La Bible du Semeur

Jérémie 4:1-31

1Si tu reviens, ô Israël, |si tu reviens à moi,

l’Eternel le déclare,

si tu ôtes de devant moi |tes abominations,

sans plus errer de çà, de là,

2si tu prêtes serment, disant : |« L’Eternel est vivant »,

si tu le fais |en respectant la vérité |dans la droiture et la justice,

alors les autres peuples |seront bénis par l’Eternel4.2 Voir Gn 12.2-3. Autre traduction : se béniront par l’Eternel.

et tireront de lui leur gloire.

3Car voici ce que l’Eternel déclare |aux hommes de Juda |et à Jérusalem :

Défrichez-vous un champ nouveau4.3 Voir Os 10.12.,

ne semez plus parmi les ronces !

4Purifiez-vous pour l’Eternel,

circoncisez vos cœurs,

ô hommes de Juda, |habitants de Jérusalem,

car sinon ma colère |jaillira comme un feu,

et elle brûlera

sans que nul ne l’éteigne

à cause de la perfidie |de vos agissements.

L’invasion qui vient

Alarme

5Adressez un appel |au peuple de Juda,

et qu’on le fasse entendre |dans tout Jérusalem !

Sonnez du cor |à travers le pays !

Criez à pleine voix et dites :

« Rassemblez-vous, |rallions les villes fortifiées ! »

6Dressez un étendard |du côté de Sion !

Mettez-vous à l’abri, |et ne restez pas là,

car je fais venir du nord un malheur,

et une grande catastrophe.

7Un lion surgit de son fourré,

celui qui détruit les nations |s’est mis en route,

il sort de son repaire

pour ravager votre pays,

pour dévaster vos villes

et les laisser sans habitants.

8C’est pourquoi, revêtez |des habits de toile de sac,

pleurez, lamentez-vous !

Car la colère ardente |de l’Eternel |ne se détourne pas de nous.

Désarroi

9Et il arrivera en ce jour-là,

l’Eternel le déclare,

que le roi perdra tout courage |et les ministres avec lui ;

les prêtres seront consternés

et les prophètes stupéfaits4.9 Il s’agit des faux prophètes qui ont annoncé la paix..

10Alors je répondis : |Ah, Seigneur Eternel,

tu as vraiment trompé ce peuple |et tout Jérusalem

quand tu leur as promis : |« Vous vivrez dans la paix »,

alors que maintenant |l’épée attente à notre vie.

Jugement

11En ce temps-là, |on dira à ce peuple |et à Jérusalem :

« Des hauteurs du désert, |arrive un vent torride,

il vient en direction |des membres de mon peuple.

Ce vent n’est destiné |ni à vanner le blé |ni à le nettoyer.

12C’est un vent violent

qui vient de tout là-bas |et il est à mes ordres.

Et, maintenant, c’est moi, |qui prononce sur eux |le jugement. »

13L’ennemi vient |pareil à des nuées d’orage,

ses chars sont comme l’ouragan,

et ses chevaux |plus légers que les aigles !

Malheur à nous : |nous sommes dévastés !

14Nettoie ton cœur |de sa méchanceté, Jérusalem,

et tu seras sauvée.

Jusques à quand |seras-tu habitée

de projets malveillants ?

15Une proclamation |se fait entendre depuis Dan4.15 Dan : tribu installée au nord d’Israël (Jos 19.47).,

et l’on annonce le malheur |sur les monts d’Ephraïm4.15 Zone montagneuse au centre du pays d’Israël, à une vingtaine de kilomètres de Jérusalem..

16Annoncez-le aux peuples,

avertissez Jérusalem :

Des assiégeants arrivent |d’un pays éloigné

et ils poussent leurs cris |contre les villes de Juda.

17Tels des gardiens d’un champ,

ils sont postés |tout autour de Jérusalem,

car elle s’est révoltée contre moi,

l’Eternel le déclare.

18Voilà ce que te valent |ta conduite et tes actes ;

tel sera ton malheur !

Oui, cela est amer,

cela pénétrera |jusqu’en ton cœur.

J’en suis malade

19Je suis bouleversé,

je me tords de douleur, |et mon cœur bat très fort !

C’est le tumulte en moi, |je ne peux pas me taire

car j’ai bien entendu |le son du cor,

le cri de guerre.

20On crie : « Désastre sur désastre ! »

Tout le pays est ravagé !

Soudain, mes tentes sont détruites

et mes abris en un instant.

21Jusques à quand verrai-je |des étendards dressés

et entendrai-je |le son du cor ?

22Ah ! Mon peuple est stupide !

Il ne me connaît pas,

ce sont des enfants insensés

qui ne comprennent rien.

Ils n’ont d’habileté |que pour faire du mal,

mais ils ne savent pas |faire ce qui est bien.

Désolation

23Je regarde la terre :

elle m’apparaît chaotique et vide4.23 Voir Gn 1.2. ;

je regarde le ciel :

il n’a plus de lumière.

24Je regarde les monts :

ils sont bien secoués

et toutes les collines |sont ébranlées.

25Je regarde, et voici

que l’homme a disparu

et les oiseaux se sont enfuis.

26Je regarde, et voici :

la campagne fertile |n’est plus qu’un grand désert !

Toutes les villes |sont démolies |par-devant l’Eternel,

à cause de son ardente colère.

27Car ainsi parle l’Eternel :

Tout le pays est dévasté,

mais je ne le détruirai pas |entièrement.

28A cause de cela, |la terre sera dans le deuil,

et le ciel tout là-haut |s’obscurcira,

car je l’ai annoncé. |Je l’ai bien résolu,

je n’y renonce pas,

je ne reviendrai pas dessus.

Angoisse

29Au bruit des cavaliers |et des archers,

toute la ville prend la fuite.

On se réfugie dans les bois,

on escalade les rochers.

La ville est tout abandonnée,

et n’a plus d’habitants.

30Que fais-tu, ville dévastée ?

Tu te vêts d’écarlate,

tu mets des bijoux d’or,

tu fardes tes paupières |avec de l’antimoine,

c’est en vain que tu te fais belle :

tes amants4.30 tes amants : les nations avec lesquelles Juda cherche à s’allier (voir 2.18, 36). te méprisent,

ils veulent te tuer.

31J’entends comme la plainte |d’une femme en travail,

comme des cris d’angoisse |d’une mère accouchant |de son premier enfant :

ce sont les cris que pousse |Dame Sion :

elle suffoque

et elle tend les mains :

« Malheur à moi !

Je suis à bout de souffle |face aux tueurs. »