Amos 8

La corbeille de fruits

Voici encore ce que me fit voir le Seigneur, l’Eternel: il y avait une corbeille remplie de fruits mûrs comme à la fin de l’été. Il me dit: Que vois-tu, Amos?

Et je lui répondis: Je vois une corbeille remplie de fruits mûrs comme à la fin de l’été.

Et l’Eternel me dit:

La fin est arrivée pour Israël, mon peuple,
car désormais, je ne lui laisserai plus rien passer.
En ce jour-là, les chants dans le palais deviendront des lamentations[a]
– c’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel –
car les cadavres seront nombreux dans tous les lieux; on les jettera en silence[b].

Les trafiquants avides

Ecoutez donc ceci, vous, oppresseurs des indigents
qui voulez en finir avec les pauvres du pays,
oui, vous qui dites: Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée,
pour que nous vendions notre blé?
Quand le sabbat finira-t-il
pour que nous ouvrions nos magasins de grains?
Nous diminuerons la mesure,
nous en augmenterons le prix[c],
et nous truquerons les balances[d] pour tromper les clients,
puis nous achèterons les pauvres pour de l’argent,
et l’indigent pour une paire de sandales;
nous vendrons même jusqu’aux déchets du blé.
L’Eternel l’a juré: Aussi vrai que Jacob est orgueilleux[e],
jamais, je n’oublierai aucune de leurs œuvres.

A cause de cela, le pays tremblera
et tous ses habitants seront en deuil.
Le pays se soulèvera dans sa totalité
comme le Nil en crue,
il sera agité, et puis s’affaissera comme le fleuve de l’Egypte.

Un jour de deuil

En ce jour-là
– c’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel –
je ferai coucher le soleil à l’heure de midi,
et, en plein jour, je couvrirai la terre de ténèbres.
Je changerai vos fêtes en jours de deuil
et tous vos chants en amères lamentations.
J’imposerai un habit de toile de sac à tous les habitants,
et leur ferai raser la tête.
J’infligerai à ce pays une douleur aussi profonde
que lorsqu’on perd un fils unique;
ce qui adviendra par la suite ne sera que jour de malheur.

Voici venir des jours
– c’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel –
où je répandrai la famine dans le pays,
on aura faim et soif,
non pas de pain ou d’eau,
mais faim et soif d’entendre les paroles de l’Eternel.
Alors ils erreront d’une mer jusqu’à l’autre
et puis du nord à l’est,
ils iront çà et là pour rechercher la parole de l’Eternel,
mais ils ne la trouveront pas.

En ce jour-là, les belles jeunes filles,
les jeunes hommes dépériront de soif.
Ceux qui prêtent serment par l’idole coupable[f] de Samarie,
tous ceux qui disent: «Vive ton dieu, ô Dan[g],
vive le culte[h] rendu à Beer-Sheva[i]»,
tomberont sans jamais se relever.


Footnotes
  1. 8.3 les chants dans le palais … lamentations. Certains comprennent: les musiciens du palais (ou du Temple) se lamenteront.
  2. 8.3 Autre traduction: et on les jettera. Silence!
  3. 8.5 la mesure : en hébreu l’épha. le prix : en hébreu le sicle.
  4. 8.5 Voir Lv 19.35-36; Dt 25.13-16; Pr 11.1; 16.11; 20.10, 23.
  5. 8.7 Remarque ironique qui contraste avec ce que dit l’Eternel en 4.2 et 6.8. Autres traductions: l’Eternel l’a juré par l’honneur de Jacob ou l’Eternel l’a juré par lui-même qui est la fierté de Jacob.
  6. 8.14 l’idole coupable. On peut aussi comprendre: le dieu Asham mentionné à Eléphantine sous le nom d’Asham-Béthel, ou encore la déesse Ashimah (voir 2 R 17.30).
  7. 8.14 ton Dieu, ô Dan : voir 1 R 12.29-30.
  8. 8.14 le culte : en hébreu: la voie, c.-à-d. la pratique cultuelle. Certains y voient le titre d’une divinité connue à Ougarit: la puissance. En remplaçant une lettre du mot hébreu par une autre très ressemblante, on obtient: ton bien-aimé, ce qui pourrait encore être une manière de se référer à une divinité.
  9. 8.14 Voir 5.5 et note.

Read More of Amos 8

Amos 9

Le sanctuaire détruit

Je vis le Seigneur debout sur l’autel,

disant: Frappe le chapiteau des colonnes du Temple
et que les seuils en tremblent!
Brise-les sur leur tête à tous!
Ceux qui subsisteront, je les abattrai par l’épée.
Aucun d’eux ne pourra s’enfuir,
aucun d’eux n’en réchappera.
Car s’ils s’enfoncent jusqu’au séjour des morts,
ma main les en arrachera.
S’ils montent jusqu’au ciel,
je les en ferai redescendre.
S’ils se cachent au sommet du Carmel,
je les y chercherai et les attraperai,
et s’ils plongent au fond des mers, pour se dérober à mes yeux,
je donnerai l’ordre au serpent d’aller les mordre là.
S’ils partent en exil, devant leurs ennemis,
là, j’ordonnerai à l’épée de les exterminer.
Oui, j’aurai l’œil sur eux
afin d’œuvrer à leur malheur et non à leur bonheur.

Le Maître de l’univers

L’Eternel, le Seigneur des armées célestes,
touche la terre et elle se délite,
et tous ses habitants prennent le deuil.
La terre tout entière se soulève comme le Nil
pour s’affaisser ensuite comme le fleuve de l’Egypte.
L’Eternel a bâti les marches de son trône dans le ciel;
il a fondé sa voûte au-dessus de la terre:
il convoque les eaux de l’océan,
et les répand sur la surface de la terre.
Son nom est l’Eternel.

Le juste châtiment

N’êtes-vous pas pour moi comme des Ethiopiens,
vous les Israélites?
l’Eternel le demande.
N’ai-je pas fait sortir Israël de l’Egypte,
les Philistins de Crète
et les Syriens de Qir[a]?
Le Seigneur, l’Eternel, observe
ce royaume coupable.
Je le supprimerai de la surface de la terre.
Pourtant, je ne veux pas entièrement détruire
le peuple de Jacob,
l’Eternel le déclare.
Voici ce que j’ordonne:
Je secouerai le peuple d’Israël chez tous les autres peuples,
comme on secoue le grain qu’on a mis dans le crible:
sans que ne tombe à terre aucune pierre même petite[b].
Les coupables parmi mon peuple mourront tous par l’épée,
tous ceux qui disent: «Le malheur
ne s’approchera pas de nous,
et il ne nous atteindra pas.»

Le temps du renouveau

En ce jour-là, moi, je relèverai la hutte de David qui tombe en ruine,
j’en boucherai les brèches
et j’en relèverai les ruines.
Je la rebâtirai pour qu’elle soit comme autrefois[c],
afin qu’ils entrent en possession
de ce qui restera des Edomites, et des autres peuples
appelés de mon nom comme ma possession,
l’Eternel le déclare, lui qui réalisera tout cela.

Voici venir des jours,
l’Eternel le déclare,
où celui qui laboure suivra de près le moissonneur,
et où le vendangeur suivra celui qui sème,
le vin nouveau ruissellera de toutes les montagnes,
de toutes les collines il coulera à flots.
Je ramènerai les captifs[d] de mon peuple Israël
et ils rebâtiront les villes dévastées,
et les habiteront.
Ils planteront des vignes
et en boiront le vin,
ils établiront des jardins
et ils en mangeront les fruits.
Je les planterai sur leur terre
et ils ne seront plus arrachés à la terre
que je leur ai donnée,
dit l’Eternel, ton Dieu.


Footnotes
  1. 9.7 Voir 1.5; 2 R 16.9. Lieu à la localisation inconnue, probablement près d’Elam (Es 22.6).
  2. 9.9 On séparait le grain des cailloux qui y étaient mêlés en le passant par le crible.
  3. 9.11 Les v. 11-12 sont cités en Ac 15.16-18 d’après l’ancienne version grecque.
  4. 9.14 Autre traduction: je changerai le sort.

Read More of Amos 9