La Bible du Semeur

Proverbes 6:1-35

Les promesses impossibles

1Mon fils, si tu t’es porté garant des dettes de ton prochain,

si tu t’es engagé pour autrui en topant dans la main6.1 Pour emprunter et garantir le remboursement de leur dette, les Israélites recouraient souvent au cautionnement (Gn 43.9 ; 44.32). Le proverbe met en garde contre cette pratique (11.15 ; 17.18 ; 20.16 ; 22.26 ; 27.13) par laquelle on se livrait, personne et biens, entre les mains du créancier au cas où son débiteur ne rembourserait pas la dette contractée.,

2si tu t’es laissé prendre au piège par tes promesses,

si tu es prisonnier de tes propres paroles,

3alors, vite, mon fils, fais ce que je te dis pour te désengager,

car tu t’es livré toi-même au pouvoir d’autrui :

va, humilie-toi devant le créancier, insiste auprès de lui,

4n’accorde ni sommeil à tes yeux,

ni assoupissement à tes paupières ;

5dégage-toi comme la gazelle du piège tendu,

comme l’oiseau du filet de l’oiseleur.

Le paresseux

6Toi qui es paresseux, va donc voir la fourmi,

observe son comportement et tu apprendras la sagesse.

7Elle n’a ni commandant,

ni contremaître, ni chef.

8Durant l’été, elle prépare sa nourriture,

au temps de la moisson, elle amasse ses provisions.

9Et toi, paresseux, combien de temps vas-tu rester couché ?

Quand donc sortiras-tu de ton sommeil pour te lever ?

10« Je vais faire juste un petit somme, dis-tu, juste un peu m’assoupir,

rien qu’un peu croiser les mains et rester couché un instant6.10 Pour les v. 10-11, voir 24.33-34.. »

11Mais pendant ce temps, la pauvreté s’introduit chez toi comme un rôdeur,

et la misère comme un pillard.

Le colporteur de mensonges

12C’est un vaurien, un personnage inique,

celui qui va, colportant des mensonges.

13Il appuie ses dires de clignements d’yeux,

de tapements des pieds, et de signes des doigts :

14il n’y a que des pensées perverses dans son cœur,

il manigance du mal et passe son temps à susciter des querelles.

15Aussi la ruine fondra-t-elle sur lui sans crier gare,

il sera brisé soudainement et sans remède6.15 Voir 1.26 ; 24.22 ; Jb 34.20..

Ce que l’Eternel déteste

16Il y a six choses que l’Eternel déteste,

et même sept qui lui sont en horreur6.16 Voir v. 16-19 : de telles énumérations sont courantes dans les écrits de sagesse. Dans les Proverbes, voir 30.15, 18, 21, 24, 29 (comparer Jb 5.19). :

17les yeux qui regardent les autres de haut,

la langue qui répand des mensonges,

les mains qui font couler le sang des innocents,

18le cœur qui médite des projets coupables,

les pieds qui se hâtent de courir vers le mal,

19le faux témoin qui dit des mensonges

et l’homme qui sème la discorde entre des frères.

Comment fuir l’immoralité

20Mon fils, reste attaché aux préceptes de ton père,

et ne rejette pas l’enseignement de ta mère !

21Tiens-les constamment sur ton cœur,

attache-les comme un collier à ton cou !

22Ils te guideront quand tu voyageras,

ils veilleront sur toi durant ton sommeil

et s’entretiendront avec toi à ton réveil.

23Car le précepte est une lampe, et l’enseignement une lumière.

Les avertissements et les reproches sont le chemin vers la vie.

24Ils te préserveront de la femme immorale

et te garderont de te laisser séduire par les paroles enjôleuses d’une inconnue6.24 Voir 5.3 et note..

25Ne la convoite pas dans ton cœur à cause de sa beauté,

ne te laisse pas séduire par ses œillades !

26Car, à cause d’une prostituée6.26 Autre traduction : Car, si aller vers une prostituée ne coûte qu’une miche de pain, la femme adultère …,

on peut être réduit à un morceau de pain,

et la femme adultère met en péril une vie précieuse.

27Peut-on mettre du feu dans sa poche

sans que les vêtements s’enflamment ?

28Peut-on marcher sur des braises sans se brûler les pieds ?

29De même, celui qui court après la femme de son prochain ne demeurera pas indemne ;

s’il la touche, il ne saurait rester impuni.

30On ne méprise pas celui qui a volé

pour assouvir sa faim parce qu’il n’avait rien à manger.

31Pourtant s’il est découvert, il devra restituer sept fois plus,

et il donnera tout ce qu’il a dans sa maison6.31 C’est-à-dire restituer complètement. La Loi prévoyait la restitution au double (Ex 22.3, 6, 8)..

32Mais celui qui commet un adultère avec une femme est dépourvu de sens,

agir ainsi, c’est se détruire soi-même ;

33celui qui fait cela ne récoltera que souffrances et déshonneur,

sa honte ne s’effacera jamais.

34Car la jalousie met le mari en fureur,

il sera sans pitié au jour de la vengeance.

35Il ne se laissera apaiser par aucune indemnité ;

il ne l’acceptera pas, même si tu multiplies les présents.