La Bible du Semeur

Psaumes 58

Dieu est le juste juge des dirigeants coupables

1Au maître de chant. Sur la mélodie de «Ne détruis pas!». Cantique[a] composé par David.

Vraiment, est-ce en vous taisant que vous rendez la justice[b]?
Jugez-vous les hommes en toute droiture?
Non, vous commettez sciemment l’injustice!
Vous propagez sur la terre la violence de vos mains.
Dès le ventre maternel, les méchants s’écartent du chemin,
depuis leur naissance, les menteurs s’égarent.
Ils sont venimeux comme des serpents,
ils se bouchent les oreilles comme la vipère sourde
qui n’écoute pas la voix des charmeurs
et de l’enchanteur expert dans son art.

O Dieu, brise-leur les dents dans la bouche:
Eternel, arrache les crocs de ces lions!
Que ces gens-là disparaissent comme les eaux qui s’écoulent!
Rends leurs flèches sans effet quand ils tirent de leur arc[c].
Qu’ils périssent comme la limace qui fond tout en se mouvant!
Comme les enfants mort-nés, qu’ils ne voient pas le soleil!
10 Et avant que leurs épines[d] ne deviennent des buissons,
qu’elles soient vertes ou sèches, qu’un tourbillon les emporte[e]!

11 Pour le juste, quelle joie de voir les méchants punis.
Dans leur sang, il se lavera les pieds.
12 Et les hommes pourront dire:
«Oui, ceux qui sont justes trouvent une récompense.
Il y a un Dieu qui exerce la justice sur la terre.»

  1. 58.1 Signification incertaine.
  2. 58.2 Plusieurs changent la ponctuation des lettres d’un mot hébreu et parviennent à la traduction suivante qui, comme 82.1, 6, appelle les dirigeants des «dieux»: Vos sentences, ô dieux, sont-elles vraiment conformes à la justice? Jugez-vous avec droiture, vous qui n’êtes que des hommes?
  3. 58.8 Hébreu peu clair.
  4. 58.10 Les épines sont un combustible qui dégage rapidement de la chaleur. Ce verset a été très diversement rendu. L’idée commune à toutes les traductions est celle de la rapidité du jugement.
  5. 58.10 Hébreu peu clair.

Amplified Bible

Psalm 58

Prayer for the Punishment of the Wicked.

To the Chief Musician; set to [the tune of] “Do Not Destroy.” A Mikhtam of David. [A record of memorable thoughts of David].

1Do you indeed speak righteousness, O gods (heavenly beings)?
Do you judge fairly, O sons of men?

No, in your heart you devise wrongdoing;
On earth you deal out the violence of your hands.

The wicked are estranged from the womb;
These go astray from birth, speaking lies [even twisted partial truths].

Their poison is like the venom of a serpent;
They are like the deaf horned viper that stops up its ear,

So that it does not listen to the voice of charmers,
Or of the skillful enchanter casting [cunning] spells.


O God, break their teeth in their mouth;
Break out the fangs of the young lions, O Lord.

Let them flow away like water that runs off;
When he aims his arrows, let them be as headless shafts.

Let them be as a snail which melts away (secretes slime) as it goes along,
Like the miscarriage of a woman which never sees the sun.

Before your cooking pots can feel the fire of thorns [burning under them as fuel],
He will sweep them away with a whirlwind, the green and the burning ones alike.

10 
The [unyieldingly] righteous will rejoice when he sees the vengeance [of God];
He will wash his feet in the blood of the wicked.
11 
Men will say, “Surely there is a reward for the righteous;
Surely there is a God who judges on the earth.”