La Bible du Semeur

Esaïe 64:1-11

1Comme le feu |consume les taillis

et fait bouillonner l’eau,

ainsi tu ferais connaître ton nom |à tous tes adversaires,

et tous les peuples |trembleraient devant toi.

2Si tu accomplissais |des actes redoutables

que nous n’attendons pas,

oui, si tu descendais,

devant toi, les montagnes |s’effondreraient.

3Jamais on n’a appris, |ni jamais entendu,

jamais un œil n’a vu

qu’un autre dieu que toi

ait agi en faveur |de qui compte sur lui64.3 Allusion en 1 Co 2.9..

4Tu viens à la rencontre

de celui qui pratique |la justice avec joie,

et tient compte de toi |pour suivre les chemins |que tu prescris.

Mais tu t’es irrité |car nous avons péché.

C’est sur ces chemins de toujours |que nous serons sauvés64.4 Hébreu peu clair. Autre traduction : Au regard des péchés auxquels nous nous adonnons depuis toujours, pourrions-nous encore être sauvés ?.

5Nous sommes tous semblables |à des êtres impurs,

toute notre « justice » |est comme des linges souillés.

Nous sommes tous flétris |comme un feuillage,

nos fautes nous emportent |comme le vent.

6Personne ne t’invoque,

personne ne se ressaisit |pour s’attacher à toi.

Car tu t’es détourné de nous

et tu nous as fait défaillir

sous le poids de nos fautes.

7Et pourtant, Eternel, |toi, tu es notre père.

Nous, nous sommes l’argile,

et tu es le potier |qui nous a façonnés :

nous sommes tous l’ouvrage |que tes mains ont formé.

8Ne sois pas courroucé |à l’excès, Eternel.

Ne nous tiens pas rigueur |à toujours de nos fautes !

Et daigne porter tes regards |sur nous tous qui sommes ton peuple !

9Voici : tes villes saintes |sont dépeuplées.

Sion est un désert,

Jérusalem est désolée,

10notre saint temple, |qui était magnifique

où nos ancêtres te louaient,

est devenue la proie des flammes,

et tout ce qui nous était cher |est désormais en ruine.

11Face à tant de misères, |peux-tu, ô Eternel, |demeurer sans rien faire

et garder le silence ?

Vas-tu nous humilier encore |au-delà de toute mesure ?