Japanese Living Bible

歴代誌Ⅱ 13

ユダの王アビヤ

11-2 アビヤは、イスラエルの王ヤロブアムの第十八年に、エルサレムで、ユダの新しい王となりました。彼は三年の間王位にあり、母はギブア出身のウリエルの娘ミカヤ(マアカ)でした。彼が王になってまもなく、ユダとイスラエルとの間に戦争がありました。 アビヤ王の率いる、鍛え抜かれた四十万のユダ軍は、ヤロブアム王の率いる、強力なイスラエル軍八十万と対抗しました。 ユダ軍がエフライムの山地にあるツェマライム山に到着した時、アビヤ王は、ヤロブアム王とイスラエル軍に向かって叫びました。

「よく聞け! ダビデ王の子孫が代々イスラエルの王になるという主の約束を、よもや知らぬはずはあるまい。 おまえたちの王ヤロブアムは、ダビデの子ソロモンの家来で、主君に反逆した者ではないか。 そのうえ、ろくでもない不満分子の集団が加わって、ソロモンの子レハブアムに公然と反抗した。レハブアムはまだ若く、臆病だったので、立ち向かうことができなかった。 ほんとうにおまえたちは、ダビデの子孫の治める主の王国を、打ち負かせるとでも思っているのか。おまえたちの軍勢は、われわれの二倍もあるが、ヤロブアムが神だと言って造った金の子牛のためにのろわれているのだ。 おまえたちは主の祭司とレビ人を追い出し、代わりに異教の祭司を任命した。ほかの民族のように、若い雄牛一頭と雄羊七頭を持って来る者をだれかれなく受け入れ、おまえたちの神ならぬものの祭司にしている! 

10 だが、われわれはイスラエルの神を信じる。神を捨てるようなことはしなかった。それに、アロンの直系の子孫だけが祭司で、その働きを助けるのはレビ人だけだ。 11 彼らは朝夕、焼き尽くすいけにえを主にささげ、香りの高い香をたき、供えのパンを聖なる机の上に置いている。金の燭台には、毎晩、火がともされている。このように、われわれは主の教えを忠実に守っているが、おまえたちはその主を捨ててしまった。 12 これではっきりわかるように、神はわれわれとともにおられ、導いておられる。しかも、主に仕える祭司たちは進軍ラッパを吹き鳴らして、われわれをおまえたちと戦わせようとしている。イスラエルよ、父祖の神、主と戦ってはならない! とうてい勝ち目はないのだから。」

13-14 その間にヤロブアムは、こっそり伏兵を相手の背後に回らせたので、ユダは敵にはさまれたかたちになりました。それを知ったユダの民は主にあわれみを求めて叫び、祭司たちはラッパを吹き鳴らし、 15-16 一斉にときの声を上げました。すると、戦いの流れがイスラエルからユダに変わりました。 17 その日、アビヤ王とユダ軍は、イスラエル軍のえり抜きの兵士五十万を打ちました。

18-19 こうしてユダは、父祖の神、主に信頼してイスラエルを破り、ヤロブアム王の軍勢を追い散らしました。そして、その支配下にあったベテル、エシャナ、エフラインの町、さらに周辺の村々を占領しました。 20 イスラエルの王ヤロブアムは、アビヤ王が生きている間勢力を挽回することができず、ついに主に打たれて死にました。

21 そうする間にユダの王アビヤは力を増し、十四人の妻をめとり、二十二人の息子と十六人の娘をもうけました。 22 アビヤ王の言行のすべては、『預言者イドの注解』に記されています。

La Bible du Semeur

2 Chroniques 13

Abiya règne sur Juda

1La dix-huitième année du règne de Jéroboam, Abiya devint roi de Juda. Il régna trois ans à Jérusalem[a]. Sa mère s’appelait Mikaya, elle était fille d’Ouriel, de Guibéa. Bientôt, il y eut guerre entre Abiya et Jéroboam.

Abiya engagea le combat avec une armée de quatre cent mille guerriers valeureux, des soldats d’élite. Jéroboam lui opposa une armée de huit cent mille guerriers valeureux, des soldats d’élite. Abiya se tint debout sur le mont Tsemaraïm, situé dans la région montagneuse d’Ephraïm[b], et se mit à crier: Jéroboam et tout Israël, écoutez-moi! Ne devriez-vous pas reconnaître que l’Eternel, le Dieu d’Israël, a donné pour toujours la royauté sur Israël à David et à ses descendants en vertu d’une alliance irrévocable[c]? Mais Jéroboam, fils de Nebath, un serviteur de Salomon, fils de David, s’est révolté contre son maître. Des gens sans scrupules, des vauriens se sont groupés autour de lui et se sont opposés à Roboam, le fils de Salomon. Celui-ci était jeune et inexpérimenté, et il n’a pas pu leur résister. Et maintenant, croyez-vous que vous allez résister au pouvoir royal de l’Eternel qu’il a confié aux descendants de David? Vous êtes une multitude nombreuse et vous avez avec vous les veaux d’or que Jéroboam a fabriqués pour vous servir de dieux[d]. Mais vous avez chassé les prêtres de l’Eternel, les descendants d’Aaron, et les lévites, et vous vous êtes pris des prêtres comme le font les autres peuples! Il suffit chez vous de se présenter avec un jeune taureau et sept béliers pour être investi du sacerdoce au service de dieux qui n’en sont pas. 10 Quant à nous, c’est l’Eternel qui est notre Dieu: nous ne l’avons pas abandonné; nos prêtres qui servent l’Eternel sont des descendants d’Aaron et ce sont les lévites qui les assistent. 11 Chaque matin et chaque soir, nous offrons des holocaustes à l’Eternel, nous faisons fumer des parfums aromatiques, nous disposons sur la table rituellement pure les pains qui doivent être exposés devant l’Eternel[e], et chaque soir nous allumons les lampes du chandelier d’or. Nous suivons le rituel prescrit par l’Eternel notre Dieu, alors que vous, vous l’avez abandonné. 12 Réfléchissez: Dieu est avec nous, il est notre chef, ses prêtres sont munis des trompettes[f] retentissantes, prêts à en sonner contre vous. Israélites! Ne combattez pas contre l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres, car vous ne réussirez pas dans cette entreprise!

13 Jéroboam fit exécuter un mouvement tournant à une partie de ses troupes pour prendre les Judéens à revers; le gros de ses troupes faisait face à celles de Juda, alors que les hommes embusqués se trouvaient derrière eux. 14 Les troupes de Juda se virent donc attaquées à la fois par-devant et par-derrière. Alors les Judéens poussèrent des cris pour implorer l’Eternel et les prêtres sonnèrent des trompettes. 15 En même temps, ils poussèrent le cri de guerre. Au bruit de la clameur des hommes de Juda, l’Eternel battit Jéroboam et toute l’armée d’Israël et les fit succomber devant Abiya et les Judéens. 16 Les hommes d’Israël s’enfuirent devant Juda, et Dieu donna aux Judéens la victoire sur eux. 17 Abiya et son armée leur infligèrent une grande défaite: cinq cent mille de leurs soldats d’élite tombèrent transpercés. 18 Ce fut un jour d’humiliation pour ceux d’Israël, tandis que les Judéens remportèrent la victoire parce qu’ils s’étaient appuyés sur l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres.

19 Abiya poursuivit Jéroboam et lui enleva plusieurs villes: Béthel, Yeshana et Ephrôn, avec toutes les localités qui en dépendaient. 20 Pendant tout le règne d’Abiya, Jéroboam ne retrouva pas sa puissance; finalement l’Eternel le frappa et il mourut. 21 Au contraire, Abiya vit s’accroître sa puissance. Il épousa quatorze femmes et eut vingt-deux fils et seize filles.

(1 R 15.7-8)

22 Les autres faits et gestes d’Abiya, sa conduite, ainsi que ses discours, sont cités dans le livre des Mémoires du prophète Iddo.

23 Quand il rejoignit ses ancêtres décédés, on l’enterra dans la cité de David, et son fils Asa lui succéda sur le trône[g].

Le début du règne d’Asa en Juda

Sous le règne de ce dernier, le pays connut dix ans de paix.

Footnotes

  1. 13.2 De 913 à 910 av. J.-C.
  2. 13.4 A une trentaine de kilomètres au nord de Jérusalem (voir Jos 18.22 qui parle d’une ville de ce nom).
  3. 13.5 Voir Nb 18.19 et la note.
  4. 13.8 Voir 1 R 12.26-33.
  5. 13.11 Voir Lv 24.5-9.
  6. 13.12 Voir Nb 10.9.
  7. 13.23 Asa régna de 910 à 869 av. J.-C.