La Bible du Semeur

2 Samuel 6

Le transport du coffre de l’alliance à Jérusalem

1David rassembla les trente «milliers»[a] des meilleurs guerriers d’Israël, puis il se mit en route avec toute cette armée et partit de Baalé-Juda[b] pour en ramener le coffre de Dieu sur lequel a été invoqué l’Eternel, le Seigneur des armées célestes qui siège entre les chérubins[c]. On chargea le coffre de Dieu sur un chariot neuf et on l’emporta de la maison d’Abinadab située sur la colline. Ouzza et Ahyo, fils d’Abinadab, conduisaient le chariot neuf. On fit partir le chariot, sur lequel on avait posé le coffre, de la maison d’Abinadab située sur la colline. Ahyo marchait devant le coffre. David et toute la communauté d’Israël exprimaient leur joie devant l’Eternel en jouant sur toutes sortes d’instruments de bois de cyprès, sur des lyres[d], des luths, des tambourins, des sistres et des cymbales.

Lorsqu’ils furent arrivés près de l’aire de Nakôn, les bœufs firent un écart et Ouzza tendit la main et saisit le coffre de Dieu. Alors l’Eternel se mit en colère contre Ouzza et Dieu le frappa sur place à cause de sa faute. Ouzza mourut là, à côté du coffre de Dieu.

David s’irrita de ce que l’Eternel avait ouvert une brèche en frappant Ouzza, et il appela ce lieu Pérets-Ouzza (brèche d’Ouzza), nom qu’il porte encore aujourd’hui. Ce jour-là, David prit peur de l’Eternel et il se demanda: Comment oserais-je faire venir le coffre de l’Eternel chez moi?

10 Il renonça donc à transporter le coffre de l’Eternel chez lui dans la cité de David, et il le fit déposer dans la maison d’Obed-Edom[e], un homme originaire de Gath. 11 Le coffre y resta trois mois et l’Eternel bénit Obed-Edom et toute sa famille.

(1 Ch 15.25 à 16.3)

12 On fit savoir au roi David que l’Eternel avait béni la famille d’Obed-Edom et qu’il avait fait prospérer tous ses biens à cause du coffre de Dieu. Alors David fit transporter le coffre de Dieu depuis la maison d’Obed-Edom jusque dans la cité de David, au milieu des réjouissances. 13 Quand ceux qui portaient le coffre de l’Eternel eurent avancé de six pas, ils s’arrêtèrent et l’on offrit en sacrifice un taureau et un veau gras. 14 David dansait de toutes ses forces devant l’Eternel, vêtu seulement d’un vêtement de lin semblable à celui des prêtres. 15 Ainsi David et tout le peuple d’Israël transportèrent le coffre de l’Eternel en poussant des cris de joie et en faisant résonner les cors.

16 Lorsque le coffre de l’Eternel arriva dans la cité de David, Mikal, la fille de Saül, regardait par la fenêtre. Elle vit le roi David sauter et danser devant l’Eternel; alors elle conçut du mépris pour lui dans son cœur. 17 On amena le coffre de l’Eternel et on le déposa au milieu de la tente que David avait fait dresser pour lui. David offrit des holocaustes et des sacrifices de communion devant l’Eternel. 18 Quand David eut achevé d’offrir ces sacrifices, il bénit le peuple au nom de l’Eternel, le Seigneur des armées célestes. 19 Puis il fit distribuer des vivres à tout le peuple, c’est-à-dire à toute la foule des Israélites, hommes et femmes; chacun reçut une miche de pain, une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs[f]. Après cela, chacun retourna chez soi.

20 David rentra chez lui pour bénir sa maisonnée. Alors Mikal, fille de Saül, sortit à sa rencontre et s’exclama: Ah, vraiment, le roi d’Israël s’est couvert d’honneur aujourd’hui! Il s’est exhibé à demi nu aux servantes de ses serviteurs, comme aurait pu le faire un homme de rien!

21 David répondit à Mikal: C’est devant l’Eternel que j’ai manifesté ma joie, lui qui m’a choisi de préférence à ton père et à toute sa famille, pour m’établir comme chef d’Israël, son peuple. 22 Je m’abaisserais volontiers encore davantage pour m’humilier. Néanmoins, je serai honoré par les servantes dont tu as parlé.

23 A la suite de cela, Mikal n’eut jamais d’enfant jusqu’à sa mort.

Notas al pie

  1. 6.1 Un millier était sans doute un régiment de quelques centaines d’hommes.
  2. 6.2 Sans doute un autre nom de Qiryath-Yearim (voir Jos 15.60; 18.14; 1 S 6.21; 1 Ch 13.1-6) où le coffre de Dieu avait été laissé (1 S 7.1).
  3. 6.2 Voir Ex 25.22.
  4. 6.5 Au lieu de: en jouant sur toutes sortes d’instruments de bois de cyprès, sur des lyres … le manuscrit hébreu de Qumrân, l’ancienne version grecque et 1 Ch 13.8 ont: par des chants en jouant sur des lyres …
  5. 6.10 D’après 1 Ch 13.13; 15.18, 24; 16.5; 26.4-8, 15; 2 Ch 25.24, c’était un lévite. Il semble avoir été originaire de Gath en Philistie, à moins que ce nom ne renvoie à la ville lévitique de Gath-Rimmôn, dans la tribu de Dan (Jos 19.45; 21.24-25).
  6. 6.19 Traduction incertaine. Autre traduction: un gâteau de dattes (ou de figues) et un gâteau de raisins secs.

O Livro

2 Samuel 6

A arca é trazida para Jerusalém

11/2 David mobilizou trinta mil tropas especiais e levou-as até Baalá de Judá a fim de trazer de volta a arca do Senhor dos céus, cujo trono está acima dos querubins. 3/5 A arca foi colocada sobre um carro novo, e levada da casa de Abinadabe, que ficava numa colina; e era conduzida pelos filhos deste último — Uzá e Aiô. Aiô ia à frente; era seguido por David e pelos outros líderes de Israel que agitavam alegremente ramos de faia e tocavam instrumentos, na presença do Senhor — liras, harpas, tamborins, pandeiretas e címbalos.

6/8 No entanto, quando chegaram à eira de Nacom, os bois tropeçaram e Uzá estendeu o braço para segurar a Arca. A ira do Senhor acendeu-se contra ele e matou-o por causa do seu gesto; e ali ficou estendido, ao lado da arca. David ficou muito contristado por causa do que o Senhor fizera, deu àquele lugar o nome de Lugar da Ira sobre Uzá. Ainda hoje é assim chamado.

9/11 O rei ficou com medo do Senhor e perguntava-se a si mesmo: “Como poderei eu trazer a arca para a minha cidade?” Por isso resolveu não transportá-la para a cidade de David, mas levá-la antes para a casa de Obed-Edom, originário de Gate. Ela lá ficou por três meses, e o Senhor abençoou Obed-Edom e toda a sua casa e família.

12/15 Quando o rei teve conhecimento disto, decidiu-se novamente a trazer a arca para a cidade de David, organizando para tal uma grande celebração: a cada seis passos que os transportadores da arca faziam, paravam e esperavam que se oferecesse o sacrifício de um boi e de um cordeiro engordado. David dançava perante o Senhor com toda a exuberância, vestido com a veste sacerdotal. Foi dessa maneira que Israel trouxe para o seu local próprio a arca do Senhor. E tudo isso acompanhado de muitos gritos de júbilo e no meio de toques de trombetas.

16 Mas quando o cortejo se aproximou da cidade, Mical, a filha de Saul, que estava observando aquilo à janela, viu David saltando e dançando na presença do Senhor. Então desprezou-o no seu íntimo.

17/20 A arca foi colocada numa tenda que David tinha preparado para fez mais sacrifícios de holocaustos e de ofertas de paz ao Senhor. Depois abençoou o povo em nome do Senhor dos céus, e brindou cada um — homens e mulheres indiferentemente — com um pão, uma porção de vinho e um bolo de uvas. Quando tudo terminou e cada um se retirou, David regressou a casa para abençoar a sua família. No entanto Mical veio ao seu encontro e exclamou com ar irónico. “Que ar glorioso tinha hoje o rei de Israel, expondo-se dessa maneira aos olhos das raparigas, ao longo das ruas, como um vadio qualquer!”

21/22 David respondeu-lhe assim: “Eu estive a dançar diante do Senhor, o qual me escolheu a mim em lugar do teu pai e da tua família, e que me nomeou chefe de Israel, o povo do Senhor! Prefiro antes parecer louco, se dessa forma puder mostrar ao Senhor a minha alegria. Não me importo mesmo de parecer ainda mais louco do que fui, pois sei que mesmo assim serei respeitado pelas raparigas, a quem te referias!” 23 E Mical não teve filhos durante toda a sua vida.