La Bible du Semeur

Proverbes 8:1-36

Le poème de la Sagesse

1Ecoutez : la Sagesse appelle,

la raison élève la voix8.1 Voir 1.20..

2Elle est postée sur les hauteurs, |le long des routes,

aux carrefours.

3Tout près des portes de la ville,

là où l’on passe pour entrer, |elle fait retentir sa voix :

4« C’est chacun de vous que j’appelle,

c’est pour vous, les humains, que ma voix se fait entendre,

5à vous, qui manquez d’expérience : |apprenez donc à réfléchir ;

et à vous, insensés : |devenez donc intelligents !

6Ecoutez-moi, car j’ai à dire |des choses capitales,

et ce sont des paroles justes |qui franchiront mes lèvres.

7Oui, ma bouche proférera |la vérité,

le mal fait horreur à mes lèvres,

8et mon palais proclamera |uniquement ce qui est juste.

Il n’y a pas de fourberie, |rien de retors dans mes paroles,

9elles sont toutes justes |pour qui comprend les choses,

elles sont droites |pour qui trouve la connaissance.

10Recherchez mon éducation |plutôt que de l’argent,

et choisissez la connaissance |plutôt que l’or, l’or le plus pur.

11Car la sagesse est préférable |aux perles précieuses,

et les biens les plus désirables |ne sauraient l’égaler8.11 Voir 2.4..

12Moi, je suis la Sagesse, |j’habite à côté de la réflexion,

j’ai découvert l’art de penser.

13Lorsqu’on craint l’Eternel, |on déteste le mal.

Je déteste l’orgueil, |la suffisance, |la conduite mauvaise

et la bouche menteuse.

14C’est à moi qu’appartiennent |le conseil et la réflexion.

Je suis l’intelligence |et possède la force.

15C’est par moi que règnent les rois,

et que les dirigeants |décrètent des lois justes.

16Par moi gouvernent tous les chefs,

tous les hommes d’Etat |et tous les magistrats sur terre.

17Moi, j’aime ceux qui m’aiment,

et ceux qui me recherchent |ne manquent pas de me trouver.

18Je suis accompagnée |de la richesse et de l’honneur,

de biens durables, de la justice.

19Mon fruit est plus précieux que l’or,

oui, même que l’or le plus fin,

et les profits que je rapporte |valent mieux qu’un argent de choix.

20Je marche sur la voie de la justice

et je suis les sentiers |de l’équité,

21pour combler de biens ceux qui m’aiment

et remplir leurs trésors.

22L’Eternel m’a donné naissance8.22 Autres traductions : me possédait ou m’a établie. D’autres comprennent : m’a acquise ou m’a créée. |tout au début de son activité

et avant d’entreprendre |les plus anciennes de ses œuvres.

23Oui j’ai été formée |dès les temps éternels,

bien avant que la terre fût créée.

24J’ai été enfantée |avant que l’océan existe

et avant que les sources |aient fait jaillir |leurs eaux surabondantes.

25Avant que les montagnes |aient été établies,

avant que les collines |soient apparues, |j’ai été enfantée.

26Dieu n’avait pas encore |formé la terre et les campagnes

ni le premier grain de poussière |de l’univers.

27Moi, j’étais déjà là |quand il fixa le ciel

et qu’il traça un cercle |autour de la surface |du grand abîme.

28Et quand il condensa |les nuages d’en haut,

quand il fit jaillir avec force |les sources de l’abîme,

29et quand il assigna |à la mer des limites

pour que ses eaux |ne les franchissent pas,

quand il détermina |les fondements du monde,

30je me tenais |bien fermement à ses côtés8.30 Autre traduction : Je me tenais à ses côtés comme son maître d’œuvre.,

me livrant sans cesse aux délices8.30 Autre traduction : faisant sans cesse ses délices.,

et jouant en tout temps |en sa présence.

31Je jouais sur sa terre |dans le monde habité,

et trouvais mes délices |dans les êtres humains.

32Maintenant donc, mes fils, |écoutez-moi :

heureux tous ceux qui suivent |les voies que je prescris !

33Ecoutez mes leçons, |et vous deviendrez sages.

Ne les négligez pas !

34Car : heureux l’homme qui m’écoute,

qui vient veiller à mes portes |jour après jour,

et qui monte la garde |devant l’entrée de ma maison.

35Car celui qui me trouve |a découvert la vie,

il obtient la faveur |de l’Eternel.

36Mais il se fait tort à lui-même, |celui qui me désobéit8.36 Autre traduction : me rate. :

tous ceux qui me haïssent |aiment la mort. »