Exode 7:26-8:11

Puis l’Eternel ordonna à Moïse: Va trouver le pharaon et dis-lui: «Voici ce que l’Eternel t’ordonne: Laisse aller mon peuple pour qu’il me rende un culte. Si tu refuses de le laisser aller, je vais envoyer une invasion de grenouilles sur tout ton territoire[a]. Le Nil fourmillera de grenouilles, elles en sortiront et pénétreront dans ton palais, dans ta chambre à coucher, sur ton lit et dans la maison de tes hauts fonctionnaires, et dans celle de tes sujets, dans tes fours et dans tes pétrins. Les grenouilles grimperont sur toi, sur tes hauts fonctionnaires et sur tes sujets.»

L’Eternel dit encore à Moïse: Ordonne à Aaron d’étendre la main avec son bâton vers les fleuves, les canaux et les étangs, pour faire venir les grenouilles sur l’Egypte.

Aaron étendit la main vers les cours d’eau d’Egypte, et les grenouilles en sortirent et envahirent le pays. Mais les magiciens en firent autant par leurs sortilèges: ils firent aussi venir les grenouilles sur l’Egypte.

Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit: Priez l’Eternel pour qu’il nous débarrasse des grenouilles, moi et mon peuple; alors je laisserai aller votre peuple pour qu’il lui offre des sacrifices.

Moïse répondit au pharaon: Fixe toi-même le moment où je dois prier en ta faveur, en faveur de tes hauts fonctionnaires et de tes sujets, pour que l’Eternel te débarrasse des grenouilles, les fasse disparaître de tes maisons, et il n’en restera plus que dans le Nil.

Le pharaon répondit: Que ce soit pour demain.

Moïse dit: Il sera fait comme tu le demandes, pour que tu saches que l’Eternel notre Dieu n’a pas d’égal. Les grenouilles te laisseront ainsi que tes hauts fonctionnaires et tes sujets, et elles quitteront tes maisons; il n’en restera que dans le Nil.

Moïse et Aaron quittèrent le pharaon, et Moïse pria l’Eternel de faire partir les grenouilles qu’il avait envoyées contre le pharaon. L’Eternel fit ce que Moïse lui demandait: les grenouilles périrent dans les maisons, dans les cours et dans les champs. On en fit des tas en quantité considérable et le pays en fut empesté. Mais lorsque le pharaon vit que les choses s’arrangeaient, il s’entêta et n’écouta pas Moïse et Aaron, comme l’Eternel l’avait dit.


Footnotes
  1. 7.27 Les différents fléaux manifestent la souveraineté de l’Eternel sur tous les domaines de la création, en particulier sur ceux qui étaient divinisés par les Egyptiens. Ils se sont succédé assez rapidement entre janvier et avril.

Read More of Exode 7