La Bible du Semeur

Proverbes 29:1-27

1Qui se raidit contre les reproches

sera brisé soudainement et ne s’en remettra pas.

2Quand les justes deviennent nombreux29.2 En corrigeant une lettre de l’hébreu, on obtient : quand les justes sont au pouvoir., le peuple se réjouit,

mais quand les méchants dominent, le peuple gémit.

3Qui aime la sagesse fait la joie de son père

mais qui fréquente les prostituées, dilapide sa fortune.

4Un roi qui gouverne selon la justice donne de la stabilité à son pays,

mais celui qui multiplie les impôts le ruine.

5Qui flatte son prochain

tend un piège sous ses pas.

6Le méchant est pris au piège de son propre péché,

alors que les gens droits exultent et se réjouissent.

7Le juste reconnaît le droit des pauvres,

mais le méchant ne veut rien savoir de cela.

8Les moqueurs jettent des brandons de discorde dans une ville,

mais les sages apaisent la colère.

9Si un homme sage entre en procès avec un sot,

celui-ci ne sait que se fâcher ou ricaner, et l’on n’en finit pas29.9 Autre traduction : qu’il se fâche ou qu’il rie, il n’en finira pas..

10Les meurtriers haïssent l’homme intègre,

mais les gens droits cherchent à préserver sa vie.

11L’insensé donne libre cours à toutes ses passions,

mais le sage les retient et les calme.

12Quand un souverain prête attention aux mensonges,

tous ses ministres se pervertissent.

13Le pauvre et l’oppresseur ont ceci en commun :

c’est de l’Eternel que les yeux de l’un et de l’autre reçoivent la lumière29.13 Ce qui peut signifier que c’est de l’Eternel que l’un et l’autre reçoivent la vie..

14Quand un roi rend justice aux pauvres selon la vérité,

son autorité est affermie à jamais.

15Les coups de bâton et les réprimandes produisent la sagesse,

mais un enfant livré à lui-même fera la honte de sa mère.

16Quand les méchants se multiplient29.16 En corrigeant une lettre de l’hébreu, on obtient : quand les méchants sont au pouvoir., les transgressions abondent,

mais les justes seront témoins de leur chute.

17Corrige ton enfant et tu seras tranquille à son sujet :

il fera les délices de ton cœur.

18Quand il n’y a plus de révélation divine, le peuple se laisse aller.

Heureux celui qui obéit à la Loi de Dieu !

19Ce n’est pas avec des paroles que l’on corrige un serviteur,

si même il comprend ce qu’on lui dit, il n’en tiendra pas compte.

20As-tu déjà vu un homme qui parle sans réfléchir ?

Il y a plus à espérer d’un insensé que de lui.

21Si l’on dorlote un serviteur dès son jeune âge,

on finit par en faire un mollasson29.21 Sens incertain. Autres traductions : il finit par devenir insolent, ou : il finit par se prendre pour un fils..

22L’homme prompt à la colère provoque des querelles,

qui s’emporte facilement commet beaucoup de fautes.

23L’orgueil de l’homme le mène à l’humiliation,

mais la modestie obtient les honneurs.

24Qui se rend complice d’un voleur, se hait lui-même ;

il entend la malédiction appelée contre ceux qui tairaient le nom du coupable29.24 Adjuration solennelle de dénoncer le coupable, assortie d’une malédiction pour les éventuels contrevenants (voir Lv 5.1 ; Jg 17.2).,

mais il ne le dénonce pas.

25La peur que vous avez des hommes tend un piège sous vos pas,

mais l’Eternel protège celui qui se confie en lui.

26Nombreux sont ceux qui recherchent la faveur du chef29.26 Autre traduction : qui cherchent à être entendus (ou reçus) par le chef.,

mais c’est l’Eternel qui fait droit à chacun.

27Les justes ont en horreur l’homme inique,

tout comme le méchant a en horreur l’homme dont la conduite est droite.