La Bible du Semeur

Psaumes 4:1-9

L’Eternel donne la paix

1Au chef de chœur, n psaume de David à chanter avec accompagnement d’instruments à cordes.

2Quand je t’appelle à l’aide, |Dieu qui me rends justice, |oh, réponds-moi !

Lorsque je suis dans la détresse, |tu me délivres :

Dieu, fais-moi grâce, |et entends ma prière !

3Et vous, les hommes, |jusques à quand jetterez-vous |le discrédit sur mon honneur ?

Jusques à quand vous plairez-vous |à poursuivre le vent

et le mensonge ?

Pause

4Sachez-le bien : |l’Eternel s’est choisi4.4 Plusieurs manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et la latine ont : l’Eternel m’a témoigné sa bonté de façon merveilleuse. |un homme qui s’attache à lui :

et il m’entend |quand je l’appelle.

5Mettez-vous en colère |mais n’allez pas jusqu’à pécher4.5 Autre traduction : ne tremblez pas. Cité en Ep 4.26. !

Réfléchissez, sur votre lit, |puis taisez-vous !

Pause

6Offrez des sacrifices |conformes à la Loi

et confiez-vous en l’Eternel !

7Ils sont nombreux ceux qui demandent : |« Qui donc nous apportera le bonheur ? »

O Eternel, |porte sur nous |un regard favorable ! |Que notre vie |en soit illuminée !

8Tu mets dans mon cœur de la joie, |plus qu’ils n’en ont

quand leurs moissons abondent, |quand leur vin nouveau coule.

9Dans la paix, je me couche |et m’endors aussitôt ;

grâce à toi seul, ô Eternel, |je demeure en sécurité.

Nkwa Asem

Nnwom 4

Ahohiabere mu anwummere mpae

1O Onyankopɔn, woaka se meyɛ pɛ wɔ w’anim; daa wohwɛ me wɔ m’ahohia mu; enti mprempren tie me sufrɛ. Hu me mmɔbɔ. Tie me mpaebɔ.

Mobɛbɔ me ahohora akosi da bɛn? Mubedi nneɛma hunu ne nea enye akyi akosi da bɛn?

Kae sɛ Awurade ayi atreneefo ama ne ho; na sɛ misu frɛ no a, otie me. Bɔ hu, na gyae bɔne yɛ; sɛ woda wo mpa so komm a, dwen eyi ho kɔ akyiri. Bɔ afɔre a ɛfata ma Awurade, na fa wo werɛ hyɛ ne mu. Nnipa bebree srɛ sɛ: “O Awurade, hyira yɛn na yɛ yɛn adɔe!” Nanso anigye a woama me anya no dɔɔso sen wɔn aburow ne wɔn nsa a wobenya daakye nyinaa. Sɛ metɔ hɔ a, meda asomdwoe mu; O wo Awurade nko na hwɛ me so.