La Bible du Semeur

Matthieu 8

L’Évangile et l’autorité de Jésus

Jésus guérit les malades

1Quand Jésus descendit de la montagne, une foule nombreuse le suivit. Et voici qu’un lépreux s’approcha et se prosterna devant lui en disant: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur[a].

Jésus tendit la main et le toucha en disant: Je le veux, sois pur.

Aussitôt, il fut purifié de sa lèpre.

– Attention, lui dit Jésus, ne le dis à personne; mais va te faire examiner par le prêtre et apporte l’offrande prescrite par Moïse. Cela leur servira de témoignage[b].

(Lc 7.1-10)

Jésus entrait à Capernaüm, quand un officier romain l’aborda. Il le supplia: Seigneur, mon serviteur est couché chez moi, il est paralysé, il souffre terriblement.

– Je vais chez toi, lui répondit Jésus, et je le guérirai.

– Seigneur, dit alors l’officier, je ne remplis pas les conditions[c] pour te recevoir dans ma maison, mais tu n’as qu’un mot à dire et mon serviteur sera guéri. Car, moi-même, je suis un officier subalterne, mais j’ai des soldats sous mes ordres, et quand je dis à l’un: «Va!», il va. Quand je dis à un autre: «Viens!», il vient. Quand je dis à mon esclave: «Fais ceci!», il le fait.

10 En entendant cela, Jésus fut rempli d’admiration et, s’adressant à ceux qui le suivaient, il dit: Vraiment, je vous l’assure: chez personne, en Israël, je n’ai trouvé une telle foi! 11 Je vous le déclare: beaucoup viendront de l’Orient et de l’Occident et prendront place à table auprès d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, dans le royaume des cieux. 12 Mais ceux qui devaient hériter du royaume, ceux-là seront jetés dans les ténèbres du dehors. Là, il y aura des pleurs et d’amers regrets.

13 Puis Jésus dit à l’officier: Rentre chez toi et qu’il te soit fait selon ce que tu as cru. Et, à l’heure même, son serviteur fut guéri.

Il a porté nos maladies

14 Jésus se rendit alors à la maison de Pierre. Il trouva la belle-mère de celui-ci alitée, avec une forte fièvre. 15 Il lui prit la main, et la fièvre la quitta. Alors elle se leva et se mit à le servir.

16 Le soir venu, on lui amena beaucoup de gens qui étaient sous l’emprise de démons: par sa parole, il chassa ces esprits mauvais. Il guérit aussi tous les malades. 17 Ainsi s’accomplissait cette parole du prophète Esaïe:

Il s’est chargé de nos infirmités
et il a porté nos maladies[d] .

L’engagement total du disciple

18 Lorsque Jésus se vit entouré d’une foule nombreuse, il donna ordre à ses disciples de passer de l’autre côté du lac. 19 Un spécialiste de la Loi s’approcha et lui dit: Maître, je te suivrai partout où tu iras.

20 Jésus lui répondit: Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel des nids; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête.

21 – Seigneur, lui dit un autre qui était de ses disciples, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père.

22 Mais Jésus lui répondit: Suis-moi et laisse à ceux qui sont morts le soin d’enterrer leurs morts.

Plus fort que la tempête

23 Il monta dans un bateau et ses disciples le suivirent. 24 Tout à coup, une grande tempête se leva sur le lac et les vagues passaient par-dessus le bateau. Pendant ce temps, Jésus dormait. 25 Les disciples s’approchèrent de lui et le réveillèrent en criant: Seigneur, sauve-nous, nous sommes perdus!

26 – Pourquoi avez-vous si peur? leur dit-il. Votre foi est bien petite!

Alors il se leva, parla sévèrement au vent et au lac, et il se fit un grand calme.

27 Saisis d’étonnement, ceux qui étaient présents disaient: Quel est donc cet homme pour que même les vents et le lac lui obéissent?

Plus fort que les démons

28 Quand il fut arrivé de l’autre côté du lac, dans la région de Gadara[e], deux hommes qui étaient sous l’emprise de démons sortirent des tombeaux et vinrent à sa rencontre. Ils étaient si dangereux que personne n’osait plus passer par ce chemin. 29 Et voici qu’ils se mirent à crier: Que nous veux-tu, Fils de Dieu? Es-tu venu nous tourmenter avant le temps?

30 Or, il y avait, à quelque distance de là, un grand troupeau de porcs[f] en train de paître. 31 Les démons supplièrent Jésus: Si tu veux nous chasser, envoie-nous dans ce troupeau de porcs.

32 – Allez! leur dit-il.

Les démons sortirent de ces deux hommes et entrèrent dans les porcs. Aussitôt, tout le troupeau s’élança du haut de la pente et se précipita dans le lac, et toutes les bêtes périrent noyées.

33 Les gardiens du troupeau s’enfuirent, coururent à la ville et allèrent raconter tout ce qui s’était passé, en particulier ce qui était arrivé aux deux hommes qui étaient sous l’emprise de démons. 34 Là-dessus, tous les habitants de la ville sortirent à la rencontre de Jésus et, quand ils le virent, le supplièrent de quitter leur territoire.

Notas al pie

  1. 8.2 C’est-à-dire tu peux me guérir. La lèpre rendait rituellement impur; demander à être purifié équivalait à demander la guérison.
  2. 8.4 Autres traductions: cela leur prouvera qui je suis ou cela prouvera à tous que tu es guéri ou cela prouvera à tous mon respect de la Loi.
  3. 8.8 Ou: je ne suis pas digne (voir 3.11). L’officier romain savait sans doute que la tradition ne permettait pas aux Juifs de pénétrer dans la maison d’un non-Juif.
  4. 8.17 Es 53.4 .
  5. 8.28 Gadara se trouvait en territoire non juif, à 10 kilomètres au sud-est du lac de Galilée.
  6. 8.30 Le porc était, selon la Loi de Moïse, un animal impur (Lv 11.7). Seuls les non-Juifs élevaient des porcs.

Nueva Versión Internacional

Mateo 8

Jesús sana a un leproso

1Cuando Jesús bajó de la montaña, lo siguieron grandes multitudes. Un hombre que tenía lepra se le acercó y se arrodilló delante de él.

—Señor, si quieres, puedes limpiarme —le dijo.

Jesús extendió la mano y tocó al hombre.

—Sí quiero —le dijo—. ¡Queda limpio!

Y al instante quedó sano[a] de la lepra.

—Mira, no se lo digas a nadie —le dijo Jesús—; solo ve, preséntate al sacerdote, y lleva la ofrenda que ordenó Moisés, para que les sirva de testimonio.

La fe del centurión

Al entrar Jesús en Capernaúm, se le acercó un centurión pidiendo ayuda.

—Señor, mi siervo está postrado en casa con parálisis, y sufre terriblemente.

—Iré a sanarlo —respondió Jesús.

—Señor, no merezco que entres bajo mi techo. Pero basta con que digas una sola palabra, y mi siervo quedará sano. Porque yo mismo soy un hombre sujeto a órdenes superiores, y además tengo soldados bajo mi autoridad. Le digo a uno: “Ve”, y va, y al otro: “Ven”, y viene. Le digo a mi siervo: “Haz esto”, y lo hace.

10 Al oír esto, Jesús se asombró y dijo a quienes lo seguían:

—Les aseguro que no he encontrado en Israel a nadie que tenga tanta fe. 11 Les digo que muchos vendrán del oriente y del occidente, y participarán en el banquete con Abraham, Isaac y Jacob en el reino de los cielos. 12 Pero a los súbditos del reino se les echará afuera, a la oscuridad, donde habrá llanto y rechinar de dientes.

13 Luego Jesús le dijo al centurión:

—¡Ve! Todo se hará tal como creíste.

Y en esa misma hora aquel siervo quedó sano.

Jesús sana a muchos enfermos

14 Cuando Jesús entró en casa de Pedro, vio a la suegra de este en cama, con fiebre. 15 Le tocó la mano y la fiebre se le quitó; luego ella se levantó y comenzó a servirle.

16 Al atardecer, le llevaron muchos endemoniados, y con una sola palabra expulsó a los espíritus, y sanó a todos los enfermos. 17 Esto sucedió para que se cumpliera lo dicho por el profeta Isaías:

«Él cargó con nuestras enfermedades
    y soportó nuestros dolores».[b]

Lo que cuesta seguir a Jesús

18 Cuando Jesús vio a la multitud que lo rodeaba, dio orden de pasar al otro lado del lago. 19 Se le acercó un maestro de la ley y le dijo:

—Maestro, te seguiré a dondequiera que vayas.

20 —Las zorras tienen madrigueras y las aves tienen nidos —le respondió Jesús—, pero el Hijo del hombre no tiene dónde recostar la cabeza.

21 Otro discípulo le pidió:

—Señor, primero déjame ir a enterrar a mi padre.

22 —Sígueme —le replicó Jesús—, y deja que los muertos entierren a sus muertos.

Jesús calma la tormenta

23 Luego subió a la barca y sus discípulos lo siguieron. 24 De repente, se levantó en el lago una tormenta tan fuerte que las olas inundaban la barca. Pero Jesús estaba dormido. 25 Los discípulos fueron a despertarlo.

—¡Señor —gritaron—, sálvanos, que nos vamos a ahogar!

26 —Hombres de poca fe —les contestó—, ¿por qué tienen tanto miedo?

Entonces se levantó y reprendió a los vientos y a las olas, y todo quedó completamente tranquilo.

27 Los discípulos no salían de su asombro, y decían: «¿Qué clase de hombre es este, que hasta los vientos y las olas le obedecen?»

Liberación de dos endemoniados

28 Cuando Jesús llegó al otro lado, a la región de los gadarenos,[c] dos endemoniados le salieron al encuentro de entre los sepulcros. Eran tan violentos que nadie se atrevía a pasar por aquel camino. 29 De pronto le gritaron:

—¿Por qué te entrometes, Hijo de Dios? ¿Has venido aquí a atormentarnos antes del tiempo señalado?

30 A cierta distancia de ellos estaba paciendo una gran manada de cerdos. 31 Los demonios le rogaron a Jesús:

—Si nos expulsas, mándanos a la manada de cerdos.

32 —Vayan —les dijo.

Así que salieron de los hombres y entraron en los cerdos, y toda la manada se precipitó al lago por el despeñadero y murió en el agua. 33 Los que cuidaban los cerdos salieron corriendo al pueblo y dieron aviso de todo, incluso de lo que les había sucedido a los endemoniados. 34 Entonces todos los del pueblo fueron al encuentro de Jesús. Y, cuando lo vieron, le suplicaron que se alejara de esa región.

Notas al pie

  1. 8:3 sano. Lit. limpio.
  2. 8:17 Is 53:4
  3. 8:28 gadarenos. Var. gergesenos; otra var. gerasenos.