La Bible du Semeur

Proverbes 7:1-27

Une opération de séduction

1Mon fils, retiens mes paroles et

imprègne-toi de mes préceptes.

2Suis mes préceptes et tu vivras,

garde mes enseignements comme la prunelle de tes yeux.

3Porte-les comme un anneau à ton doigt,

grave-les sur les tablettes de ton cœur.

4Dis à la sagesse : « Tu es ma sœur7.4 Terme d’affection qui désigne la bien-aimée dans Ct 4.9, 10, 12 ; 5.1. »,

et considère l’intelligence comme ta parente,

5pour qu’elles te préservent de la femme d’autrui,

de l’inconnue aux paroles enjôleuses.

6Un jour, je regardais à travers le treillis de ma fenêtre7.6 Les fenêtres étaient, dans les pays chauds, fermées par un treillis métallique qui tamisait les rayons du soleil et permettait de voir sans être vu.,

7et je vis un de ces jeunes sans expérience,

j’observai un jeune homme écervelé.

8Il passait dans la rue près du coin où se tenait l’une de ces femmes,

se dirigeant vers sa maison.

9C’était au crépuscule, le jour baissait,

et l’obscurité de la nuit commençait à se répandre.

10Or, voici que cette femme vint à sa rencontre,

habillée comme une prostituée et l’esprit plein de ruse.

11Elle parlait fort, impertinente,

elle ne tenait pas en place chez elle.

12Tantôt dans la rue, tantôt sur les places,

elle faisait le guet à tous les carrefours.

13Elle attrapa le jeune homme, l’embrassa

et, l’air effronté, elle lui dit :

14« J’avais à faire un sacrifice de reconnaissance,

je viens, aujourd’hui même, de m’acquitter de mes vœux7.14 Une partie de la viande du sacrifice était mangée par l’offrant et sa famille (Lv 7.12-15), le premier et le second jour (Lv 7.15-16). Le jeune homme est invité à ce repas..

15Voilà pourquoi je suis sortie à ta rencontre,

je cherchais à te voir, et je t’ai trouvé.

16J’ai garni mon lit de couvertures

et d’étoffe brodée en fils d’Egypte7.16 Le lin d’Egypte était très prisé et cher (Es 19.9 ; Ez 27.7) ; c’était un signe de richesse (31.22)..

17J’ai parfumé mon lit

de myrrhe, d’aloès et de cinnamome.

18Viens, grisons-nous d’amour jusqu’au matin,

livrons-nous aux délices de la volupté,

19car mon mari n’est pas à la maison :

il est parti pour un voyage au loin.

20Il a emporté une bourse pleine d’argent,

il ne rentrera qu’à la pleine lune. »

21A force d’artifices, elle le fit fléchir ;

par ses propos enjôleurs, elle l’entraîna.

22Alors il se mit soudain à la suivre

comme un bœuf qui va à l’abattoir,

comme un fou qu’on lie pour le châtier,

23jusqu’à ce qu’une flèche lui transperce le foie,

comme un oiseau qui se précipite dans le filet

sans se douter qu’il y va de sa vie.

24Et maintenant, mes fils, écoutez-moi !

Prêtez attention à mes paroles !

25Que votre cœur ne se laisse pas entraîner par une telle femme !

Ne vous égarez pas dans ses sentiers,

26car nombreuses sont ses victimes blessées à mort,

et ceux qu’elle a fait périr comptent parmi les plus robustes.

27Sa maison est le chemin du séjour des morts

qui mène directement aux demeures de la mort.