La Bible du Semeur

Psaumes 84

Je soupire après ton temple

1Au chef de chœur. Un psaume des Qoréites[a], à chanter avec accompagnement de la harpe de Gath[b].

Oh! Comme tes demeures sont désirables!
Eternel, Seigneur des armées célestes!
Je languis et je soupire, Eternel, après tes parvis,
mon être entier crie sa joie vers le Dieu vivant.
Le moineau découvre un gîte,
l’hirondelle trouve un nid où déposer ses petits,
près de tes autels, Eternel, Seigneur des armées célestes,
mon Roi et mon Dieu!
Bienheureux ceux qui habitent ta maison,
car ils pourront te louer toujours.
            Pause
Bienheureux les hommes dont tu es la force:
dans leur cœur, ils trouvent des chemins tracés.
Car lorsqu’ils traversent la vallée des Larmes[c],
ils en font une oasis[d],
et la pluie d’automne vient la recouvrir de bénédictions[e].
D’étape en étape, leur vigueur s’accroît
et ils se présentent à Dieu en Sion.
Eternel, ô Dieu des armées célestes, entends ma prière!
Veuille m’écouter, ô Dieu de Jacob!
            Pause
10 Toi, ô Dieu, qui es notre bouclier, veuille regarder
l’homme qui a reçu de ta part l’onction d’huile, et lui faire bon accueil[f].
11 Car un jour dans tes parvis vaut bien mieux que mille ailleurs.
Plutôt rester sur le seuil de la maison de mon Dieu,
que de demeurer sous les tentes des méchants.
12 Car l’Eternel Dieu est pour nous comme un soleil, il est comme un bouclier.
L’Eternel accorde bienveillance et gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui cheminent dans l’intégrité.
13 Eternel, Seigneur des armées célestes,
bienheureux est l’homme qui met sa confiance en toi.

Notas al pie

  1. 84.1 Voir note 42.1.
  2. 84.1 Voir note 8.1.
  3. 84.7 Autre traduction: vallée des Baumiers, qui serait une vallée inconnue. En hébreu, le mot baumier fait assonance avec le mot larme.
  4. 84.7 Plusieurs manuscrits hébreux et l’ancienne version grecque ont: il (Dieu) en fait une oasis.
  5. 84.7 En modifiant légèrement le texte hébreu traditionnel, on obtient le sens: d’étangs.
  6. 84.10 Autre traduction: O Dieu, veuille considérer celui qui est notre bouclier, l’homme qui a reçu …

New American Standard Bible

Psalm 84

Longing for the Temple Worship.

For the choir director; [a]on the Gittith. A Psalm of the sons of Korah.

1How lovely are Your dwelling places,
O Lord of hosts!
My soul longed and even yearned for the courts of the Lord;
My heart and my flesh sing for joy to the living God.
The bird also has found a house,
And the swallow a nest for herself, where she may lay her young,
Even Your altars, O Lord of hosts,
My King and my God.
How blessed are those who dwell in Your house!
They are ever praising You. [b]Selah.

How blessed is the man whose strength is in You,
In [c]whose heart are the highways to Zion!
Passing through the valley of [d]Baca they make it a [e]spring;
The early rain also covers it with blessings.
They go from strength to strength,
[f]Every one of them appears before God in Zion.

O Lord God of hosts, hear my prayer;
Give ear, O God of Jacob! Selah.
Behold our shield, O God,
And look upon the face of Your anointed.
10 For a day in Your courts is better than a thousand outside.
I would rather stand at the threshold of the house of my God
Than dwell in the tents of wickedness.
11 For the Lord God is a sun and shield;
The Lord gives grace and glory;
No good thing does He withhold [g]from those who walk [h]uprightly.
12 O Lord of hosts,
How blessed is the man who trusts in You!

Notas al pie

  1. Psalm 84:1 Or according to
  2. Psalm 84:4 Selah may mean: Pause, Crescendo or Musical interlude
  3. Psalm 84:5 Lit their
  4. Psalm 84:6 Probably, Weeping; or Balsam trees
  5. Psalm 84:6 Or place of springs
  6. Psalm 84:7 Some ancient versions read The God of gods will be seen in Zion
  7. Psalm 84:11 Lit with regard to
  8. Psalm 84:11 Lit with integrity