La Bible du Semeur

Jérémie 22:1-30

La dernière chance

1L’Eternel me dit : Rends-toi au palais du roi de Juda, et là tu prononceras ces paroles : 2Ecoute ce que dit l’Eternel, roi de Juda, toi qui sièges sur le trône de David ! Ecoutez, toi, tes fonctionnaires et ton peuple qui passez par ces portes.

3Voici ce que dit l’Eternel : Exercez le droit et la justice ; délivrez celui que l’on exploite de l’oppresseur ! Ne maltraitez pas l’étranger, l’orphelin et la veuve ; ne commettez pas de violences envers eux ; ne tuez pas des innocents dans ce lieu.

4Car, si vous agissez vraiment selon ce que je vous dis, alors, des rois siégeant sur le trône de David continueront à passer par les portes de ce palais, montés sur des chars et des chevaux, avec leurs fonctionnaires et leurs sujets.

5Mais si vous ne tenez pas compte de ces paroles, je le jure par moi-même – l’Eternel le déclare – ce palais ne sera plus que ruines22.5 Voir Mt 23.38 ; Lc 13.35..

6Car voici ce que déclare l’Eternel concernant le palais du roi de Juda :

Bien que tu sois pour moi |semblable à Galaad,

aux cimes du Liban22.6 C’est-à-dire : bien que le palais du roi soit aussi beau, aussi élevé que les montagnes citées, bien qu’il paraisse aussi solide qu’elles, il sera dévasté par les envahisseurs (voir 2 R 10.32).,

oui, je l’affirme, |je ferai de toi un désert,

une cité inhabitée :

7je vais faire appel contre toi |à des démolisseurs

armés de leurs outils ;

ils abattront tes plus beaux cèdres

et ils les jetteront au feu.

8Des gens de nombreux peuples passeront près de cette ville et se demanderont les uns aux autres : « Pourquoi donc l’Eternel a-t-il traité ainsi cette grande cité ? » 9Et l’on répondra : « C’est parce qu’ils ont abandonné l’alliance conclue avec eux par l’Eternel leur Dieu, que, devant d’autres dieux, ils se sont prosternés et qu’ils leur ont rendu un culte. »

Sur Shalloum (Yoahaz)

10Ne pleurez pas |sur le roi qui est mort22.10 Il s’agit du roi Josias tué à Meguiddo en 609 av. J.-C. (2 R 23.29, 30 ; 2 Ch 35.24-25).,

ne vous lamentez pas sur lui !

Pleurez, pleurez plutôt |sur celui qui s’en va

parce qu’il ne reviendra pas :

il ne reverra plus |la terre où il est né22.10 Il s’agit de Yoahaz ou Shalloum qui n’a régné que trois mois (609 av. J.-C.). Il a été déporté par le pharaon Néko en Egypte où il est mort (2 R 23.31-34)..

11Car voici ce que dit l’Eternel au sujet de Shalloum, fils de Josias, roi de Juda, qui a succédé sur le trône à son père Josias et qui vient de quitter ce lieu : Il n’y reviendra plus. 12Il mourra à l’endroit où on l’a déporté, et ne verra plus ce pays.

Sur Yehoyaqim

13Malheur à l’homme |qui bâtit sa maison |au détriment de la justice

et qui ajoute |des pièces à l’étage |en violant l’équité,

qui fait travailler son prochain pour rien,

sans lui donner |ce que vaut son travail22.13 Il s’agit de Yehoyaqim (609 à 598 av. J.-C. ; voir 2 R 24.1-7 ; 2 Ch 36.5-8). Jérémie le décrit d’abord (v. 13-14), puis l’apostrophe (v. 15-17), puis le nomme (v. 18)..

14Et qui dit en lui-même : |Je vais bâtir pour moi |un palais imposant

avec de larges pièces à l’étage.

J’y ménagerai des fenêtres,

je le lambrisserai |avec du bois de cèdre,

je l’enduirai de rouge !

15Penses-tu qu’exercer la royauté |consiste à surpasser les autres |par les palais de cèdre ?

Souviens-toi de ton père22.15 Josias, père de Yehoyaqim, roi fidèle à l’Eternel (voir 2 R 22.1 à 23.28). : |il a mangé et bu,

mais il a exercé |le droit et la justice

et s’en est bien trouvé.

16Il faisait droit aux pauvres, |aux défavorisés,

et s’en est bien trouvé.

C’est par là que quelqu’un |montre qu’il me connaît,

l’Eternel le déclare.

17Mais toi, tu n’as d’yeux, de pensées,

que pour t’assurer des profits

et pour tuer des innocents,

pour opprimer les gens |et les traiter |avec brutalité.

18Voilà pourquoi l’Eternel déclare ceci au sujet de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda :

Personne ne le pleurera |en disant : « Quel malheur, mon frère ! » |et « Quel malheur, ma sœur ! »

On ne mènera pas le deuil pour lui |en disant : « Hélas ! mon seigneur ! |Hélas sa majesté ! »

19Il sera enterré |comme on enterre un âne,

on traînera son corps |et on le jettera |à l’extérieur |des portes de Jérusalem.

Sur Jérusalem

20Monte au Liban et crie !

Fais retentir ta voix |sur les monts du Basan !

Va, pousse des clameurs |des plateaux d’Abarim22.20 Région située au nord de Moab.,

parce que tes amants22.20 C’est-à-dire : tes alliés (voir 4.30 et note ; 30.14). |sont tous brisés.

21Je t’avais avertie |au temps de ta prospérité

mais tu as déclaré : |« Je n’écouterai pas. »

C’est ainsi que tu t’es conduite |dès ta prime jeunesse :

et tu ne m’as pas écouté !

22Le vent emportera |tes dirigeants,

et tes amants22.22 Voir v. 20 et note. |s’en iront en exil ;

et tu seras, alors, |dans la honte et l’ignominie

pour toute ta méchanceté !

23Toi, qui habites le Liban,

qui as placé ton nid |au sein des cèdres,

comme tu vas gémir |lorsque tu seras prise |de douleurs, de souffrances

comme une femme en couches22.23 Voir 21.14 et note. !

Message à Konia (Yehoyakîn)

24Aussi vrai que je vis, déclare l’Eternel, même si Konia, fils de Yehoyaqim, roi de Juda22.24 Konia : autre nom du roi Yehoyakîn, fils de Yehoyaqim. Après 3 mois de règne (598 à 597 av. J.-C.), il a été déporté à Babylone par Nabuchodonosor (voir 2 R 24.8-16 ; 2 Ch 36.8-10)., était comme l’anneau à ma main droite, qui sert de sceau, je l’en arracherais. 25Oui, je te livrerai à ceux qui veulent te tuer, à ceux devant lesquels tu trembles, à Nabuchodonosor, le roi de Babylone, ainsi qu’aux Chaldéens. 26Et je t’expédierai, toi ainsi que ta mère qui t’a donné le jour, dans un autre pays, où vous n’êtes pas nés. C’est là que vous mourrez. 27Quant au pays où ils voudraient tant revenir, ils n’y reviendront pas.

28Cet homme, Konia, |est-il donc un pantin |méprisé et brisé,

un objet de rebut,

pour qu’on les ait jetés, |lui et sa descendance,

et expédiés dans un pays |qu’ils ne connaissaient pas ?

29O pays, pays, oui pays,

écoute la parole |que l’Eternel t’adresse !

30Voici ce que déclare l’Eternel :

« Inscrivez que cet homme |sera privé d’enfants

et qu’il ne réussira rien, |pendant toute sa vie.

Parmi ses descendants, |aucun n’accédera

au trône de David

pour régner sur Juda. »