La Bible du Semeur

Psaumes 48

La cité de Dieu

1Cantique. Un psaume des Qoréites[a].

Oui, l’Eternel est grand! Il est bien digne de louanges
dans la cité de notre Dieu, sur sa montagne sainte.
Colline magnifique, joie de la terre entière,
mont de Sion, tu es le véritable nord: la demeure de Dieu[b],
la cité du grand roi!
Dieu, dans les palais de Sion,
se fait connaître comme une forteresse.

Car voici que les rois s’étaient tous réunis;
et ensemble, ils marchaient contre elle.
Quand ils l’ont vue, pris de stupeur,
épouvantés, ils se sont tous enfuis!
Un tremblement les a saisis sur place,
pareil à la douleur de la femme en travail.
On aurait dit le vent de l’est
quand il vient fracasser les bateaux au long cours.
Ce que nous avions entendu, nous l’avons vu nous-mêmes
dans la cité de l’Eternel, le Seigneur des armées célestes,
dans la cité de notre Dieu.
Et pour toujours, Dieu l’établit solidement.
            Pause
10 Nous méditons, ô Dieu, sur ton amour,
au milieu de ton temple.
11 Comme ta renommée,
ta louange a atteint les confins de la terre.
Car par ta main tu accomplis de nombreux actes de justice.
12 Que le mont de Sion jubile.
Que, dans les villes de Juda, on soit dans l’allégresse,
à cause de tes jugements!
13 Tournez tout autour de Sion et longez son enceinte,
comptez ses tours!
14 Admirez ses remparts,
et passez en revue chacun de ses palais
pour pouvoir annoncer à la génération suivante
15 que ce Dieu-là est notre Dieu à tout jamais, et éternellement,
il sera notre guide jusqu’à la mort.

Notas al pie

  1. 48.1 Voir note 42.1.
  2. 48.3 L’hébreu a: les extrémités du Tsaphôn, ce qui peut se comprendre de manière géographique: du côté du nord, ou religieuse: le Tsaphôn était une montagne sacrée où, selon la religion phénicienne, Baal résidait.

Nkwa Asem

Nnwom 48

Sion, Onyankopɔn kurow

1Awurade yɛ ɔkɛse enti ɛsɛ sɛ wɔkamfo no yiye wɔ yɛn Nyankopɔn kurow a ɛwɔ bepɔw kronkron no so no mu. Sion, Onyankopɔn bepɔw no korɔn na ɛyɛ fɛ. Ɔhene kɛse no kurow no de ahosɛpɛw ba wiase mmaa nyinaa.

Onyankopɔn ada no adi sɛ asomdwoe wɔ ne mu wɔ kurow no aban akɛse no mu. Ahemfo yi boaa wɔn ho ano kotuaa Sion bepɔw. Nanso wohui no, ɛyɛɛ wɔn nwonwa. Wosuroe, enti woguanee. Ɛhɔ na ehu ne ɔhonam mu yaw kaa wɔn te sɛ ɔbea a awo aka no, anaasɛ ɛhyɛn a ɛrebɔ mpata biribibiri wɔ ahum mu. Yɛate nea Onyankopɔn ayɛ na mprempren yɛahu wɔ yɛn Nyankopɔn, Awurade Tumfoɔ kurow no mu; ɔbɛbɔ kurow no ho ban daa daa.

Wo fi no mu, O Onyankopɔn, na yedwen daa dɔ a wowɔ no ho. 10 Nnipa kamfo wo mmaa nyinaa, na wo din atrɛw wɔ asase so mmaa nyinaa. Wudi hene nokwarem. 11 Ma Sionfo ani nnye. Wubu atɛntrenee. Ma ahosɛpɛw mmra Yuda nkurow mu! 12 Onyankopɔn nkurɔfo twa Sion ho hyia kan n’abantenten. 13 Hwɛ n’afasuw na hwɛ n’aban akɛse no yiye na woaka ho asɛm akyerɛ nkyirimma.

14 “Saa Onyankopɔn yi yɛ yɛn Nyankopɔn daa daa. Obedi yɛn anim nna a ɛreba no nyinaa mu.”