La Bible du Semeur

Esaïe 30:1-33

Contre l’alliance avec l’Egypte

L’espérance illusoire

1Malheur aux fils rebelles,

déclare l’Eternel,

qui forment des projets |où je n’ai pas de part,

qui concluent des traités30.1 Il s’agit d’un projet d’alliance avec l’Egypte. |contre ma volonté

pour ajouter ainsi |un péché à un autre !

2Ils s’en vont en Egypte |sans m’avoir consulté

pour se mettre en sécurité |auprès du pharaon

et pour chercher refuge |à l’ombre de l’Egypte !

3Le refuge du pharaon |sera sujet de honte,

l’abri que vous cherchez |à l’ombre de l’Egypte |vous plongera |dans une grande confusion.

4Oui, vos ministres |sont déjà à Tsoân

et vos ambassadeurs |parviennent à Hanès30.4 Tsoân : voir 19.11 et note. Hanès était située plus au sud et à l’ouest..

5Mais tous seront honteux |à cause de ce peuple :

il ne leur sera d’aucune aide,

d’aucun secours, |d’aucune utilité,

mais il fera leur honte |et leur fera perdre la face.

6Oracle au sujet des bêtes du Néguev :

A travers un pays |de détresse et d’angoisse,

dans le pays du lion, |oui, du lion rugissant,

dans le pays de la vipère |et du serpent volant,

ils portent leurs richesses |sur l’échine des ânes,

et leurs trésors |sur le dos des chameaux

en cadeau à un peuple |qui ne peut rien pour eux.

7Le secours de l’Egypte |est vain et illusoire,

c’est pourquoi je l’appelle :

« Rahav, l’Agitée au repos30.7 L’Agitée se dit en hébreu rahav. Esaïe joue ici avec le mot Rahav, nom d’un monstre mythique de la mer, qui est parfois donné à l’Egypte dans l’Ancien Testament (voir Ps 87.4 et la note ; 89.11 ; Es 51.9). ».

Un peuple rebelle

8Viens maintenant, grave cela

en leur présence sur une tablette,

inscris-le sur un document

afin que cela serve de témoin |pour les jours à venir,

et à toujours,

9car c’est un peuple révolté,

ce sont des fils trompeurs

et qui refusent d’écouter |la Loi de l’Eternel,

10qui disent aux prophètes : |« Ne prophétisez pas »,

et à ceux qui ont des révélations : |« Cessez de nous servir |des révélations vraies !

Annoncez-nous |des choses agréables,

que vos révélations |nous bercent d’illusions !

11Sortez des bons chemins,

quittez les sentiers droits,

cessez de nous importuner |avec le Saint, Dieu d’Israël. »

12Par conséquent, |voici ce que déclare |le Dieu saint d’Israël :

Puisque vous méprisez |cet avertissement

et que vous vous confiez |à la violence et aux intrigues,

que vous comptez dessus,

13à cause de cela, |ce péché deviendra pour vous

comme une brèche |dans un mur élevé :

un renflement y apparaît

et puis, soudain, |le voilà qui s’écroule,

14et qui se brise |comme se brise |un vase de potier

que l’on fracasse |sans nul ménagement,

dans les débris duquel |on ne trouverait pas

un tesson assez grand |pour ramasser des braises

ou pour puiser |de l’eau à la citerne.

Calme et confiance

15Car ainsi parle le Seigneur, |l’Eternel, le Saint d’Israël :

C’est si vous revenez à moi, |si vous restez tranquilles, |que vous serez sauvés,

c’est dans le calme et la confiance |que sera votre force !

Mais vous ne l’avez pas voulu

16et vous avez dit : « Non, |nous fuirons à cheval ! »

Eh bien : Oui, vous fuirez !

Vous avez ajouté : |« Nous irons sur des chars rapides ! »

Eh bien ! Vos poursuivants |seront rapides, eux aussi !

17Et mille hommes se sentiront |menacés par un seul,

cinq soldats suffiront, |pour vous mettre en déroute.

Il ne subsistera |que quelques rescapés

qui seront comme un mât |en haut d’une montagne

ou comme une bannière |au sommet d’un coteau.

18Et pourtant, l’Eternel attend |le moment de vous faire grâce

et il se lèvera |pour vous manifester |sa compassion,

car l’Eternel est un Dieu juste.

Heureux tous ceux |qui se confient en lui !

Dieu fera grâce

19O peuple de Sion habitant à Jérusalem30.19 D’après l’ancienne version grecque et la version syriaque. Le texte hébreu traditionnel a : un peuple habitera à Sion, à Jérusalem., tu ne pleureras plus ! Car Dieu te fera grâce quand tu crieras et, lorsqu’il t’entendra, il répondra à ton appel. 20Car le Seigneur te donnera du pain dans la détresse et de l’eau dans l’angoisse. Oui, celui qui t’enseigne ne se dérobera plus, tu verras de tes yeux le maître qui t’instruit. 21Alors tu entendras dire derrière toi : C’est ici le chemin : suis-le, là, va à droite … là, va à gauche …

22Tu tiendras pour impur le placage d’argent recouvrant tes idoles, le revêtement d’or qui orne tes statues : tu les rejetteras comme une chose souillée, tu diras : Hors d’ici !

23Et Dieu accordera la pluie à la semence que tu mettras en terre. Aussi, la nourriture que produira la terre sera très riche et savoureuse, et ton bétail, en ce temps-là, paîtra dans de vastes prairies. 24Les bœufs comme les ânes qui labourent ton sol se nourriront de fourrage salé que l’on aura vanné à la fourche et au van. 25Au jour du grand massacre où les tours fortes tomberont, il y aura partout sur les hautes montagnes, sur toute colline élevée, des cours d’eau abondants. 26La lune brillera du même éclat que le soleil, et la lumière du soleil sera sept fois plus vive. Elle sera pareille à la lumière de sept jours au jour où l’Eternel pansera les plaies de son peuple, où il guérira les blessures entraînées par les coups qu’il a reçus.

Correction et salut

27L’Eternel en personne |va venir d’un pays lointain,

sa colère est ardente,

oui, c’est un nuage oppressant30.27 Autre traduction : et écrasante..

Quand il parle, ses lèvres |sont chargées de courroux

et sa langue est pareille |à un feu qui consume.

28Son souffle est comme un torrent qui déborde

et dont l’eau atteint jusqu’au cou.

Il va passer les peuples |au crible destructeur

et mettre à leurs mâchoires

un mors d’égarement.

29Cependant, parmi vous |retentiront des chants

comme en la nuit de fête30.29 Peut-être la Pâque, à laquelle il est fait allusion en 31.5. D’autres pensent à la fête des Cabanes.,

et vous vous réjouirez

comme celui qui monte |au son des flûtes,

au mont de l’Eternel

et vers le rocher d’Israël.

30L’Eternel fera retentir |sa voix majestueuse

et l’on verra son bras s’abattre

dans le déchaînement de sa colère

et dans l’embrasement |de son feu qui consume,

du sein de la tornade, |de la tempête et de la grêle.

31Alors Assur sera terrorisée

en entendant la voix |de l’Eternel

lorsqu’il le frappera |de son bâton.

32Et à chaque coup de bâton |que l’Eternel lui administrera

afin de le châtier,

on fera retentir |les tambourins, les lyres.

Et l’Eternel lui-même |combattra contre lui |par des coups redoublés.

33Déjà, depuis longtemps, |le bûcher est dressé,

il est prêt aussi pour le roi30.33 Pour le roi d’Assyrie.,

il est profond et large,

le bois est empilé |en quantité, |le feu est prêt

et le souffle de l’Eternel |comme un torrent de soufre |l’embrasera.