La Bible du Semeur

Psaumes 95

Il tient l’univers dans ses mains

1Venez, crions notre joie en l’honneur de l’Eternel!
Acclamons notre rocher car il est notre Sauveur!
Présentons-nous devant lui avec des prières de reconnaissance.
Acclamons-le en musique.
L’Eternel est le grand Dieu,
il est le grand Roi au-dessus de tous les dieux.
C’est lui qui tient dans sa main les profondeurs de la terre,
et les cimes des montagnes sont aussi à lui.
A lui appartient la mer: c’est lui qui l’a faite;
à lui est le continent: ses mains l’ont formé.
Venez et prosternons-nous,
ployons les genoux devant l’Eternel qui nous a créés.
Il est notre Dieu,
nous sommes le peuple de son pâturage[a],
le troupeau que sa main conduit.
Aujourd’hui, si vous entendez sa voix[b],
ne vous endurcissez pas comme à Meriba,
comme au jour de l’incident de Massa dans le désert[c],
où vos ancêtres m’ont provoqué,
voulant me forcer la main, bien qu’ils m’aient vu à l’action.
10 Pendant quarante ans[d], j’ai éprouvé du dégoût pour cette génération,
et j’ai dit alors: C’est un peuple égaré par son cœur,
et qui ne fait aucun cas des voies que je lui prescris.
11 C’est pourquoi, dans ma colère, j’ai fait ce serment:
ils n’entreront pas dans le lieu de repos[e] que j’avais prévu pour eux.

Footnotes

  1. 95.7 Les rois étaient souvent appelés les bergers de leur peuple, leur royaume était leur pâturage (Jr 25.36; 49.19-20; 50.44-45). La même image s’applique à Dieu, le Roi-Berger suprême (voir 23.1).
  2. 95.7 Les v. 7b-8 sont cités, d’après l’ancienne version grecque, en Hé 3.15 et 4.7, et les v. 7b-11 en Hé 3.7-11.
  3. 95.8 Voir Ex 17.7; Nb 20.1-3.
  4. 95.10 Voir Nb 14.33-34.
  5. 95.11 Voir Dt 12.9-10. Le terme repos a été traduit ailleurs par existence paisible. Il s’agit de la paix que l’Eternel voulait donner à son peuple dans le pays promis, en le libérant de tous ses ennemis, si celui-ci se montrait fidèle (Dt 12.9-10).