La Bible du Semeur

Job 35

Job tient des propos insensés

1Elihou reprit la parole et dit:

Penses-tu être dans ton droit quand tu affirmes:
«Oui, je suis plus juste que Dieu[a]!»?
Et tu ajoutes: «A quoi me sert-il donc d’éviter le péché?»
et: «Quel profit Dieu peut-il en tirer?»

Moi, je te répondrai
ainsi qu’à tes amis.
Vois le ciel et regarde,
contemple les nuages: combien ils te dominent!
Or, si tu agis mal, en quoi nuis-tu à Dieu?
Multiplie tes révoltes, quel tort lui causes-tu?
Si tu es juste, que lui apportes-tu?
Que reçoit-il de toi?
Car ta méchanceté n’atteint que tes semblables,
de même ta justice n’est utile qu’aux hommes.

Le poids de l’oppression fait crier les victimes,
contre la violence des puissants, on appelle au secours.
10 Mais nul ne songe à dire: «Où est Dieu qui m’a fait?
Lui qui, en pleine nuit, donne des chants joyeux,
11 lui qui nous instruit mieux que les bêtes des champs
et qui nous rend plus sages que les oiseaux du ciel?»
12 Alors on crie, mais Dieu ne répond pas,
à cause de l’orgueil de ceux qui font le mal.
13 Oui, c’est en vain qu’ils crient car Dieu n’exauce pas[b]:
le Tout-Puissant n’y fait pas attention.
14 Cependant, bien que tu prétendes que tu ne le vois pas,
ta cause est devant lui tu peux compter sur lui.
15 Parce que sa colère n’intervient pas encore
et qu’il ne semble guère faire cas des pires révoltes[c],
16 Job a la bouche pleine de paroles en l’air
et multiplie les discours insensés.

Footnotes

  1. 35.2 Voir 32.2.
  2. 35.13 Au lieu de: Oui, c’est en vain … n’exauce pas, on pourrait traduire: non, Dieu n’écoutera pas ces paroles mensongères.
  3. 35.15 révolte : mot de sens incertain, traduit d’après des versions anciennes.