La Bible du Semeur

Romains 10:1-21

1Frères et sœurs, je souhaite de tout cœur que les Israélites soient sauvés, et c’est ce que je demande instamment à Dieu dans mes prières. 2Car je leur rends ce témoignage : ils ont un zèle ardent pour Dieu, mais il leur manque le discernement. 3En méconnaissant la manière dont Dieu déclare les hommes justes et en cherchant à être déclarés justes par leurs propres moyens, ils ne se sont pas soumis à Dieu en acceptant le moyen par lequel il nous déclare justes. 4Car Christ a mis fin au régime de la Loi pour que tous ceux qui croient soient déclarés justes.

5Voici, en effet, comment Moïse définit la justice qui procède de la Loi : Celui qui appliquera ces commandements vivra grâce à cela10.5 Lv 18.5.. 6Mais voici comment s’exprime la justice reçue par la foi : Ne dis pas en toi-même10.6 Dt 8.17 ; 9.4. : Qui montera au ciel ? C’est en faire descendre Christ ? 7Ou bien : Qui descendra dans l’abîme ? C’est faire remonter Christ d’entre les morts ? 8Que dit-elle donc ?

La parole est toute proche de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur10.8 Dt 30.12-14..

Cette parole est celle de la foi, et c’est celle que nous annonçons.

9En effet, si de ta bouche, tu déclares que Jésus est Seigneur et si dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé, 10car celui qui croit dans son cœur, Dieu le déclare juste ; celui qui affirme de sa bouche, Dieu le sauve.

11En effet, l’Ecriture dit :

Celui qui met en lui sa confiance |ne connaîtra jamais le déshonneur10.11 Es 28.16 cité selon l’ancienne version grecque..

12Ainsi, il n’y a pas de différence entre Juifs et non-Juifs. Car tous ont le même Seigneur qui donne généreusement à tous ceux qui font appel à lui. En effet, il est écrit : 13Tous ceux qui invoqueront le Seigneur seront sauvés10.13 Jl 3.5..

Israël n’a pas eu la foi

14Mais comment feront-ils appel à lui s’ils n’ont pas cru en lui ? Et comment croiront-ils en lui s’ils ne l’ont pas entendu10.14 Autre traduction : s’ils ne l’entendent pas ? ? Et comment entendront-ils s’il n’y a personne pour le leur annoncer ? 15Et comment y aura-t-il des gens pour l’annoncer s’ils ne sont pas envoyés ? Aussi est-il dit dans l’Ecriture :

Qu’ils sont beaux |les pas de ceux qui annoncent |de bonnes nouvelles10.15 Es 52.7. !

16Mais, malheureusement, tous n’ont pas obéi à cette Bonne Nouvelle. Esaïe déjà demandait : Seigneur, qui a cru à notre message10.16 Es 53.1 cité selon l’ancienne version grecque. ?

17Donc, la foi naît du message que l’on entend, et ce message vient par la parole de Christ.

18Maintenant donc je dis : Ne l’ont-ils pas entendu ? Mais si ! N’est-il pas écrit :

Leur voix a retenti par toute la terre.

Leurs paroles sont parvenues |jusqu’aux confins du monde10.18 Ps 19.5 cité selon l’ancienne version grecque. ?

19Je demande alors : Le peuple d’Israël ne l’a-t-il pas su ? Moïse a été le premier à le leur dire :

Je vous rendrai jaloux |de ceux qui ne sont pas un peuple.

Je vous irriterai |par une nation dépourvue d’intelligence10.19 Dt 32.21..

20Esaïe pousse même la hardiesse jusqu’à dire :

J’ai été trouvé |par ceux qui ne me cherchaient pas,

Je me suis révélé |à ceux qui ne se souciaient pas de moi10.20 Es 65.1 cité selon l’ancienne version grecque..

21Mais parlant d’Israël, il dit :

A longueur de journée, |j’ai tendu les mains |vers un peuple désobéissant et rebelle10.21 Es 65.2 cité selon l’ancienne version grecque..

Bíbélì Mímọ́ Yorùbá Òde Òn

Romu 10:1-21

1Ẹ̀yin arákùnrin àti arábìnrin, ìfẹ́ ọkàn àti àdúrà mi sí Ọlọ́run fún àwọn ènìyàn Israẹli ni kí wọ́n le ní ìgbàlà. 210.2-4: Ro 9.31.Nítorí mo gba ẹ̀rí wọn jẹ́ wí pé, wọ́n ní ìtara fún Ọlọ́run, ṣùgbọ́n kì í ṣe gẹ́gẹ́ bí ìmọ̀. 310.3: Ro 1.17.Nítorí bí wọn kò tí mọ òdodo Ọlọ́run, tí wọ́n si ń wá ọ̀nà láti gbé òdodo ara wọn kalẹ̀, wọn kò tẹríba fún òdodo Ọlọ́run. 410.4: Ga 3.24; Ro 3.22; 7.1-4.Nítorí Kristi ni òpin òfin sí òdodo fún olúkúlùkù ẹni tí ó gbà á gbọ́.

510.5: Le 18.5; Ne 9.29; El 20.11,13,21; Ro 7.10.Mose ṣá kọ èyí nípa òdodo tí í ṣe ti òfin pé, “Ẹni tí ó ba ṣe, yóò yè nípa wọn.” 610.6: De 30.12-13; Ro 9.30.Ṣùgbọ́n òdodo tí í ṣe ìgbàgbọ́ wí pé, “Má ṣe wí ni ọkàn rẹ̀ pé, ta ni yóò gòkè lọ si ọ̀run?” (èyí i ni ni, láti mú Kristi sọ̀kalẹ̀) 7“tàbí, ta ni yóò sọ̀kalẹ̀ lọ si ọ̀gbun?” (èyí i ni ni, láti mú Kristi gòkè ti inú òkú wá). 810.8: De 30.14.Ṣùgbọ́n kí ni ó wí? “Ọ̀rọ̀ náà wà létí ọ̀dọ̀ rẹ̀, ní ẹnu rẹ̀, àti ní ọkàn rẹ̀,” èyí nì ni ọ̀rọ̀ ìgbàgbọ́, tí àwa ń wàásù; 910.9: Mt 10.32; Lk 12.8; Ap 16.31.Pé, bí ìwọ bá fi ẹnu rẹ̀ jẹ́wọ́ “Jesu ní Olúwa,” tí ìwọ si gbàgbọ́ ní ọkàn rẹ pé, Ọlọ́run jí i dìde kúrò nínú òku, a ó gbà ọ́ là. 10Nítorí ọkàn ni a fi ìgbàgbọ́ sí òdodo; ẹnu ni a sì ń fi ìjẹ́wọ́ sí ìgbàlà. 1110.11: Isa 28.16; Ro 9.33.Nítorí ìwé Mímọ́ wí pé, “Ẹnikẹ́ni tí ó bá gbà a gbọ́ ojú kò yóò tì í.” 1210.12: Ro 3.22,29; Ga 3.28; Kl 3.11; Ap 10.36.Nítorí kò si ìyàtọ̀ nínú Júù àti Helleni: nítorí Olúwa kan náà ni Olúwa gbogbo wọn, o si pọ̀ ni ọrọ̀ fún gbogbo àwọn ti ń ké pe e. 13“Ẹnikẹ́ni tí ó bá sá à ti pe orúkọ Olúwa ni a ó gbàlà.”

14Ǹjẹ́ wọn ó ha ti ṣe ké pe ẹni tí wọn kò gbàgbọ́? Wọn ó ha sì ti ṣe gba ẹni tí wọn kò gbúròó rẹ̀ rí gbọ́? Wọn o ha sì ti ṣe gbọ́ láìsí oníwàásù? 1510.15: Isa 52.7.Wọ́n ó ha sì ti ṣe wàásù, bí kò ṣe pé a rán wọn? Gẹ́gẹ́ bí a ti kọ ọ́ pé, “Ẹsẹ̀ àwọn tí ń wàásù ìhìnrere àlàáfíà ti dára tó, àwọn tí ń wàásù ìròyìn ayọ̀ ohun rere!”

1610.16: Isa 53.1; Jh 12.38.Ṣùgbọ́n kì í ṣe gbogbo wọn ni ó gbọ́ ti ìhìnrere. Nítorí Isaiah wí pé, “Olúwa, ta ni ó gba ìyìn wa gbọ́?” 17Ǹjẹ́ nípa gbígbọ́ ni ìgbàgbọ́ ti í wá, àti gbígbọ́ nípa ọ̀rọ̀ Ọlọ́run. 1810.18: Sm 19.4; Kl 1.6,23.Ṣùgbọ́n mo ní, wọn kò ha gbọ́ bí? Bẹ́ẹ̀ ni nítòótọ́:

“Ohùn wọn jáde lọ sí gbogbo ilẹ̀,

àti ọ̀rọ̀ wọn sí òpin ilẹ̀ ayé.”

1910.19: De 32.21; Ro 11.11,14.Ṣùgbọ́n mo wí pé, Israẹli kò ha mọ̀ bí? Mose ni ó kọ́ wí pé,

“Èmi ó fi àwọn tí kì í ṣe ènìyàn mú yín jowú.

Àti àwọn aláìmòye ènìyàn ni èmi ó fi bí yín nínú.”

2010.20: Isa 65.1; Ro 9.30.Ṣùgbọ́n Isaiah tilẹ̀ láyà, ó wí pé,

“Àwọn tí kò wá mi rí mi;

Àwọn tí kò béèrè mi ni a fi mí hàn fún.”

2110.21: Isa 65.2.Ṣùgbọ́n nípa ti Israẹli ni ó wí pé,

“Ní gbogbo ọjọ́ ni mo na ọwọ́ mi

sí àwọn aláìgbọ́ràn àti aláríwísí ènìyàn.”