La Bible du Semeur

Job 13

Job accuse ses amis de fausseté et clame son innocence

1Oui, certes, tout cela, mes propres yeux l’ont vu,

oui, je l’ai entendu de mes propres oreilles, et je l’ai bien compris.
Tout ce que vous savez, je le sais, moi aussi,
je ne vous cède en rien.

Mais c’est au Tout-Puissant que je veux m’adresser,
c’est devant Dieu lui-même que je veux défendre ma cause.
Quant à vous, mes amis, vous forgez des mensonges,
vous êtes tous des médecins incompétents.
Si seulement vous gardiez le silence!
Alors vous feriez preuve de sagesse!
Ecoutez, je vous prie, ce que je dis pour ma défense
et soyez attentifs à la plaidoirie de mes lèvres.
Est-ce en faveur de Dieu que vous proférez des propos injustes,
et est-ce pour le soutenir que vous dites des faussetés?
Allez-vous vous montrer partiaux en sa faveur?
Prétendez-vous ainsi défendre la cause de Dieu?
Et sera-ce à votre avantage s’il sonde vos pensées?
Comptez-vous le tromper comme l’on trompe un homme?
10 Il ne manquera pas de vous le reprocher,
si vous aviez pour lui des parti pris secrets.
11 Sa majesté n’a-t-elle rien pour vous effrayer?
N’êtes-vous pas saisis par la peur qu’il inspire?
12 Car vos paroles ne sont que maximes de cendre
et vos réponses[a] des ouvrages d’argile.

13 Taisez-vous donc et laissez-moi parler.
Advienne que pourra!
14 Ainsi je veux risquer ma vie,
je vais la mettre en jeu[b].
15 Quand même il me tuerait, je compterais sur lui[c].
Mais, devant lui, je veux défendre ma conduite.
16 Cela même sera salutaire pour moi.
Car aucun hypocrite ne trouve accès à lui.
17 Ecoutez, écoutez mes paroles
et prêtez attention à mes explications!
18 Car, voici, je suis prêt à défendre ma cause.
Je sais que je suis dans mon droit.
19 Est-il quelqu’un qui veuille entrer en procès avec moi?
Alors je me tairai, et rendrai mon dernier soupir.

20 Mais cesse donc, de grâce, de faire ces deux choses
et je ne me cacherai plus de devant toi:
21 retire donc ta main de dessus moi,
ne m’épouvante plus par les terreurs que tu me causes,
22 puis lance ton appel, et je te répondrai,
ou bien je parlerai et tu me répondras.
23 Combien ai-je commis de péchés et de fautes?
Fais-moi connaître mes péchés et mes transgressions.
24 Pourquoi détournes-tu ton visage de moi?
Pourquoi me considères-tu comme ton ennemi[d]?
25 Veux-tu faire trembler une feuille emportée au vent,
et veux-tu pourchasser un brin de paille sèche,
26 pour m’avoir destiné des peines si amères,
et me faire payer mes fautes de jeunesse,
27 pour avoir enserré mes deux pieds dans les fers,
pour surveiller de près mes moindres faits et gestes,
et pour scruter toi-même les traces de mes pas?
28 Et l’homme tombe en pourriture
ainsi qu’un vêtement que dévore la teigne.

Footnotes

  1. 13.12 Autre traduction: et vos protections.
  2. 13.14 D’après l’ancienne version grecque; le texte hébreu traditionnel a: pourquoi risquerais-je ma vie, pourquoi la mettrais-je en jeu?
  3. 13.15 Selon une note en marge des manuscrits hébreux qui ont, dans le texte: il me tuera, je n’espère plus rien. En hébreu, en lui et plus rien se prononcent tous deux lo et ne diffèrent que par l’orthographe.
  4. 13.24 Le terme ennemi fait assonance en hébreu avec le nom de Job.