Bibelen på hverdagsdansk

Haggajs Bog 2:1-23

Guds herlighed skal fylde templet

1Den 21. dag i den syvende måned talte Herren igen til Haggaj: 2„Sig til Zerubbabel, Josva og resten af folket: 3Er der stadig nogen tilbage iblandt jer, som kan huske, hvor herligt det forrige tempel var? I sammenligning med det synes I sikkert, at det, I er ved at bygge, ikke ser ud af noget. 4Men jeg siger til dig, Zerubbabel: Tab ikke modet! Det samme siger jeg til dig, Josva: Tab ikke modet! Ja, jeg siger det til hele folket: Tab ikke modet! Fortsæt arbejdet, for jeg er med jer, 5og min Ånd er til stede midt iblandt jer, som jeg lovede jer, dengang I kom ud af Egypten. I har intet at frygte.

6Snart vil jeg endnu en gang ryste himlen og jorden, både havet og landjorden. 7Ja, jeg vil ryste alle verdens nationer, så deres kostbarheder bliver bragt hertil, og jeg vil fylde templet med min herlighed. 8Sølvet og guldet tilhører nemlig mig.

9I skal få at se, at dette tempel bliver herligere end det forrige tempel, for jeg vil lade min fred og velsignelse være over dette sted,” siger Herren, den Almægtige.

10Den 24. dag i den niende måned samme år sagde Herren til profeten Haggaj: 11„Stil præsterne følgende spørgsmål: 12Hvis en af jer bærer et stykke helligt offerkød i sin kappe, og kappen kommer i berøring med brød eller kød, vin eller olie eller anden mad, bliver de andre ting så hellige?” Da Haggaj stillede dem det spørgsmål, svarede præsterne: „Nej!”

13Haggaj fortsatte: „Hvis en person er blevet uren ved at røre et lig, betyder det så, at det, han kommer i berøring med, også bliver urent?” Hertil svarede præsterne: „Ja!”

14Derefter sagde Haggaj: „Herren siger: Sådan var det også med jer, mit folk. I var urene i jeres forhold til mig. Derfor lykkedes jeres arbejde ikke, og jeres ofringer kunne jeg ikke acceptere.

15Tænk over, hvordan det gik jer, før I begyndte genopbygningen af templet. 16Dengang høstede I kun halvt så meget korn, som I havde regnet med, og fik kun 20 ankre vin, hvor I havde forventet 50. 17Jeg ødelagde jeres afgrøder med skimmel, meldug og hagl, og alligevel vendte I jer ikke til mig.

18-19Men læg mærke til, hvordan det går jer fra i dag, den 24. dag i den niende måned. I dag er templets fundament færdigt, og fra i dag vil jeg velsigne jer. Selvom I endnu ikke har tilsået jeres marker, og selvom vinstokkene, figentræerne, granatæbletræerne og oliventræerne endnu ikke bærer frugt, så vil jeg fra i dag velsigne jer!”

20Samme dag fik Haggaj endnu et budskab fra Herren 21til Zerubbabel. Budskabet lød: „Jeg ryster himlen og jorden, 22jeg afsætter konger, tilintetgør stormagter og vælter deres stridsvogne. Heste og ryttere styrter, og hærene slår hinanden ihjel. 23Til den tid vil jeg give min tjener Zerubbabel den samme autoritet, som jeg har,2,23 Ordret: „Jeg vil tage dig, Zerubbabel, min tjener, og gøre dig til en seglring.” Zerubbabel var af Davids slægt og repræsenterede således Davids rige. Seglringen henviser til den autoritet, som ejeren af ringen havde. Det er en profetisk hentydning til en kommende Davidssøn og opfyldes gennem Jesus, som er efterkommer af Zerubbabel (Matt. 1,12), en Guds tjener, som skulle blive grundvolden til et nyt „tempel” og oprette et nyt, åndeligt Davidsrige. for han er min udvalgte tjener,” siger Herren den Almægtige.

La Bible du Semeur

Aggée 2:1-23

La gloire future du nouveau temple

1Le vingt et unième jour du septième mois2.1 Le 17 octobre 520 av. J.-C., le dernier jour de la fête des Cabanes. C’était l’époque où l’on fêtait les moissons de l’été (Lv 23.33-43) bien que la moisson ait été maigre (1.11). Salomon avait dédicacé le Temple durant cette même fête (1 R 8.2)., l’Eternel fit entendre sa parole par la bouche du prophète Aggée en ces termes :

2Parle à Zorobabel, fils de Shealtiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Yehotsadaq, le grand-prêtre, et au reste du peuple, et dis-leur :

3Reste-t-il, parmi vous, quelqu’un qui ait connu ce temple dans son ancienne gloire2.3 Quelques Judéens âgés pouvaient se souvenir du temple de Salomon détruit soixante-sept ans auparavant. ? Et à présent, comment le voyez-vous ? N’est-il pas comme rien aujourd’hui à vos yeux ? 4Mais maintenant : courage, Zorobabel, dit l’Eternel. Toi aussi, Josué, fils de Yehotsadaq, grand-prêtre, prends courage ! Courage, vous aussi, tous les gens du pays ! dit l’Eternel. Mettez-vous à l’œuvre, car je suis avec vous. Voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes. 5Tel est l’engagement que j’ai pris envers vous quand vous avez quitté l’Egypte. Et mon Esprit est présent au milieu de vous. Ne craignez rien !

6Car voici ce que dit l’Eternel, le Seigneur des armées célestes : Une fois encore, et dans peu de temps, j’ébranlerai le ciel et la terre, la mer et la terre ferme2.6 Voir Jl 4.16 ; cité en Hé 12.26-27.. 7J’ébranlerai les peuples, et les richesses de tous les peuples afflueront en ce lieu. Quant à ce temple, je le remplirai de gloire, voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes. 8C’est à moi qu’appartient tout l’argent et tout l’or. Voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes. 9La gloire de ce nouveau temple surpassera beaucoup la gloire de l’ancien, et je ferai régner la paix en ce lieu-ci. C’est l’Eternel qui le déclare, le Seigneur des armées célestes.

Impureté et bénédiction

10La deuxième année du règne de Darius, le vingt-quatrième jour du neuvième mois2.10 Le 18 décembre 520 av. J.-C., deux mois après le message précédent., l’Eternel adressa la parole au prophète Aggée en ces termes :

11Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes : Demande donc aux prêtres2.11 Voir Lv 10.10-11. leurs instructions. Dis-leur : 12« Si un homme porte dans le pan de son vêtement de la viande sainte et que ce pan de vêtement entre en contact avec du pain, avec un mets cuit, avec du vin, de l’huile ou quelque autre aliment, l’aliment touché sera-t-il consacré2.12 C’est-à-dire, apte à servir au culte. ? »

– Non, répondirent les prêtres.

13Alors Aggée demanda : Si un homme s’est rendu rituellement impur par le contact d’un cadavre et touche à l’un de ces aliments, celui-ci sera-il rendu impur par là ?

– Oui, répondirent les prêtres, il sera impur2.13 Voir Lv 22.4 ; Nb 19.11-13, 22..

14Alors Aggée reprit et dit : Ainsi en est-il de ce peuple. Voilà ce qu’est cette nation à mes yeux – l’Eternel le déclare. Ainsi en est-il aussi de toutes leurs réalisations et de tout ce qu’ils m’offrent là : c’est impur2.14 Le refus de reconstruire le Temple entraînait une impureté rituelle qui contaminait toutes les réalisations du peuple..

La bénédiction promise

15Et maintenant, considérez bien ce qui se produira à partir d’aujourd’hui. Avant d’avoir commencé à poser pierre sur pierre pour le temple de l’Eternel, 16vous alliez à un tas de blé supposé contenir deux quintaux, mais il n’y en avait qu’un ; vous vous rendiez au pressoir, en espérant obtenir un hectolitre de vin, et vous ne trouviez que quarante litres. 17Je vous ai châtiés en frappant le fruit de votre travail par diverses maladies des céréales2.17 Mentionnées parmi les malédictions de l’alliance en cas de désobéissance (Dt 28.22 ; voir 1 R 8.37 ; Am 4.9). comme la rouille et la nielle, et par la grêle, mais vous n’êtes pas revenus à moi – l’Eternel le déclare.

18Considérez donc attentivement ce qui va arriver à partir d’aujourd’hui et par la suite, c’est-à-dire à partir du vingt-quatrième jour du neuvième mois, jour où l’on s’est mis à rebâtir le temple de l’Eternel. Oui, faites bien attention à ce qui va se passer ! 19Reste-t-il encore de la semence dans vos greniers ? Même la vigne, le figuier, le grenadier et l’olivier n’ont rien produit. Mais à partir de ce jour-ci, je vous accorderai ma bénédiction.

Les promesses pour Zorobabel

20L’Eternel adressa la parole à Aggée une seconde fois, le vingt-quatrième jour du mois, en ces termes :

21Dis à Zorobabel, gouverneur de Juda : J’ébranlerai le ciel, j’ébranlerai le ciel et la terre, 22et je renverserai les trônes des royaumes. J’anéantirai la puissance des royaumes étrangers, je ferai culbuter les chars de guerre et ceux qui les conduisent, chevaux et cavaliers tomberont à terre, car chacun sera frappé par l’épée de son compatriote. 23En ce jour-là, déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes, je te prendrai, Zorobabel, toi, fils de Shealtiel, mon serviteur, oui, l’Eternel le déclare, et je ferai de toi comme le sceau qu’on porte au doigt2.23 Servant à cacheter les édits pour les authentifier.. Car moi je t’ai choisi. Voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes.