La Bible du Semeur

Lévitique 21

Les conditions de sainteté pour les prêtres

1L’Eternel dit à Moïse: Parle aux prêtres, fils d’Aaron, et dis-leur: Un prêtre ne doit pas se rendre rituellement impur en touchant le corps d’une personne de son peuple qui vient de mourir, excepté s’il s’agit d’un proche parent: sa mère, son père, son fils, sa fille, son frère ou sa sœur si elle n’est pas mariée – pour une jeune fille de sa proche parenté qui n’est pas mariée, il peut se rendre impur. Chef parmi son peuple, il ne se rendra pas impur[a], car il se profanerait[b].

Les prêtres ne se tonsureront pas, ils ne se raseront pas les coins de la barbe, ni se feront d’incisions sur leur corps[c]. Ils seront saints pour leur Dieu et ne déshonoreront pas leur Dieu, car ce sont eux qui offrent à l’Eternel les aliments de leur Dieu consumés par le feu. C’est pourquoi ils seront saints.

Ils n’épouseront pas une femme prostituée ou déshonorée ou répudiée par son mari, car le prêtre est saint pour son Dieu. Tu le considéreras comme saint, car c’est lui qui offre l’aliment de ton Dieu, et il sera pour toi quelqu’un de saint, car je suis saint, moi, l’Eternel, qui vous rends saints.

Si une fille de prêtre se déshonore en s’adonnant à la prostitution, elle profane son père, elle périra par le feu.

10 Le prêtre qui a la prééminence sur les autres prêtres, sur la tête duquel a été répandue l’huile d’onction et qui a reçu sa charge pour porter les vêtements sacrés, ne se décoiffera pas la tête et ne déchirera pas ses vêtements[d]. 11 Il ne s’approchera d’aucun corps mort; il ne se rendra même pas impur, pour son père ou sa mère. 12 Il ne quittera pas le sanctuaire pour ne pas profaner le sanctuaire de son Dieu, car il a été consacré par l’huile d’onction de son Dieu. Je suis l’Eternel.

13 Il prendra pour femme une jeune fille. 14 Il n’épousera ni une veuve ni une femme répudiée, déshonorée ou prostituée; c’est une jeune fille de son peuple qu’il épousera. 15 Il ne profanera pas sa descendance au milieu de son peuple, car moi, l’Eternel, je le rends saint.

16 Puis l’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes: 17 Parle à Aaron et dis-lui: Aucun homme parmi tes descendants, dans toutes les générations, qui serait atteint d’une malformation corporelle ne s’approchera pour offrir l’aliment de son Dieu. 18 Sont exclus du service tous ceux qui ont une infirmité: quelqu’un qui est aveugle ou boiteux, qui est défiguré ou qui a des membres disproportionnés, 19 qui est estropié de la jambe ou du bras, 20 bossu ou nain, affligé d’une taie sur l’œil, qui a la gale, des plaies purulentes ou les testicules écrasés. 21 Aucun descendant du prêtre Aaron ayant une malformation n’offrira à l’Eternel les sacrifices consumés par le feu; du moment qu’il a une malformation en lui, il ne s’approchera pas pour offrir les aliments de son Dieu. 22 Il pourra consommer l’aliment de son Dieu, les offrandes saintes et très saintes, 23 mais il ne s’avancera pas jusqu’au voile[e] et ne s’approchera pas de l’autel, à cause de sa malformation; ainsi il ne profanera pas mes lieux saints[f], car moi, l’Eternel, je les rends saints.

24 Moïse transmit ces paroles à Aaron, à ses fils et à tous les Israélites.

  1. 21.4 Traduction incertaine. Autre traduction: il ne doit pas se rendre impur pour une personne qui lui est apparentée par mariage.
  2. 21.4 Autres traductions: profanerait son peuple, profanerait cette personne.
  3. 21.5 Voir 19.27-28.
  4. 21.10 Voir 10.6.
  5. 21.23 Voir Ex 26.31-35.
  6. 21.23 Autre traduction: mes choses qui me sont consacrées.