La Bible du Semeur

Esaïe 49:1-26

Le deuxième chant du Serviteur

1Vous tous qui habitez les îles |et les régions côtières, |écoutez-moi !

Et vous peuples lointains, |prêtez-moi attention !

J’ai été appelé par l’Eternel |dès le sein maternel,

et il a mentionné mon nom |dès avant ma naissance.

2Il a fait de ma bouche |une épée acérée49.2 Voir Hé 4.12 ; Ap 1.16.,

il m’a couvert |de l’ombre de sa main49.2 Voir 51.16.,

et il a fait de moi |une flèche aiguisée ;

il m’a tenu caché, |dans son carquois.

3Il m’a dit : « Tu es mon serviteur, Israël ;

je manifesterai |ma splendeur au travers de toi. »

4Cependant, moi, j’ai dit :

« Je me suis fatigué pour rien,

c’est inutilement, |oui, c’est en pure perte, |que j’ai usé mes forces …

Mais l’Eternel me fera droit

et il tient en réserve |ma récompense. »

5Et maintenant, voici |ce que dit l’Eternel,

celui qui m’a formé |dès le sein de ma mère

pour que je sois son serviteur,

pour ramener Jacob à lui

et pour rassembler Israël |auprès de lui.

Je serai honoré |aux yeux de l’Eternel

et mon Dieu est la source de ma force.

6Et il a dit aussi : |« Tu ne seras pas seulement |mon serviteur

pour rétablir |les tribus de Jacob

et ramener ceux que j’ai préservés |du peuple d’Israël.

Car je t’établirai |pour être la lumière |des autres peuples

afin que mon salut parvienne |aux extrémités de la terre49.6 Voir 42.6. Cité en Ac 13.47. Allusion en Lc 2.32 (voir Jn 8.12 ; Ac 26.23).. »

7Voici ce que dit l’Eternel

qui délivre Israël, |qui en est le Dieu saint,

à l’homme méprisé

et détesté du peuple,

celui dont les despotes |ont fait leur serviteur :

Les rois t’apercevront, |et ils se lèveront,

les princes te verront, |ils se prosterneront,

afin d’honorer l’Eternel |qui est fidèle,

oui, le Saint d’Israël, |qui t’a choisi.

8Voici ce que dit l’Eternel :

Au moment favorable |je répondrai à ton appel,

et au jour du salut |je viendrai à ton aide.

Je te protégerai, |et je t’établirai

pour conclure une alliance avec le peuple

et pour relever le pays,

pour faire le partage |des patrimoines dévastés49.8 Cité en 2 Co 6.2. Voir 42.6.,

9pour dire aux prisonniers : « Sortez »,

et à ceux qui demeurent |dans les ténèbres :

« Montrez-vous ! »

Et ils se nourriront |partout le long des routes ;

 ils trouveront des pâturages |sur toutes les collines.

10Ils n’endureront plus |ni la faim ni la soif,

la chaleur du désert et le soleil |ne les abattront plus

car celui qui les aime |les conduira

et il les mènera |auprès des sources d’eau49.10 Cité en Ap 7.16-17..

11Et toutes mes montagnes, |je les transformerai |en chemins praticables,

je remblaierai mes routes.

12Les voici, ils arrivent |des pays éloignés,

les uns viennent du nord, |les autres du couchant,

d’autres encore |de la région d’Assouan49.12 Assouan : dans le sud de l’Egypte. Selon le texte hébreu de Qumrân. Le texte hébreu traditionnel a Sinim, région non identifiée..

13O cieux, poussez des cris de joie !

O terre, éclate d’allégresse !

Faites retentir votre joie, montagnes,

parce que l’Eternel |a consolé son peuple

et qu’il a compassion |des affligés.

Le retour en grâce de Sion

14Cependant, Sion dit : |« L’Eternel m’a abandonnée,

oui, le Seigneur m’a oubliée. »

15Une femme oublie-t-elle |l’enfant qu’elle nourrit ?

Cesse-t-elle d’aimer |l’enfant qu’elle a conçu ?

Et même si les mères |oubliaient leurs enfants,

je ne t’oublierai pas !

16Voici, je t’ai gravée |dans le creux de mes mains,

je pense constamment |à tes remparts.

17Déjà tes fils49.17 Selon le texte hébreu traditionnel. Le texte hébreu de Qumrân et plusieurs autres versions anciennes ont : ceux qui te rebâtiront. accourent,

ceux qui te détruisaient |et qui te ravageaient

s’en iront loin de toi.

18Porte les yeux autour de toi, |regarde :

ils se rassemblent tous,

et ils viennent vers toi.

Aussi vrai que je suis vivant,

déclare l’Eternel,

tu t’en revêtiras |comme d’une parure,

et tu te les attacheras |comme la mariée sa ceinture.

19Car ton pays en ruine,

dévasté, désolé,

deviendra trop étroit |pour tous tes habitants ;

ceux qui te dévoraient |auront fui loin de toi.

20Tu entendras tes fils |dont tu étais privée

te répéter :

« Ce lieu est trop étroit pour nous.

Fais-nous donc de la place,

pour que nous puissions habiter ici ! »

21Alors tu te demanderas :

« Qui donc a mis, pour moi, |tous ces enfants au monde ?

J’étais privée d’enfants, |stérile,

et bannie en exil.

Qui donc a élevé ceux-ci ?

J’étais demeurée seule :

ceux-là, d’où viennent-ils ? »

22Voici ce que déclare |le Seigneur, l’Eternel :

Je ferai signe de la main |aux nations étrangères,

je dresserai mon étendard |en direction des peuples,

ils amèneront tes fils dans leurs bras,

ils chargeront tes filles |sur leurs épaules.

23Des rois s’occuperont de toi |comme s’ils étaient tes parents,

et leurs princesses |seront tes mères nourricières.

Ils se prosterneront |devant toi jusqu’à terre

et ils lécheront la poussière |attachée à tes pieds.

Et tu sauras alors |que je suis l’Eternel

et qu’on n’est pas déçu |quand on compte sur moi.

24Pourrait-on enlever |ce qu’a pris le guerrier ?

Les captifs du tyran49.24 D’après le texte hébreu de Qumrân et plusieurs versions anciennes. Le texte hébreu traditionnel a : du juste. |seront-ils délivrés ?

25Voici ce que dit l’Eternel :

Les captifs du guerrier |lui seront enlevés,

et la proie du tyran |va être délivrée.

Je ferai un procès moi-même |à ceux qui t’ont fait un procès

et je délivrerai |moi-même tes enfants.

26J’amènerai tes oppresseurs |à s’entredéchirer.

Et ils s’enivreront |du sang les uns des autres |comme de vin nouveau ;

alors tout le monde saura

que je suis l’Eternel |que c’est moi qui te sauve,

que je suis ton libérateur |le Puissant de Jacob.