La Bible du Semeur

Job 37

La grandeur de l’œuvre de Dieu

1A ce spectacle mon cœur tremble

et il bat à tout rompre.
Ecoutez, écoutez le fracas de sa voix,
et tous ces grondements qui sortent de sa bouche
et vont rouler dans toute l’étendue du ciel.
Et ses éclairs atteignent les confins de la terre.
Puis une voix rugit: il fait tonner sa voix majestueuse,
il ne retient plus ses éclairs lorsqu’on entend sa voix.
Oui, sa voix tonne de façon extraordinaire,
il fait de grandes choses dépassant notre entendement.

Car il dit à la neige de tomber sur la terre,
et il commande aux pluies, même aux pluies torrentielles.
Il paralyse ainsi l’activité humaine,
afin que tous les hommes sachent que c’est bien là son œuvre.
Les animaux eux-mêmes se terrent dans leurs gîtes
et ils s’abritent au fond de leurs tanières.
Des profondeurs australes surgit un ouragan,
et des vents d’aquilon amènent la froidure.
10 Sous le souffle de Dieu, l’eau se transforme en glace,
les étendues liquides se figent en un bloc.
11 Il charge les nuages d’humidité,
et répand ses éclairs à travers les nuées.
12 Sa main les fait tourbillonner, tournoyer selon ses desseins,
afin qu’ils exécutent tout ce qu’il leur commande
sur la face du monde.
13 S’agit-il de frapper la terre du bâton
ou de lui témoigner de la bonté? Ce sont eux qu’il délègue.
14 Ecoute cela, Job,
arrête-toi, et réfléchis aux merveilles de Dieu.

15 Sais-tu comment Dieu contrôle ces choses,
comment il fait jaillir l’éclair de ses nuages?
16 Sais-tu comment les nues conservent l’équilibre?
Ce sont là les merveilles de celui dont la science atteint la perfection.
17 Toi dont les habits sont trop chauds,
lorsque languit la terre sous le vent du midi,
18 peux-tu aider Dieu à étendre la voûte des nuées
et la rendre solide pareille à un miroir coulé dans le métal[a]?

19 Pourrais-tu nous faire savoir ce que nous lui dirons?
Nous ne pourrons argumenter: tout est obscur pour nous.
20 Quand je prends la parole, doit-on l’en avertir?
Faut-il qu’on le mette au courant pour qu’il soit informé?

21 Soudain disparaît la lumière, cachée par les nuages,
mais, dès qu’un vent se lève, ceux-ci sont balayés.
22 Du septentrion vient une lueur dorée,
autour de Dieu rayonne un éclat redoutable.
23 Il est le Tout-Puissant, nous ne pouvons l’atteindre.
Il est grand en puissance
ainsi qu’en équité;
pleinement juste, il n’opprime personne[b].
24 Voilà pourquoi les hommes doivent le craindre,
mais lui ne tient pas compte de ceux qui se croient sages.

Notas al pie

  1. 37.18 Dans Dt 28.23, le ciel de bronze (nous dirions: de plomb) représente une canicule très forte.
  2. 37.23 Autre traduction: il n’opprime pas celui qui est pleinement juste.