La Bible du Semeur

Job 21

Réponse de Job à Tsophar

Pourquoi les méchants prospèrent-ils?

1Job prit la parole et dit:

Ecoutez, je vous prie, écoutez ce que je vous dis,
accordez-moi du moins cette consolation.
Supportez que je parle
et, quand j’aurai parlé, tu pourras te moquer.

Est-ce contre des hommes que se porte ma plainte?
Comment ne pas perdre patience!
Tournez-vous donc vers moi, vous serez stupéfaits
au point de perdre la parole.
Moi-même quand j’y songe, j’en suis épouvanté,
et un frisson d’horreur s’empare de mon corps.

Pourquoi les gens qui font le mal demeurent-ils en vie?
Pourquoi vieillissent-ils, en reprenant des forces?
Leur descendance s’affermit à leurs côtés,
et leurs petits-enfants prospèrent sous leurs yeux.
Leurs maisons sont paisibles, à l’abri de la crainte,
et le bâton de Dieu ne vient pas les frapper.
10 Leurs taureaux sont toujours vigoureux et féconds,
leurs vaches mettent bas sans jamais avorter.
11 Ils laissent courir leurs enfants comme un troupeau d’agneaux,
leurs petits vont s’ébattre.
12 Accompagnés des tambourins et de la lyre, ils chantent,
et au son de la flûte, ils se réjouissent.
13 Ainsi leurs jours s’écoulent dans le bonheur
et c’est en un instant qu’ils rejoignent la tombe.

14 Or, ils disaient à Dieu: «Retire-toi de nous,
nous n’avons nulle envie de connaître comment tu veux que nous conduisions notre vie.
15 Qu’est donc le Tout-Puissant pour que nous le servions[a]?
Qu’y a-t-il à gagner à lui adresser des prières?»

16 Le bonheur de ces gens n’est-il pas dans leurs mains[b]?
Mais loin de moi l’idée de suivre leurs conseils!
17 Voit-on souvent s’éteindre la lampe des méchants[c],
ou bien la ruine fondre sur eux?
Dieu leur assigne-t-il leur part de sa colère?
18 Quand sont-ils pourchassés comme une paille au vent
ou comme un brin de chaume qu’emporte la tempête?
19 Dieu réserverait-il aux enfants du méchant la peine qu’il mérite?
Ne devrait-il pas au contraire l’infliger au méchant lui-même pour qu’il en tire la leçon?
20 Que, de ses propres yeux, il assiste à sa ruine
et qu’il soit abreuvé de la fureur du Tout-Puissant.
21 Que lui importe donc le sort de sa maison quand il ne sera plus,
quand le fil de ses mois aura été tranché?
22 Pourrait-on enseigner quelque savoir à Dieu,
lui qui gouverne tous les êtres célestes?
23 L’un meurt plein de vigueur, dans la sérénité,
et en toute quiétude.
24 Ses flancs sont pleins de graisse
et ses os pleins de moelle.
25 Tel autre va s’éteindre l’amertume dans l’âme,
sans avoir goûté au bonheur.
26 Et tous deux, ils se couchent dans la poussière
et ils sont recouverts par la vermine.

27 Oui, vos pensées, je les connais,
les réflexions blessantes que vous entretenez à mon encontre[d].
28 Vous me demanderez: «Où donc est maintenant la maison du tyran?
Et la demeure des méchants, qu’est-elle devenue?»

29 Mais interrogez donc les passants du chemin,
et ne contestez pas les preuves qu’ils apportent.
30 Oui, le jour du désastre épargne le méchant,
au jour de la colère, il est mis à l’abri.
31 Qui osera lui reprocher en face sa conduite?
Et qui lui paiera de retour tout le mal qu’il a fait?
32 Il est porté en pompe au lieu de sépulture,
on veille sur sa tombe.
33 Les mottes du vallon qui recouvrent son corps lui sont légères.
Tout un cortège a marché à sa suite,
des gens sans nombre l’ont précédé.
34 Comment donc m’offrez-vous des consolations aussi vaines?
Car, vraiment ce qui reste de toutes vos réponses, ce n’est que fausseté.

  1. 21.15 Autre traduction: pour que nous lui rendions un culte.
  2. 21.16 Autre traduction: Certes, le bonheur de ces gens n’est pas entre leurs mains.
  3. 21.17 C’est-à-dire mourir sans laisser de descendant (Pr 13.9). Job demande à ses amis combien de fois les «lois» qu’ils lui ont rabâchées se vérifient.
  4. 21.27 Autre traduction: Les mauvais desseins que vous me prêtez.