Josué 3

La traversée du Jourdain

Le lendemain matin, Josué et tous les Israélites quittèrent le camp de Shittim et gagnèrent les rives du Jourdain. Ils s’installèrent là avant de traverser le fleuve. Au bout de trois jours, les chefs du peuple parcoururent le camp et donnèrent au peuple les ordres suivants: Quand vous verrez les prêtres-lévites emporter le coffre de l’alliance de l’Eternel, votre Dieu, vous quitterez le lieu où vous êtes installés et vous le suivrez. Vous maintiendrez entre vous et le coffre de l’alliance une distance d’un kilomètre. Vous ne vous en approcherez pas plus. Ainsi vous saurez quel chemin emprunter, car vous n’avez encore jamais fait ce trajet.

Josué dit au peuple: Purifiez-vous, car demain l’Eternel fera des prodiges au milieu de vous.

Aux prêtres il dit: Prenez le coffre de l’alliance et marchez en tête du peuple.

Ils portèrent le coffre de l’alliance et marchèrent devant le peuple. L’Eternel dit à Josué: Aujourd’hui même, je commencerai à t’honorer aux yeux de tout Israël pour qu’ils sachent que je serai avec toi tout comme je l’ai été avec Moïse. Donne aux prêtres qui portent le coffre de l’alliance l’ordre suivant: «Dès que vous aurez atteint le bord du Jourdain et que vous aurez mis les pieds dans l’eau, arrêtez-vous là.»

Alors Josué s’adressa à tous les Israélites et leur dit: Approchez-vous et écoutez les paroles de l’Eternel, votre Dieu. Voici comment vous saurez que le Dieu vivant est au milieu de vous et qu’il ne manquera pas de déposséder en votre faveur les Cananéens, les Hittites, les Héviens, les Phéréziens, les Guirgasiens, les Amoréens et les Yebousiens: le coffre de l’alliance du Seigneur de toute la terre va traverser le Jourdain devant vous. Maintenant, choisissez douze hommes dans les tribus d’Israël, un par tribu. Dès que les prêtres qui porteront le coffre de l’Eternel, le Seigneur de toute la terre, poseront la plante des pieds dans le Jourdain, le fleuve sera coupé en deux: les eaux venant de l’amont s’arrêteront net en formant comme un mur.

Le peuple plia ses tentes pour traverser le Jourdain; les prêtres portant le coffre de l’alliance marchaient en tête. C’était l’époque de la moisson où le Jourdain déborde continuellement par-dessus ses rives[a]. Au moment où ceux qui portaient le coffre arrivèrent sur ses bords et où ces prêtres mirent les pieds dans l’eau, les eaux venant de l’amont cessèrent de couler et formèrent comme un mur sur une grande distance, à partir de la ville d’Adam située à côté de Tsartân[b], tandis qu’en aval, les eaux qui descendaient vers la mer de la vallée du Jourdain, c’est-à-dire la mer Morte, s’écoulèrent. Le peuple traversa à la hauteur de Jéricho. Les prêtres qui portaient le coffre de l’alliance de l’Eternel s’arrêtèrent dans le lit desséché, au milieu du Jourdain, pendant que tout Israël passait à pied sec. Ils s’y tinrent fermement jusqu’à ce que tout le peuple eût achevé la traversée.


Footnotes
  1. 3.15 Au temps de la moisson de l’orge, c’est-à-dire au mois d’avril, le Jourdain déborde de son lit à cause des pluies de printemps et de la fonte des neiges sur les monts du Liban.
  2. 3.16 Texte difficile que la version grecque interprète différemment. L’épisode se situe près de l’embouchure du Yabboq dans le Jourdain.

Read More of Josué 3

Josué 4

Le mémorial de la traversée du Jourdain

Lorsque tout le peuple eut fini de traverser le Jourdain, l’Eternel dit à Josué: Choisissez parmi le peuple douze hommes, un par tribu, et demandez-leur d’aller chercher douze pierres au milieu du lit du fleuve à l’endroit où les prêtres se sont arrêtés, et de les apporter à l’endroit où vous camperez cette nuit.

Josué appela les douze hommes qu’il avait fait désigner parmi les Israélites, un par tribu, et il leur dit: Passez devant le coffre de l’Eternel votre Dieu et allez au milieu du Jourdain. Que chacun de vous y ramasse une pierre et la charge sur son épaule pour qu’il y en ait une pour chaque tribu d’Israël. Ces pierres resteront comme un signe au milieu de vous. Lorsque par la suite vos fils vous demanderont ce que ces pierres signifient pour vous, vous leur répondrez: «Les eaux du Jourdain ont été coupées en deux devant le coffre de l’alliance de l’Eternel lorsqu’il a traversé le fleuve. Ces pierres servent de mémorial rappelant pour toujours aux Israélites que les eaux du Jourdain ont été coupées en deux.»

Les Israélites firent ce que Josué leur avait ordonné: ils prirent douze pierres au milieu du lit du Jourdain, une pour chaque tribu d’Israël, comme l’Eternel l’avait demandé à Josué, ils les emportèrent au campement et les posèrent là. Josué érigea aussi douze autres pierres au milieu du lit du Jourdain, à l’endroit où les prêtres qui portaient le coffre de l’alliance avaient posé leurs pieds, et elles y sont restées jusqu’à ce jour.

Les prêtres qui portaient le coffre se tinrent au milieu du lit du Jourdain jusqu’à ce qu’on eût exécuté tout ce que l’Eternel avait ordonné à Josué de demander au peuple. Josué se conforma ainsi aux ordres que Moïse lui avait donnés. C’est rapidement que le peuple traversa le fleuve. Lorsque tout le monde eut passé de l’autre côté, le coffre de l’Eternel porté par les prêtres reprit la tête du peuple. Les hommes des tribus de Ruben, de Gad et de la demi-tribu de Manassé marchèrent en ordre de bataille en tête des autres Israélites, comme Moïse le leur avait demandé[a]. Environ quarante mille soldats armés, équipés pour la guerre, s’avancèrent pour le combat, devant l’Eternel, en direction des plaines de Jéricho. Ce jour-là, l’Eternel honora Josué aux yeux de tous les Israélites, et ils le craignirent comme ils avaient craint Moïse durant toute sa vie.

Ensuite l’Eternel dit à Josué: Ordonne aux prêtres qui portent le coffre contenant l’acte de l’alliance de sortir du milieu du Jourdain.

Josué donna cet ordre aux prêtres: Sortez du milieu du Jourdain!

Dès que les prêtres qui portaient le coffre de l’alliance de l’Eternel eurent quitté le lit du fleuve et posé le pied sur la terre ferme, les eaux du Jourdain revinrent à leur place et se mirent à couler comme auparavant le long de ses berges. C’est le dixième jour du premier mois que le peuple traversa le Jourdain. Ils établirent leur camp à Guilgal, à la limite orientale de Jéricho.

C’est à Guilgal que Josué fit ériger les douze pierres ramassées dans le lit du Jourdain. Puis il dit aux Israélites: Lorsque plus tard vos descendants demanderont à leurs pères ce que sont ces pierres, vous leur expliquerez comment le peuple d’Israël a traversé le Jourdain à pied sec parce que l’Eternel votre Dieu a asséché le lit du fleuve devant vous jusqu’à ce que vous l’ayez traversé – tout comme il avait asséché la mer des Roseaux devant nous pour que nous la traversions[b]. Il a agi ainsi pour que tous les peuples de la terre sachent combien grande est sa puissance et pour que vous-mêmes vous craigniez l’Eternel votre Dieu pour toujours.


Footnotes
  1. 4.12 Voir Nb 32.20-22; Dt 3.18.
  2. 4.23 Voir Ex 14.21.

Read More of Josué 4

Josué 5:1-12

Tous les rois des Amoréens établis sur la rive occidentale du Jourdain et tous les rois des Cananéens établis sur le littoral de la mer Méditerranée apprirent que l’Eternel avait asséché le Jourdain devant les Israélites jusqu’à ce qu’ils l’aient traversé. Alors le courage leur manqua et ils perdirent tous leurs moyens en face des Israélites.

La circoncision de la nouvelle génération

A cette même époque, l’Eternel dit à Josué: Fais-toi des couteaux de silex et circoncis cette deuxième génération d’Israélites.

Josué se munit de couteaux de silex et circoncit les Israélites sur la colline d’Araloth.

Voici pourquoi Josué les circoncit: tous les hommes en âge de porter les armes qui étaient sortis d’Egypte étaient morts en chemin dans le désert après avoir quitté l’Egypte. Ils étaient tous circoncis. Mais les garçons nés pendant la traversée du désert, après la sortie d’Egypte, ne l’avaient pas été. Pendant quarante ans, les Israélites avaient marché dans le désert jusqu’à l’extinction de toute la génération des hommes en âge de porter les armes au moment de la sortie d’Egypte. En effet, parce qu’ils n’avaient pas obéi à l’Eternel, l’Eternel avait juré de ne pas leur laisser voir le pays qu’il avait promis par serment à leurs ancêtres de nous donner, ce pays ruisselant de lait et de miel. Mais il leur substitua leurs fils: ce sont eux que Josué circoncit puisqu’ils ne l’avaient pas été pendant la marche dans le désert.

Après que tout le peuple eut été circoncis, ils restèrent sur place dans le camp jusqu’à leur guérison. Puis l’Eternel dit à Josué: Aujourd’hui, j’ai fait rouler loin de vous l’opprobre de l’Egypte.

C’est pourquoi cet endroit fut appelé Guilgal (Le roulement), nom qu’il a conservé jusqu’à ce jour.

La célébration de la Pâque – fin de la manne

Pendant que les Israélites campaient à Guilgal, ils célébrèrent la Pâque le soir du quatorzième jour du mois, dans les plaines de Jéricho. Le lendemain, ils mangèrent des produits du pays: des pains sans levain et des épis grillés. A partir du lendemain de ce jour-là, la manne[a] cessa de tomber puisqu’ils pouvaient se nourrir des produits du pays; il n’y eut plus de manne pour les Israélites qui vécurent des productions du pays de Canaan cette année-là.


Footnotes
  1. 5.12 Voir Ex 16.13-35.

Read More of Josué 5