La Bible du Semeur

Psaumes 127

De qui tout dépend

1Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[a]. De Salomon.

Si l’Eternel ne bâtit la maison,
en vain les bâtisseurs travaillent.
Si l’Eternel ne garde pas la ville,
en vain la sentinelle veille.
Oui, il est vain de vous lever très tôt et de vous coucher tard,
et de vous donner tant de peine pour gagner votre pain.
Car Dieu en donne autant à ceux qui lui sont chers pendant qu’ils dorment.

Des fils: voilà le patrimoine que donne l’Eternel,
oui, des enfants sont une récompense.
Ils sont pareils aux flèches dans la main d’un guerrier,
les fils de la jeunesse[b].
Heureux est l’homme dont le carquois en est rempli!
Il ne connaîtra pas la honte
lorsqu’il entrera en contestation avec son adversaire aux portes de la ville[c].

Notas al pie

  1. 127.1 Voir note 120.1.
  2. 127.4 Nés alors que les parents étaient encore jeunes et qui pourront donc les assister (v. 5) lorsqu’ils seront âgés.
  3. 127.5 Là où se traitaient les affaires et où l’on exerçait la justice.

Nkwa Asem

Nnwom 127

Onyankopɔn ayamye ho nkamfo

1Sɛ Awurade ansi dan no a, adansifo no adwuma a wɔyɛ wɔ ho no yɛ ɔkwa; sɛ Awurade ammɔ kurow no ho ban a, awɛmfo no wɛn kwa. Sɛ w’asetena nti, woyeyere wo ho yɛ adwuma a, wosɔre anɔpa na wɔkɔda anadwo kɔnkɔn a, ɛyɛ ɔkwa. Efisɛ, wɔn a wɔdɔ Awurade no, sɛ wɔadeda koraa a, ɔma wɔn nea ɛho hia wɔn.

Mma yɛ Awurade akyɛde; wɔyɛ nhyira. Mma a onipa wɔ wɔ ne mmabun bere mu no te sɛ agyan a ɛhyɛ ɔsraani nsam. Nhyira nka obi a ɔwɔ saa agyan no bebree. Sɛ odu atemmubea hɔ na ohyia n’atamfo a, obi rentumi nni ne so da.