La Bible du Semeur

Psaumes 71

Ne m’abandonne pas dans ma vieillesse

1C’est en toi, Eternel, que je cherche un refuge.
Que jamais cela ne tourne à ma confusion!
Toi qui es juste, délivre-moi! Oui, secours-moi!
Tends l’oreille vers moi et sauve-moi!
Sois le rocher où je trouve un refuge,
où je peux accéder à tout moment,
où tu as résolu de me sauver!
Car tu es mon rocher, ma forteresse.
Mon Dieu, délivre-moi des criminels,
des gens iniques et violents.
O Seigneur Eternel, sur toi je compte,
car, depuis ma jeunesse, ma confiance est en toi.
Oui, depuis ma naissance[a], je prends appui sur toi.
Depuis que je suis sorti du sein maternel, tu me soutiens[b].
Tu es sans cesse mon sujet de louange.
Pour beaucoup, je suis un prodige,
Et toi, tu es pour moi un abri fortifié.
Ma bouche est pleine de louanges pour toi
et, chaque jour, elle publie ta gloire.

En ma vieillesse, ne me délaisse pas;
quand diminuent mes forces, ne m’abandonne pas!
10 Mes ennemis discourent contre moi,
ceux qui m’épient, ensemble se concertent,
11 disant: «Dieu l’a abandonné!
Poursuivez-le! Saisissez-vous de lui!
Il n’est personne qui puisse le sauver.»
12 Mais toi, ô Dieu, ne reste pas si loin!
Mon Dieu, viens vite à mon secours!
13 Qu’ils soient remplis de honte et disparaissent,
tous mes accusateurs!
Qu’ils soient couverts d’opprobre, d’ignominie,
ces gens qui cherchent à me nuire!
14 Mais moi, sans cesse, je serai plein d’espoir.
De plus en plus, je veux chanter ta gloire.
15 Oui, tous les jours, j’annoncerai tes actes de justice et de salut,
dont je ne connais pas le nombre[c].
16 Par ta puissance, ô Seigneur Eternel, je me présenterai
et je rappellerai que toi seul tu es juste.

17 Tu m’as instruit, ô Dieu, dès ma jeunesse;
jusqu’à ce jour, je publie tes merveilles.
18 Et maintenant que je suis vieux, que j’ai les cheveux blancs,
ô Dieu, ne m’abandonne pas,
et je pourrai dire ta force dès aujourd’hui aux hommes de mon temps,
et ta puissance aux générations à venir.
19 Ta justice, ô Dieu, est immense,
car tu as fait des choses merveilleuses!
Qui donc, ô Dieu, serait semblable à toi?
20 Tu nous as fait passer par des détresses et des malheurs sans nombre.
Tu nous feras revivre
et, du fond des abîmes, tu me retireras.
21 Veuille me rendre encore plus honoré,
et me consoler à nouveau.
22 Moi, en retour, je te célébrerai au son du luth
pour ta fidélité, mon Dieu.
Je te célébrerai en jouant de la lyre,
Saint d’Israël!
23 Je pousserai des cris de joie, je chanterai en ton honneur
de tout mon être car tu m’as délivré.
24 Je redirai sans cesse que tu es juste.
Ils seront confondus, couverts de honte,
ces gens qui cherchent à me nuire.

Footnotes

  1. 71.6 ma naissance : autre traduction: le sein maternel.
  2. 71.6 Autre traduction: C’est toi qui m’as fait sortir du sein maternel.
  3. 71.15 Autre traduction: bien que je ne possède pas l’art de l’écrivain.

Knijga O Kristu

This chapter is not currently available. Please try again later.