መዝሙር 9 NASV – Psaumes 9 BDS

New Amharic Standard Version

መዝሙር 9:1-20

መዝሙር 99፥0 ምዕ9 መዝ 9 እና 10 በመጀመሪያው የጥንት ቅጅ ላይ አንጓዎቹ ተከታታይ ፊደላት ባሉት የዕብራይስጥ ሆህያት የሚጀምሩ እንዲሁም ጅማሬው ወይም መጨረሻው ትርጒም አዘል የሆነ አንድ ወጥ ግጥም ነበር፤ በሰብዓ ሊቃናት ውስጥ ሁለቱም አንድ መዝሙር ናቸው።

በክፉ ላይ ፍርድ

ለመዘምራን አለቃ፤ በሙትላቤን ቅኝት፤ የዳዊት መዝሙር

1እግዚአብሔር ሆይ፤ በፍጹም ልቤ አመሰግንሃለሁ፤

ስለ ድንቅ ሥራዎችህም ሁሉ እናገራለሁ።

2በአንተ ደስ ይለኛል፤ ሐሤትም አደርጋለሁ፤

ልዑል ሆይ፤ ስምህን በመዝሙር እወድሳለሁ።

3ጠላቶቼ ወደ ኋላ በተመለሱ ጊዜ፣

ተሰነካክለው ከፊትህ ይጠፋሉ፤

4ፍርዴም ጒዳዬም በአንተ እጅ ናቸውና፤

ቅን ፍርድ እየሰጠህ በዙፋንህ ላይ ተቀምጠሃል።

5ሕዝቦችን ገሠጽህ፤ ክፉዎችንም አጠፋህ፤

ስማቸውንም እስከ ወዲያኛው ደመሰስህ።

6ጠላቶች ለዘላለም ጠፉ፤

ከተሞቻቸውንም ገለባበጥሃቸው፤

መታሰቢያቸውም ተደምስሶአል።

7እግዚአብሔር ግን ለዘላለም በዙፋኑ ላይ ነው፤

መንበሩንም ለፍርድ አጽንቶአል።

8ዓለምን በጽድቅ ይዳኛል፤

ሕዝቦችንም በፍትሕ ይገዛል።

9እግዚአብሔር ለተጨቈኑት ዐምባ ነው፤

በመከራም ጊዜ መጠጊያ ይሆናቸዋል።

10ስምህን የሚያውቁ ይታመኑብሃል፤

እግዚአብሔር ሆይ፤ የሚሹህን አትተዋቸውምና።

11በጽዮን ለሚኖር ለእግዚአብሔር ዘምሩ፤

ሥራውንም በሕዝቦች መካከል በግልጽ አውሩ፤

12ደም ተበቃዩ ዐስቦአቸዋልና፤

የጭቍኖችንም ጩኸት አልዘነጋም።

13እግዚአብሔር ሆይ፤ ጠላቶቼ የሚያደርሱብኝን መከራ ተመልከት፤

አይተህም ራራልኝ፤ ከሞት ደጅም አንሥተህ መልሰኝ፤

14ይህን ስታደርግልኝ፣ በጽዮን ሴት ልጅ ደጅ፣

ምስጋናህን ዐውጃለሁ፤

በማዳንህም ሐሤት አደርጋለሁ።

15አሕዛብ በቈፈሩት ጒድጓድ ገቡ፤

እግራቸውም ራሳቸው በስውር ባስቀመጡት ወጥመድ ተያዘ።

16እግዚአብሔር በትክክለኛ ፍርዱ የታወቀ ነው፤

ክፉዎችም በእጃቸው ሥራ ተጠመዱ። ሒጋዮን9፥16 ወይም በተመሥጦ ማሰብ ሴላ

17ክፉዎች ተመልሰው ወደ ሲኦል9፥17 ወይም መቃብር ይወርዳሉ፤

እግዚአብሔርን የሚዘነጉ ሕዝቦችም ሁሉ እንደዚሁ።

18ችግረኞች ግን መቼም ቢሆን አይረሱም፤

የድኾችም ተስፋ ለዘላለም መና ሆኖ አይቀርም።

19እግዚአብሔር ሆይ ተነሥ፤ ሰውም አያይል፤

አሕዛብም በፊትህ ይፈረድባቸው።

20እግዚአብሔር ሆይ፤ ድንጋጤ አምጣባቸው፤

ሕዝቦች ሰው ከመሆን እንደማያልፉ ይወቁ። ሴላ

La Bible du Semeur

Psaumes 9:1-21

Dieu fait justice9 Il est possible que les Ps 9 et 10 aient constitué, à l’origine, un psaume unique. Ils forment ensemble un poème alphabétique (dont les strophes ou les vers débutent par les lettres successives de l’alphabet hébreu) et un seul psaume dans la version grecque. Les autres psaumes alphabétiques sont les Ps 25, 34, 111, 112, 119 et 145.

1Un cantique de David dédié au chef de chœur, à chanter avec accompagnement de hautbois et de harpes.

2Je te louerai, |ô Eternel, de tout mon cœur,

je veux raconter tes merveilles.

3Par toi, j’exulte d’allégresse,

je te célèbre par des chants, |ô Dieu très-haut.

4Mes ennemis prennent la fuite,

sous tes coups, ils vont trébucher ; |ils vont périr devant ta face.

5Tu m’as rendu justice, |et tu as défendu mon droit,

quand tu as siégé sur ton trône |pour juger selon la justice.

6Tu as menacé les peuples païens, |tu as fait périr le méchant,

et effacé son souvenir |pour toutes les générations.

7Plus d’ennemis ! |Ils sont ruinés à tout jamais

car tu as renversé leurs villes,

le souvenir en est perdu.

8L’Eternel siège pour toujours,

voici : il a dressé son trône |pour exercer ses jugements.

9C’est lui qui gouverne le monde |avec droiture et équité,

qui prononce le jugement |avec justice sur les peuples.

10Oui, l’Eternel est un refuge |pour ceux que l’on opprime,

un lieu fort en temps de détresse.

11C’est pourquoi ceux qui te connaissent |ont placé leur confiance en toi.

Car toi, jamais, tu ne délaisses, |ô Eternel, |celui qui se tourne vers toi.

12Célébrez par des chants |l’Eternel, qui siège en Sion,

et proclamez |parmi les peuples ses hauts faits.

13Car il poursuit les meurtriers |et se souvient de leurs victimes ;

jamais il n’est indifférent |au cri des opprimés.

14Eternel, aie pitié de moi !

Vois l’affliction où m’ont réduit |ceux qui me vouent leur haine !

C’est toi qui me fais remonter |des portes de la mort

15pour que je publie tes louanges

aux portes9.15 En Orient, les places publiques où l’on se retrouvait, où l’on convoquait les habitants pour toutes les assemblées importantes, se trouvaient près des portes de la ville. de ceux qui habitent |la ville de Sion

et que je sois dans l’allégresse |pour ton œuvre de délivrance.

16Les peuples païens tombent dans la fosse |qu’ils avaient creusée de leurs mains,

leurs pieds se prennent dans le piège |qu’ils avaient tendu en cachette9.16 Voir 7.16-17..

17L’Eternel a montré |qui il était : |il fait justice,

et il prend le méchant |à son propre filet.

Jeu d’instruments9.17 Traduction incertaine : jeu d’instruments, interlude, en sourdine, méditation. Il s’agit sans doute d’un arrêt plus important que celui marqué par la Pause. Le terme est utilisé en 92.4 en liaison avec les sons de la harpe ; c’est pourquoi on pense qu’il s’agissait d’une notation appelant un jeu instrumental. – Pause

18Que les méchants |s’en aillent au séjour des morts :

tous les peuples païens |qui ne se soucient pas de Dieu.

19Mais Dieu n’oublie pas à jamais les pauvres,

l’espoir des affligés |ne sera pas toujours déçu.

20Eternel, lève-toi ! |Que l’homme ne triomphe pas !

Fais comparaître devant toi |les peuples païens pour qu’ils soient jugés.

21Frappe-les de terreur, |ô Eternel,

et que ces peuples sachent |qu’ils ne sont que des hommes.