O Livro

Gênesis 34

Dina e Siquem

1Um dia Dina, a filha de Leia, quis ir ver as outras raparigas das proximidades. 2/3 Mas aconteceu que Siquem, filho de Hamor o heveu e rei daquela terra, viu­a e deitou­se com ela. E tendo ficado profundamente apaixonado pela moça procurou falar­lhe ao coração de forma a ganhar­lhe a afeição.

4/5 Falou também com o pai, pedindo­lhe que interviesse, porque queria casar com ela. Jacob naturalmente veio a saber o que tinha acontecido, mas não disse nada antes que os seus filhos, que estavam a guardar o rebanho por aquelas paragens, regressassem a casa. 6/7 O rei Hamor, pai de Siquem, veio então falar com Jacob, tendo chegado no momento em que também por sua vez os rapazes regressavam a casa. Estes ficaram tremendamente aborrecidos e tristes com esse facto, pois que o tomaram como um insulto, como um ultraje que lhes tivesse sido feito a eles próprios.

8/10 Hamor disse a Jacob: “O meu filho está verdadeiramente apaixonado pela tua filha, e quer a todo o custo casar com ela. Peço­te então que a deixes ser a sua mulher. Além disso convidamo­vos, e à tua família, a ligarem­se connosco, a vi­verem aqui no nosso meio, e a deixarem as vossas moças casarem com os nossos rapazes, e as nossas filhas casarem com os vossos moços. Poderão instalar­se onde quiserem, e negociar como quiserem.”

11/12 Depois foi a vez de Siquem falar ao pai e aos irmãos de Dina: “Peço­vos muito a vossa simpatia, e que a deixem ser a minha mulher”, suplicou. “Poderei dar­vos tudo o que quiserem. Seja o que for que me pedirem como dote meu, pagar­vos­ei, conquanto possa tê­la por mulher.”

13/17 Mas os irmãos dela mentiram­lhe, enganando­o; isso por causa da acção ultrajante que Siquem tinha feito à pequena. Por isso disseram: “Não podemos autorizar porque não estás circuncidado. Seria uma desgraça para ela casar com um homem nas tuas condições. A menos que faças o que te dissermos — que todo o homem dentre vocês se circuncide. Nesse caso então sim, poderá haver casamentos entre nós, poderemos viver aqui e unirmo­nos a vocês de forma a tornarmo­nos um só povo. De outra forma tomaremos a pequena e vamo­nos embora.”

18/20 Tanto Hamor como o filho, Siquem, concordaram satisfeitos; e este não perdeu tempo em satisfazer­lhe o pedido; tudo isso pelo muito que amava Dina. Ele tinha a certeza que ninguém, dos outros homens da cidade, se oporia àquela ideia, porque era muito respeitado e muito popular no meio da sua gente. Portanto Hamor e Siquem apresentaram­se perante o conselho da cidade e expressaram o assunto:

21/23 “Esta gente é nossa amiga. Convidemo­los a viverem entre nós, negociemos com eles, e que se façam casamentos livremente entre eles e nós. Mas isto só poderá fazer­se sob uma condição, que todos os homens entre nós sejam circuncidados, tal como eles. Se aceitarmos esta condição, tudo o que eles têm virá, no fundo, a ser nosso, e a nossa terra tornar­se­á mais rica. Vamos, dêmos o nosso consentimento ao que pedem e poderão estabelecer­se aqui connosco.”

24/29 Todos estiveram de acordo, tendo todos sido circuncidados. Contudo, três dias mais tarde, quando as suas feridas ainda estavam mal curadas, muito doridas e sensíveis, dois dos irmãos de Dina, Simeão e Levi, pegaram nas espadas, entraram na cidade sem encontrar oposição de ninguém, e assassinaram todos os homens da terra, incluindo Hamor e Siquem. Recuperaram Dina da casa de Siquem e regressaram ao acampamento. Depois ainda vieram os outros irmãos e saquearam a cidade; tudo por causa da desonra que tinha sido feita ali contra a sua irmã. Levaram o que encontraram tanto dentro como fora da povoação: ovelhas, gado bovino, jumentos, etc. E levaram ainda mulheres e crianças, despojando­os de tudo o que tinham em casa.

30 Mas Jacob teve de dizer a Simeão e a Levi: “Vocês tornaram­me repelente para com o povo desta terra, os cananeus e os perizeus. Sendo nós tão poucos, facilmente virão contra nós para nos destruir todos.”

31 “Então, seria justo que ele tivesse tratado a nossa irmã como uma prostituta?”, retorquiram.

La Bible du Semeur

Genèse 34

Le conflit pour un viol

1Dina, la fille que Léa avait donnée à Jacob, sortit pour aller voir les filles du pays. Sichem, fils de Hamor le Hévien qui gouvernait la région, la remarqua: il l’enleva et coucha avec elle en lui faisant violence. Il s’attacha à Dina, la fille de Jacob, en tomba amoureux et toucha le cœur de la jeune fille par ses paroles. Il dit à son père Hamor: Obtiens-moi cette jeune fille pour femme.

Or Jacob avait appris que sa fille Dina avait été déshonorée. Mais comme ses fils étaient aux champs avec son bétail, il n’avait rien dit jusqu’à leur retour. Hamor, le père de Sichem, se rendit chez Jacob pour lui parler. Les fils de Jacob, à cette nouvelle, étaient revenus des champs. Ces hommes, outrés, étaient dans une grande colère parce que Sichem s’était rendu coupable d’une action infâme contre Israël en couchant avec la fille de Jacob, une chose inadmissible. Hamor leur parla ainsi: Sichem, mon fils, s’est épris de votre fille; s’il vous plaît, donnez-la lui pour femme et alliez-vous par mariage avec nous. Vous nous donnerez vos filles et vous prendrez les nôtres. 10 Vous vous établirez chez nous; le pays sera à votre disposition; demeurez-y, vous y ferez vos affaires et vous y acquerrez des propriétés.

11 Sichem, de son côté, s’adressa au père et aux frères de la jeune fille: Faites-moi cette faveur! Je vous donnerai ce que vous me demanderez. 12 Exigez de moi une forte dot et des présents. Je vous donnerai ce que vous me demanderez; accordez-moi seulement la jeune fille pour épouse.

13 Parce qu’on avait déshonoré leur sœur Dina, les fils de Jacob usèrent de ruse en répondant à Sichem et à Hamor, son père, 14 en ces termes: Il ne nous est pas possible de donner notre sœur à un homme incirconcis; ce serait un déshonneur pour nous. 15 Nous ne vous donnerons notre consentement qu’à la condition que, comme nous, vous fassiez circoncire tous ceux qui sont de sexe masculin parmi vous. 16 Alors nous vous donnerons nos filles en mariage et nous épouserons les vôtres, nous nous établirons chez vous et nous formerons un seul peuple. 17 Par contre, si vous n’acceptez pas de vous faire circoncire, nous reprendrons notre fille et nous nous en irons.

18 Hamor et son fils Sichem acceptèrent cette proposition, 19 et le jeune homme fit sans délai ce qu’on lui demandait, tant il était épris de la fille de Jacob. Or, il était le plus influent dans la famille de son père. 20 Il se rendit donc avec lui à la porte[a] de leur ville et ils parlèrent ainsi à leurs concitoyens: 21 Ces gens-là sont bien disposés envers nous; qu’ils s’établissent dans le pays et qu’ils y fassent des affaires; voici le pays est assez vaste pour eux dans toute son étendue. Nous épouserons leurs filles et nous leur donnerons les nôtres. 22 Seulement, ces hommes ne consentiront à habiter avec nous pour que nous formions ensemble un seul peuple que si tous les hommes parmi nous sont circoncis comme chez eux. 23 Ainsi, leurs troupeaux et leurs biens et toutes leurs bêtes de somme nous appartiendront. Consentons donc à ce qu’ils demandent et ils s’établiront chez nous.

24 Alors tous ceux qui se trouvaient à la porte de la ville se laissèrent convaincre par Hamor et son fils Sichem, et tous les hommes et les garçons qui se trouvaient dans la ville furent circoncis. 25 Le troisième jour, alors qu’ils étaient souffrants, deux des fils de Jacob, Siméon et Lévi, les frères de Dina[b], prirent chacun son épée, et tombèrent sur la ville qui se croyait en sécurité. Ils tuèrent tous les hommes et les garçons. 26 Ils tuèrent aussi Hamor et son fils Sichem, reprirent Dina de la maison de Sichem et partirent. 27 Les autres fils de Jacob vinrent achever les blessés et pillèrent la ville, parce qu’on avait déshonoré leur sœur. 28 Ils prirent le gros et le petit bétail ainsi que les ânes et tout ce qui était dans la ville et dans les champs. 29 Ils s’emparèrent de tous leurs biens, de leurs enfants et de leurs femmes et raflèrent tout ce qui était dans les maisons.

30 Jacob dit à Siméon et à Lévi: Vous me causez des ennuis car vous m’avez rendu odieux aux Cananéens et aux Phéréziens qui habitent le pays. Je ne dispose que d’un petit nombre d’hommes; s’ils se liguent contre moi, ils me battront et extermineront toute ma famille avec moi[c]. 31 Ils lui répliquèrent: Pouvions-nous laisser traiter notre sœur comme une prostituée?

Footnotes

  1. 34.20 Où se réunissent les notables de la ville et les juges.
  2. 34.25 Ces deux fils de Jacob étaient de la même mère que Dina (Léa: 29.33-34).
  3. 34.30 Voir 49.5-7.