La Bible du Semeur

1 Pierre 1

Salutation

1Pierre, apôtre de Jésus-Christ, salue ceux que Dieu a choisis et qui vivent comme des résidents étrangers, dispersés[a] dans les provinces du Pont, de Galatie, de Cappadoce, d’Asie et de Bithynie[b]. Dieu, le Père, vous a choisis d’avance[c], conformément à son plan, et vous avez été purifiés par l’Esprit, pour obéir à Jésus-Christ et bénéficier de l’aspersion de son sang[d]. Que la grâce et la paix vous soient abondamment accordées.

L’espérance du salut

Une espérance vivante

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans sa grande compassion, il nous a fait naître à une vie nouvelle, pour nous donner une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ. Car il a préparé pour nous un héritage qui ne peut ni se détruire, ni se corrompre, ni perdre sa beauté. Il le tient en réserve pour vous dans les cieux, vous qu’il garde, par sa puissance, au moyen de la foi, en vue du salut qui est prêt à être révélé au moment de la fin.

Voilà ce qui fait votre joie, même si, actuellement, il faut que vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves: celles-ci servent à éprouver la valeur de votre foi. Le feu du creuset n’éprouve-t-il pas l’or qui pourtant disparaîtra un jour? Pourtant, votre foi qui a résisté à l’épreuve a une valeur beaucoup plus précieuse. Elle vous vaudra louange, gloire et honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra.

Jésus, vous ne l’avez pas vu, et pourtant vous l’aimez; mais en plaçant votre confiance en lui sans le voir encore, vous êtes remplis d’une joie glorieuse et inexprimable, car vous obtenez en retour votre salut qui est le but de votre foi.

Les prophètes l’ont annoncée pour nous

10 Ce salut a fait l’objet des recherches et des investigations des prophètes qui ont annoncé d’avance la grâce qui vous était destinée. 11 Ils cherchaient à découvrir à quelle époque et à quels événements se rapportaient les indications données par l’Esprit de Christ. Cet Esprit était en eux et annonçait à l’avance les souffrances du Messie et la gloire dont elles seraient suivies. 12 Il leur fut révélé que le message dont ils étaient chargés n’était pas pour eux, mais pour vous. Et ce message vous a été communiqué maintenant par ceux qui vous ont annoncé la Bonne Nouvelle sous l’action de l’Esprit Saint envoyé du ciel; les anges eux-mêmes ne se lassent pas de le découvrir[e].

Les impératifs de la vie chrétienne

Espérer

13 C’est pourquoi, tenez votre esprit en éveil[f] et faites preuve de modération; mettez toute votre espérance dans la grâce qui vous sera accordée le jour où Jésus-Christ apparaîtra.

Etre saints

14 Comme des enfants obéissants, ne vous laissez plus diriger par les passions qui vous gouvernaient autrefois, au temps de votre ignorance. 15 Au contraire, tout comme celui qui vous a appelés est saint, soyez saints dans tout votre comportement. 16 Car voici ce que Dieu dit dans l’Ecriture: Soyez saints, car je suis saint[g].

Vivre dans la crainte de Dieu

17 Dans vos prières, vous appelez Père celui qui juge impartialement tout homme selon ses actes. Par conséquent, pendant tout le temps de votre séjour en ce monde, que la crainte de Dieu inspire votre conduite.

18 Vous avez été libérés de cette manière futile de vivre que vous ont transmise vos ancêtres et vous savez à quel prix. Ce n’est pas par des biens périssables comme l’argent et l’or. 19 Non, il a fallu que Christ, tel un agneau pur et sans défaut[h], verse son sang précieux en sacrifice pour vous. 20 Dès avant la création du monde, Dieu l’avait choisi[i] pour cela, et il a paru, dans ces temps qui sont les derniers, pour agir en votre faveur. 21 Par lui, vous croyez en Dieu, qui l’a ressuscité et lui a donné la gloire. Ainsi votre foi et votre espérance sont tournées vers Dieu.

Aimer

22 Par votre obéissance à la vérité[j], vous avez purifié votre être afin d’aimer sincèrement vos frères et sœurs. Aimez-vous donc ardemment les uns les autres de tout votre cœur[k]. 23 Car vous êtes nés à une vie nouvelle, non d’un homme mortel, mais d’une semence immortelle: la Parole vivante et éternelle de Dieu. 24 En effet, il est écrit:

Tout homme est pareil à l’herbe,
et toute sa gloire comme la fleur des champs.
L’herbe se dessèche et sa fleur tombe,
25 mais la Parole du Seigneur subsiste éternellement[l] .

Or, cette Parole, c’est l’Evangile qui vous a été annoncé.

Notas al pie

  1. 1.1 Ce terme désignait généralement les Juifs de la diaspora, c’est-à-dire des pays autres que celui d’Israël. Il s’applique aux chrétiens dispersés dans les provinces nommées de l’Empire romain (voir Jc 1.1 et note).
  2. 1.1 Cinq provinces d’Asie Mineure (l’actuelle Turquie).
  3. 1.2 Voir 1.20 et Rm 8.29. D’autres comprennent: vous a choisis selon ce qu’il connaissait d’avance.
  4. 1.2 Le vocabulaire de ce verset est emprunté à celui des sacrifices de l’ancienne alliance: l’aspersion du sang purifiait les objets et les personnes, préfigurant la mort de Christ qui nous purifie de nos péchés (voir Ex 24.3-8; 29.21; Lv 16.14-15). Ceux qui étaient aspergés avec le sang étaient mis symboliquement au bénéfice du sacrifice offert.
  5. 1.12 Autre traduction: désirent le découvrir.
  6. 1.13 Littéralement: ceignez les reins de votre esprit. Les contemporains de l’apôtre portaient une longue tunique qu’ils laissaient flottante dans la maison, mais lorsqu’ils voulaient marcher ou travailler, ils mettaient une ceinture autour des reins pour ne pas être gênés par les plis amples de cette tunique.
  7. 1.16 Lv 19.2.
  8. 1.19 C’étaient les conditions requises pour tout agneau offert en sacrifice (Ex 12.5; voir 1 Co 5.7). Pierre était présent lorsque Jean-Baptiste a désigné Jésus comme l’agneau qui ôte les péchés du monde (Jn 1.29).
  9. 1.20 Autre traduction: Il l’avait connu d’avance.
  10. 1.22 Certains manuscrits précisent: par l’Esprit.
  11. 1.22 Certains manuscrits ont: d’un cœur pur.
  12. 1.25 Es 40.6-8 .

O Livro

1 Pedro 1

1Pedro, apóstolo de Jesus Cristo, aos que vivem como estrangeiros no mundo, espalhados pelo Ponto, Galácia, Capadócia, a província da Ásia e Bitínia.

Deus o Pai escolheu­vos, sabendo que haviam de se tornar seus. E o Espírito Santo vos tem santificado pelo sangue de Jesus Cristo e tornando­vos capazes de lhe obedecer.

Que Deus vos dê a sua graça e a sua paz em abundância.

A esperança da vida eterna

Toda a honra seja dada a Deus e Pai de nosso Senhor Jesus Cristo; pois que foi a sua grande misericórdia que nos fez nascer de novo para uma esperança activa pela ressurreição de Cristo de entre os mortos, e para a posse da vida que Deus reservou para os seus filhos e que não poderá nem alterar­se, nem deteriorar­se, nem desaparecer. Por meio da fé Deus vos guarda pelo seu poder para a salvação, a qual está em vias de se manifestar até chegarem os tempos do fim. É caso para estarem bem felizes por isso, ainda que por algum tempo sofram provações diversas.

Estas tribulações são apenas para provar a vossa fé, para mostrar que ela é forte e genuína. Está a ser testada como o fogo purifica o ouro. Mas a vossa fé é muito mais preciosa para Deus que o simples ouro. Por isso, se a vossa fé permanecer forte depois de testada pelo fogo, trará louvor, glória e honra no dia da vinda de Jesus Cristo.

Vocês amam Cristo sem nunca o terem visto; mesmo agora, ainda sem o verem mas crendo nele, se alegram com uma felicidade que não se descreve, que vem do céu, porque estão a receber a salvação das vossas almas que é o resultado da vossa fé nele.

10/11 Esta salvação foi algo sobre o qual os profetas levantavam questões e reflectiram interessadamente, ao referirem­se à graça que vos é dada, perguntando­se a que tempo e a que circunstâncias o Espírito de Cristo, que estava neles, se referia. Porque os levava a escreverem sobre acontecimentos que haviam de dar­se com Cristo, o seu sofrimento e a glória que se lhe havia de seguir.

12 Foi­lhes assim revelado que essas coisas não teriam lugar no tempo deles, mas nos nossos dias. Agora estas boas novas vos têm sido anunciadas por aqueles que vos pregaram pelo Espírito Santo enviado do céu. Para elas os anjos no céu desejam bem atentar.

Sejam santos

13 Portanto, com um espírito alerta e com sobriedade, coloquem a vossa esperança na graça que será vossa quando Jesus Cristo voltar. 14 Como filhos obedientes de Deus, não se conformem com a maldade de quando viviam na ignorância. 15 Mas tal como é santo aquele que vos chamou sejam vocês santos em toda a vossa maneira de viver, 16 porque ele próprio disse: “Sejam santos, porque eu sou santo”.

17 E lembrem­se de que o vosso Pai divino, a quem vocês oram, não julga com favoritismos. Ele vos julgará com perfeita justiça por tudo o que tiverem feito; por isso conduzam­se com temor reverente para com Deus, durante a vossa passagem aqui na Terra. 18 Vocês sabem que Deus pagou um preço para vos livrar daquela forma inútil de vida que receberam, por tradição, dos vossos pais; e esse resgate pagou­o não com ouro ou prata 19 mas com o precioso sangue de Cristo, o cordeiro de Deus, sem pecado e sem mancha. 20 Deus o designou com esse propósito ainda antes da criação do mundo, mas foi agora manifestado, nesta fase final da história, para vosso bem. 21 Por meio dele confiam em Deus, que o ressuscitou da morte e o glorificou, para que a vossa fé e esperança descansem nele.

22 Agora podem ter entre vocês um amor fraterno, não fingido, porque as vossas almas foram purificadas pela obediência à verdade. Amem­se pois uns aos outros de todo o coração. 23 Porque vocês nasceram de novo, não de uma semente deteriorável, mas de uma semente imortal, pela palavra de Deus viva e que permanece para sempre. 24/25 Como o profeta diz:

“A vida terrena murcha como a erva;
o esplendor dos homens é como o de uma planta — seca,
    murcha a flor e cai.
Mas a palavra do Senhor permanece para sempre.”

E esta palavra é a boa nova que vos foi pregada.