La Bible du Semeur

Psaumes 119:1-150

La Loi de l’Eternel est parfaite119 Le psaume est composé de 22 strophes de 8 versets qui, pour chaque strophe, commencent tous avec la même lettre ; les strophes se suivent dans l’ordre de l’alphabet hébreu.

1Heureux les hommes |qui ont une conduite intègre

et suivent dans leur vie |la Loi de l’Eternel.

2Heureux les hommes |qui suivent ses préceptes

et cherchent à lui plaire |de tout leur cœur.

3Ils ne commettent pas le mal,

ils suivent les chemins |que Dieu leur a tracés.

4Tu as promulgué tes décrets

pour qu’on les respecte avec soin.

5Que j’aie assez de fermeté

pour observer tes ordonnances !

6Alors je n’aurai pas de honte

lorsque je considérerai |tous tes commandements.

7Je te célébrerai |dans la droiture de mon cœur

en étudiant |tes justes articles de droit.

8J’observerai fidèlement |tes ordonnances.

Ne m’abandonne pas |complètement !

9Comment, quand on est jeune, |avoir une vie pure ?

C’est en se conformant à ta parole.

10Je veux te plaire |de tout mon cœur,

ne permets pas que je dévie |de tes commandements !

11Je garde ta parole |tout au fond de mon cœur

pour ne pas pécher contre toi.

12Béni sois-tu, ô Eternel !

Enseigne-moi tes ordonnances !

13Mes lèvres énumèrent

toutes les lois |que tu as prononcées.

14J’ai de la joie |à suivre tes préceptes

autant que si je possédais tous les trésors.

15Je veux méditer sur tes directives,

et fixer mes regards |sur les voies que tu traces.

16Je trouve un grand plaisir |dans ce que tu prescris

et je ne veux jamais |oublier ta parole.

17Fais du bien à ton serviteur, |accorde-moi de vivre :

je me conformerai |à ta parole !

18Ouvre mes yeux |pour que je voie

de ta Loi les merveilles !

19Je suis étranger sur la terre :

ne me cache pas tes commandements !

20Je brûle en tout temps du désir

de connaître tes lois.

21Tu menaces ces orgueilleux maudits

qui s’écartent de tes commandements.

22Délivre-moi |du déshonneur et du mépris,

car j’observe tes lois !

23Quand même des puissants |délibéreraient contre moi,

ton serviteur encore |méditerait tes ordonnances.

24Tes préceptes font mes délices,

ils sont mes conseillers.

25Je suis collé à la poussière,

sauve ma vie |selon ce que tu as promis !

26Je t’ai exposé ma conduite, |et tu m’as répondu ;

apprends-moi tes commandements !

27Fais-moi discerner le chemin |tracé par tes décrets

pour que je réfléchisse |à tes prodiges !

28Je suis accablé de chagrin,

relève-moi |conformément à ta parole !

29Détourne-moi |du chemin du mensonge

et, dans ta grâce, |fais que je vive |selon ta Loi !

30J’ai choisi le chemin |de la fidélité,

je me conforme |à tes décrets.

31Je me tiens attaché |à tes édits ;

épargne-moi la honte, |ô Eternel !

32Je veux courir sur le chemin |de tes commandements,

car tu m’en donnes |une large compréhension.

33O Eternel, enseigne-moi |le chemin de tes ordonnances,

et je le suivrai jusqu’au bout.

34Donne-moi du discernement |et j’obéirai à ta Loi ;

je la suivrai de tout mon cœur.

35Fais-moi marcher sur le sentier |de tes commandements,

car je m’y plais !

36Veuille incliner mon cœur |vers tes enseignements

plutôt que vers le profit matériel !

37Détourne mes regards |des choses vaines,

et fais-moi vivre |dans les voies que tu as tracées119.37 Les manuscrits de Qumrân et deux manuscrits du texte hébreu traditionnel ont : fais-moi vivre selon ta parole (c’est-à-dire comme tu l’as promis). Les mots voie et parole se ressemblent en hébreu. !

38Accomplis pour ton serviteur |ce que tu as promis

en faveur de ceux qui te craignent !

39Ecarte loin de moi |la honte qui m’effraie ;

tes lois ne sont-elles pas bonnes ?

40J’ai une vraie passion |pour tes commandements,

dans ta justice, |sauve ma vie !

41Que ton amour, ô Eternel, |s’étende jusqu’à moi,

et ton salut |selon ce que tu as promis,

42et je pourrai répondre |à celui qui m’outrage,

car j’ai mis ma confiance |en ta parole.

43Ne laisse pas ma bouche |s’écarter de la vérité,

car je me fonde sur tes lois.

44J’observerai ta Loi

sans cesse et pour toujours,

45alors je pourrai vivre |dans la vraie liberté,

car j’ai à cœur |de suivre tes préceptes.

46Je parlerai |de tes édits |devant des rois

sans éprouver de honte.

47Je ferai mes délices |de tes commandements,

que j’aime.

48Je tends les mains |vers tes commandements |que j’aime.

Je veux méditer sur tes ordonnances.

49Rappelle-toi |ce que tu as dit à ton serviteur

et qui m’a donné l’espérance.

50Dans ma misère, |mon réconfort,

c’est que ta parole me fera vivre.

51Des orgueilleux |se sont moqués de moi |sans aucune mesure ;

je ne dévie pas de ta Loi.

52Je me souviens des ordonnances |que tu nous as données jadis,

ô Eternel, |j’en suis réconforté.

53Je suis vivement indigné |en voyant les méchants

qui délaissent ta Loi.

54Je fais de tes préceptes |le sujet de mes chants

dans mon lieu de séjour.

55La nuit, ô Eternel, |je pense à toi,

j’observerai ta Loi.

56La part qui me revient

c’est de me conformer |à tes commandements.

57Mon lot, ô Eternel, |je le redis,

c’est d’obéir à tes paroles.

58Je t’implore de tout mon cœur ;

oh ! fais-moi grâce |selon ce que tu as promis !

59J’ai réfléchi à ma conduite

et je règle mes pas |sur tes commandements.

60Je m’empresse sans différer

d’obéir à tes lois.

61Les filets des méchants |m’ont enserré

sans que j’oublie ta Loi.

62Au cœur de la nuit, je me lève |afin de te louer

à cause de tes justes lois.

63Je suis l’ami |de tous ceux qui te craignent,

de ceux qui obéissent |à tes décrets.

64Eternel, ton amour |remplit la terre.

Enseigne-moi tes ordonnances !

65Tu as traité avec bonté |ton serviteur,

conformément à ta parole, |ô Eternel !

66Enseigne-moi |le bon sens et la connaissance,

car je me fie |à tes commandements.

67Avant d’être humilié, |je faisais fausse route,

mais maintenant, |je me conforme à ta parole.

68Que tu es bon et bienfaisant :

enseigne-moi tes ordonnances !

69Des orgueilleux inventent |contre moi des mensonges,

mais moi, de tout mon cœur, |je suis fidèle à tes décrets.

70Leur cœur est insensible.

Mais quant à moi, |ta Loi fait mes délices.

71Il m’était bon d’être affligé

afin d’apprendre tes préceptes.

72La Loi que tu as édictée |est pour moi plus précieuse

que mille objets d’or et d’argent.

73Tes mains m’ont façonné |et affermi,

accorde-moi l’intelligence |pour que j’apprenne tes commandements !

74En me voyant, |ceux qui te craignent |se réjouissent,

car je me fie à ta parole.

75Je sais, ô Eternel, |que tes décrets sont justes :

si tu m’as affligé, |c’est par fidélité.

76Que ton amour |soit ma consolation

conformément à ta promesse |envers ton serviteur !

77Témoigne-moi ta compassion |pour que je vive,

puisque ta Loi fait mes délices.

78Honte à ces orgueilleux |qui me maltraitent sans raison !

Moi, je médite |sur tes commandements.

79Qu’ils reviennent à moi |ceux qui te craignent119.79 Selon la proposition de lecture indiquée en marge par les copistes. Le texte lui-même a : que ceux qui te craignent se tournent de nouveau vers moi pour connaître tes édits.,

ceux qui connaissent tes édits !

80Que mon cœur soit intègre |pour suivre tes préceptes,

afin que je ne sois pas dans la honte.

81Je languis après ton salut,

je fais confiance à ta parole.

82Mes yeux s’épuisent |à guetter ta parole.

Je me demande : |« Quand viendras-tu me consoler ? »

83Je suis semblable |à une outre enfumée119.83 Une outre dont la peau est sèche, ridée, racornie. En Orient, on suspendait les outres de moût au-dessus des foyers pour hâter la fermentation ; les outres utilisées pour cela se racornissaient et devenaient impropres à un autre usage. On les mettait donc au rebut.,

pourtant je ne délaisse pas |tes ordonnances.

84Combien ton serviteur |a-t-il de jours à vivre ?

Quand viendras-tu juger |ceux qui me persécutent ?

85Des orgueilleux |m’ont creusé une trappe

au mépris de ta Loi.

86Tous tes commandements |sont dignes de confiance.

Mais on me persécute |en disant des mensonges : |viens donc à mon secours !

87Encore un peu |et ils me terrassaient,

mais je n’ai pas abandonné |tes ordonnances.

88Sauve ma vie |dans ton amour

afin que j’obéisse |à tes commandements !

89Eternel, ta parole |est fondée dans le ciel

et pour toujours,

90et ta fidélité |demeure d’âge en âge :

tu as fondé la terre, |elle subsiste.

91Selon tes ordres, |tout subsiste aujourd’hui,

et tout, dans l’univers, |se tient à ton service.

92Si je n’avais pas fait |de ta Loi mes délices,

j’aurais péri |suite à mon affliction.

93Jamais, je n’oublierai |tes ordonnances,

car c’est par elles |que tu me vivifies.

94Je suis à toi : viens me sauver !

Car je m’applique |à suivre tes préceptes.

95Des méchants préparent ma perte,

moi, je reste attentif |à tes édits.

96J’ai constaté |que les choses parfaites |ont toutes leurs limites ;

mais ton commandement |est d’une très large portée.

97Oh ! que j’aime ta Loi !

Je la médite tout le jour.

98Ton commandement me rend sage, |plus que mes ennemis,

car il m’accompagne toujours.

99Je suis plus avisé |que tous mes maîtres,

car je médite tes édits.

100Et j’ai plus de discernement |que les vieillards,

parce que j’obéis |à tes commandements.

101Mes pas évitent |tous les sentiers du mal

pour obéir à ta parole.

102Je ne m’écarte pas |des lois que tu établis,

car tu m’enseignes.

103Que ta parole est douce |à mon palais !

Elle est meilleure que le miel.

104J’ai du discernement |grâce à tes ordonnances ;

c’est pourquoi je déteste |tout sentier mensonger.

105Ta parole est comme une lampe |qui guide tous mes pas,

elle est une lumière |éclairant mon chemin.

106J’ai promis solennellement |– et je tiendrai promesse –

d’obéir à tes justes lois.

107Je suis bien affligé ;

ô Eternel, sauve ma vie |conformément à ta parole.

108Accueille avec faveur, |ô Eternel, |ma prière comme une offrande

et enseigne-moi tes décrets !

109Ma vie est sans cesse en danger,

mais je n’oublie rien de ta Loi.

110Des méchants m’ont tendu des pièges,

mais je ne dévie pas |de tes commandements.

111Tes décrets restent pour toujours |mon bien précieux :

et ils font la joie de mon cœur.

112J’ai pris la décision |d’appliquer tes décrets,

pour toujours, jusqu’au bout.

113Je hais les indécis,

et c’est ta Loi que j’aime.

114Tu es mon refuge et mon bouclier,

je fais confiance à ta parole.

115Eloignez-vous de moi, |vous tous qui commettez le mal !

J’obéirai |aux commandements de mon Dieu !

116Soutiens-moi selon ta promesse, |et je vivrai ;

que mon espoir |ne tourne jamais à ma confusion.

117Sois mon appui |pour que je sois sauvé,

je porterai toujours mon attention |sur tes décrets.

118Ceux qui s’écartent de tes ordonnances, |tu les rejettes tous,

car leur dessein n’est que mensonge.

119Tu ôtes comme des scories |tous les méchants |qui vivent sur la terre,

c’est pourquoi j’aime tes édits.

120L’effroi que tu m’inspires |me fait frémir ;

je crains tes jugements.

121Mes actions ont été réglées |par la droiture et la justice ;

ne m’abandonne pas |aux hommes qui m’oppriment !

122Prends en charge ton serviteur : |pour faire son bonheur ;

ne laisse pas |des gens orgueilleux m’opprimer !

123Mes yeux s’épuisent |à guetter ton secours

et selon ta promesse, |la manifestation |de ta justice.

124Agis envers ton serviteur |conformément à ton amour :

enseigne-moi tes ordonnances !

125Je suis ton serviteur : |accorde-moi l’intelligence

afin que j’assimile tes décrets.

126C’est le moment d’agir, |ô Eternel,

car on viole ta Loi !

127C’est pourquoi, j’aime tes commandements

plus que l’or, oui, plus que l’or fin.

128Oui, c’est pourquoi je trouve justes |toutes tes ordonnances,

et je déteste |tout sentier de mensonge.

129Tes lois sont des merveilles,

aussi je les observe.

130Quand on découvre tes paroles, |c’est la lumière ;

les gens sans expérience |y trouvent le discernement.

131J’ouvre la bouche |et je soupire,

tant je désire tes commandements.

132Regarde-moi et fais-moi grâce

selon ce qui est juste119.132 Autre traduction : selon la règle que tu as fixée. |pour ceux qui t’aiment !

133Veuille affermir mes pas |par ta parole119.133 Autre traduction : pour que je suive ta parole.

et qu’aucun mal |ne puisse m’asservir.

134Libère-moi |de l’oppression des hommes

et moi, je me conformerai |à tes commandements.

135Montre-toi favorable |envers ton serviteur :

enseigne-moi tes ordonnances !

136Mes yeux répandent |des flots de larmes,

car on n’observe pas ta Loi.

137Eternel, tu es juste,

et tes décrets |sont conformes à la droiture.

138Tu as fondé tes ordonnances |sur la justice,

et elles sont très sûres.

139Pour moi, je suis saisi |de la plus vive indignation

à l’égard de mes ennemis, |car ils négligent tes paroles.

140Ta parole est pleinement éprouvée,

c’est pourquoi ton serviteur l’aime.

141Je suis petit et méprisé,

mais je n’oublie pas tes préceptes.

142Ta justice est juste à jamais,

ta Loi est vérité.

143Je suis dans la détresse, |l’angoisse me saisit,

mais tes commandements |font mes délices.

144La justice de tes édits |est éternelle,

donne-moi du discernement |et je vivrai.

145Je t’invoque de tout mon cœur : |Eternel, réponds-moi,

et j’observerai tes décrets.

146Oui, je t’invoque, |veuille me secourir ;

et moi, je me conformerai |à tes édits.

147Je me lève avant l’aube |pour implorer ton aide,

je fais confiance à ta parole.

148Avant la fin des veilles de la nuit, |mes yeux sont déjà éveillés

pour méditer sur tes paroles.

149Dans ton amour, écoute-moi !

O Eternel, |sauve ma vie |conformément à ta justice !

150Des gens aux desseins criminels119.150 Plusieurs manuscrits hébreux et versions anciennes portent : ceux qui me persécutent. |me serrent de tout près,

ils se tiennent loin de ta Loi.