La Bible du Semeur

Lévitique 12

La loi sur la purification après un accouchement

1L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes: Parle aux Israélites: Lorsqu’une femme conçoit et met au monde un garçon, elle sera rituellement impure durant sept jours, comme lors de son indisposition menstruelle. Le huitième jour, on circoncira l’enfant[a]. Il lui faudra attendre encore trente-trois jours pour être purifiée de son sang; elle ne touchera aucune chose consacrée; elle n’ira pas au sanctuaire jusqu’à ce que le temps de sa purification parvienne à son terme.

Si c’est une fille à laquelle elle donne naissance, elle sera rituellement impure deux semaines comme lors de ses règles, puis il lui faudra attendre encore soixante-six jours pour être purifiée de son sang.

Quand les jours de sa purification seront achevés – qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille – elle apportera à l’entrée de la tente de la Rencontre un agneau dans sa première année pour l’holocauste, et un pigeonneau ou une tourterelle pour le sacrifice pour le péché, et elle les remettra au prêtre. Celui-ci les présentera à l’Eternel, accomplira pour elle le rite d’expiation et elle sera rituellement purifiée de sa perte de sang.

Telle est la règle concernant la femme qui donne naissance à un garçon ou à une fille.

Si elle n’a pas de quoi offrir un agneau, elle prendra deux tourterelles ou deux pigeonneaux, l’un pour l’holocauste et l’autre pour le sacrifice pour le péché; le prêtre accomplira pour elle le rite d’expiation et elle sera purifiée[b].

Footnotes

  1. 12.3 Voir Gn 17.12; Lc 2.21.
  2. 12.8 Allusion en Lc 2.24.