La Bible du Semeur

Actes 7

1Le grand-prêtre lui demanda: Reconnais-tu les faits qui te sont reprochés?

Etienne dit alors:

Chers frères et pères de notre peuple, écoutez-moi: le Dieu glorieux apparut jadis à notre ancêtre Abraham, quand il vivait encore en Mésopotamie, avant de s’établir à Harân, et il lui dit: Quitte ton pays et ta parenté, et va dans le pays que je t’indiquerai[a]. C’est ainsi qu’Abraham quitta la Chaldée et vint se fixer à Harân. De là, après la mort de son père, Dieu le fit venir dans le pays où vous habitez actuellement. Pourtant, il ne lui donna ici aucune propriété, pas même un mètre carré de terre. Mais il lui promit de lui donner le pays tout entier, à lui et à ses descendants après lui, alors qu’à cette époque il n’avait pas encore d’enfant[b].

Et Dieu lui parla ainsi:

Tes descendants séjourneront dans une terre étrangère, ils y seront réduits en esclavage et on les maltraitera pendant quatre cents ans. Mais, ajouta Dieu, j’exécuterai mon jugement contre la nation qui en aura fait ses esclaves. Après cela, ils quitteront le pays étranger et viendront ici même, dans ce pays, pour me rendre un culte[c].

Puis Dieu conclut son alliance avec Abraham et lui en donna pour signe la circoncision. Ainsi il eut pour fils Isaac et le circoncit huit jours après sa naissance. Isaac fit de même pour son fils Jacob, et celui-ci, à son tour, pour ses fils, les douze ancêtres de nos tribus[d].

Or, les fils de Jacob, poussés par la jalousie, vendirent leur frère Joseph, pour qu’il fût emmené comme esclave en Egypte. Mais Dieu était avec lui. 10 Il le délivra de toutes ses épreuves et, dans sa grâce, il lui donna la sagesse nécessaire devant le pharaon, roi d’Egypte, si bien qu’il fut nommé gouverneur du pays et de toute la maison royale. 11 Alors survint une grande famine dans toute l’Egypte et en Canaan. Ce fut un temps de grande misère. Nos ancêtres ne trouvaient plus de quoi manger.

12 Quand Jacob apprit qu’il y avait du blé en Egypte, il y envoya une première fois ses fils, nos ancêtres. 13 Lors de leur second voyage en Egypte, Joseph se fit reconnaître par ses frères, et le pharaon apprit quelle était l’origine de Joseph. 14 Puis Joseph envoya chercher son père Jacob et toute sa parenté qui comprenait soixante-quinze personnes. 15 Jacob descendit en Egypte; il y finit ses jours, de même que nos ancêtres. 16 Leurs corps furent ramenés à Sichem, et déposés dans le tombeau qu’Abraham avait acheté pour une certaine somme d’argent aux fils d’Hamor à Sichem. 17 Le moment approchait où Dieu allait accomplir la promesse qu’il avait faite à Abraham: notre peuple s’était multiplié et les Israélites étaient devenus de plus en plus nombreux en Egypte. 18 C’est alors qu’un nouveau roi, qui n’avait pas connu Joseph, monta sur le trône d’Egypte[e]. 19 Il exploita notre peuple de manière perfide et opprima nos ancêtres, jusqu’à les obliger à abandonner leurs nouveau-nés pour qu’ils ne survivent pas.

20 A cette époque naquit Moïse, qui avait la faveur de Dieu[f]. Pendant trois mois, il fut élevé dans la maison de son père. 21 Lorsque finalement ses parents durent l’abandonner, il fut recueilli par la fille du pharaon qui l’éleva comme son propre fils. 22 C’est ainsi que Moïse fut instruit dans toute la science des Egyptiens et qu’il devint un homme dont la parole et les actions avaient des effets remarquables.

23 A l’âge de quarante ans, il voulut venir en aide à ses frères, les Israélites. 24 Voyant que l’on maltraitait l’un d’eux, il prit sa défense, et, pour le venger, tua l’Egyptien qui le maltraitait. 25 Il pensait que ses frères comprendraient que Dieu voulait se servir de lui pour les libérer. Mais ils ne le comprirent pas.

26 Le lendemain, il vit deux d’entre eux se battre. Il s’interposa et essaya de réconcilier les adversaires.

– Mes amis, leur dit-il, vous êtes des frères! Pourquoi, alors, vous faites-vous du mal?

27 Mais celui qui maltraitait son compagnon le repoussa en disant: Qui t’a établi chef et juge sur nous? 28 Voudrais-tu par hasard aussi me tuer, comme tu as tué hier l’Egyptien[g] ?

29 Quand Moïse entendit cela, il prit la fuite et alla vivre dans le pays de Madian où il eut deux fils.

30 Quarante années plus tard, un ange lui apparut dans le désert du mont Sinaï, au milieu de la flamme d’un buisson en feu[h]. 31 Saisi d’étonnement à cette vision, Moïse s’approchait pour le considérer de plus près, quand la voix du Seigneur se fit entendre: 32 Je suis le Dieu de tes ancêtres, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob[i].

Tout tremblant, Moïse n’osait pas lever les yeux. 33 Le Seigneur lui dit:

Ote tes sandales, car le lieu où tu te tiens est un lieu saint[j] . 34 J’ai vu la souffrance de mon peuple en Egypte. J’ai entendu ses gémissements et je suis descendu pour le délivrer. Et maintenant, viens: je t’envoie en Egypte[k].

35 Ainsi ce Moïse que ses frères avaient repoussé en lui disant: Qui t’a établi chef et juge sur nous[l] ?, c’est lui que Dieu a envoyé comme chef et libérateur du peuple avec l’aide de l’ange qui lui était apparu dans le buisson. 36 C’est lui qui les fit sortir d’Egypte en accomplissant des prodiges et des signes miraculeux dans ce pays, puis lors de la traversée de la mer Rouge[m] et, pendant quarante ans, dans le désert.

37 Ce fut encore lui qui dit aux Israélites: Dieu suscitera pour vous, du milieu de vos compatriotes, un prophète qui sera comme moi[n].

38 Lorsque le peuple était rassemblé au désert, c’est encore lui qui servit d’intermédiaire entre l’ange qui lui parlait sur le mont Sinaï et nos ancêtres. Il reçut de Dieu des paroles de vie pour nous les transmettre.

39 Nos ancêtres refusèrent de lui obéir. Bien plus: ils le repoussèrent et se laissèrent gagner par le désir de retourner en Egypte. 40 Ils vinrent demander à Aaron: Fais-nous des dieux qui marchent à notre tête, car ce Moïse qui nous a fait sortir d’Egypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé[o].

41 Ils façonnèrent alors un veau, ils offrirent un sacrifice à cette idole, et ils célébrèrent de joyeuses fêtes en l’honneur de ce qu’ils avaient fabriqué de leurs mains.

42 Dieu se détourna d’eux et les abandonna à l’idolâtrie et au culte des astres du ciel. C’est bien ce qui est écrit dans le livre des prophètes:

Est-ce à moi que vous avez présenté des sacrifices et des offrandes,
pendant les quarante ans de votre séjour au désert, vous, peuple d’Israël?
43 Non, vous avez porté la tente de Molok[p]
et l’astre de votre dieu Rompha,
idoles que vous avez fabriquées pour vous prosterner devant elles.
C’est pourquoi je vous déporterai au-delà de Babylone[q].

44 Au désert, nos ancêtres avaient avec eux la tente qui contenait le traité de l’alliance et que Dieu avait ordonné à Moïse de construire d’après le modèle qu’il lui avait montré. 45 Cette tente a été confiée à la génération suivante de nos ancêtres. Ils l’emmenèrent avec eux quand ils conquirent, sous la conduite de Josué, le pays où se trouvaient les peuplades que Dieu chassa devant eux. Elle y demeura jusqu’au temps de David.

46 Celui-ci obtint la faveur de Dieu et demanda de pouvoir donner une demeure au Dieu de Jacob. 47 Mais ce fut Salomon qui bâtit le Temple. 48 Cependant, le Dieu très-haut n’habite pas dans des édifices construits par des mains humaines. C’est ce que dit le prophète:

49 Mon trône, c’est le ciel,
et mon marchepied, c’est la terre.
Quelle est donc la maison que vous me bâtirez, dit le Seigneur,
quelle demeure pour mon lieu de repos?
50 Toutes ces choses, n’est-ce pas moi qui les ai faites[r] ?

51 O vous hommes obstinés qui, comme de véritables incirconcis, gardez votre cœur et vos oreilles fermés, vous résistez toujours à l’Esprit Saint! 52 Vous ressemblez bien à vos ancêtres! Y a-t-il un seul prophète que vos ancêtres n’aient pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient la venue du seul Juste. Et vous, maintenant, vous l’avez trahi et assassiné! 53 Oui, vous avez bien reçu la Loi de Dieu par l’intermédiaire des anges, mais vous ne l’avez jamais observée …

L’exécution d’Etienne

54 A ces mots, ceux qui siégeaient au Grand-Conseil devinrent fous de rage: ils grinçaient des dents contre Etienne. 55 Mais lui, rempli du Saint-Esprit, leva les yeux au ciel et vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Alors, il s’écria: 56 Ecoutez: je vois le ciel ouvert et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

57 A ces mots, ils se mirent à vociférer et à se boucher les oreilles. D’un même élan, ils se ruèrent sur lui, 58 le traînèrent hors de la ville et le lapidèrent. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme nommé Saul.

59 Pendant qu’ils jetaient des pierres sur lui, Etienne priait ainsi: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!

60 Puis il tomba à genoux et, de toutes ses forces, lança un dernier cri: Seigneur, ne leur demande pas compte de ce péché!

Après avoir dit ces mots, il expira.

  1. 7.3 Gn 12.1.
  2. 7.5 Gn 17.8.
  3. 7.7 Gn 15.13-14.
  4. 7.8 Voir note 2.29.
  5. 7.18 Ex 1.8.
  6. 7.20 Autre traduction: qui était extrêmement beau.
  7. 7.28 Ex 2.14.
  8. 7.30 Ex 3.2.
  9. 7.32 Ex 3.6.
  10. 7.33 Ex 3.5 .
  11. 7.34 Ex 3.7, 8, 10.
  12. 7.35 Ex 2.14.
  13. 7.36 Expression traduite du grec, désignant la mer des Roseaux.
  14. 7.37 Dt 18.15.
  15. 7.40 Ex 32.1, 23.
  16. 7.43 Molok : divinité adorée par les Ammonites. Rompha : ancienne divinité païenne représentant la planète Saturne.
  17. 7.43 Am 5.25-27 cité selon l’ancienne version grecque.
  18. 7.50 Es 66.1-2.

Nkwa Asem

Asomafo 7

Stefano yi ne ho ano

1Ɔsɔfo panyin no bisaa Stefano se, “Nsɛm a wɔaka agu wo so no nyinaa yɛ nokware anaa?”

Stefano buae se, “Anuanom ne agyanom, muntie me! Ansa na yɛn agya Abraham rebefi Mesopotamia akɔtena Haran no, Onyankopɔn daa n’anuonyam adi kyerɛɛ no, ka kyerɛɛ no se, ‘Fi w’abusuafo nkyɛn ne w’asase so kɔ baabi a mɛkyerɛ wo no.’ Enti ofii Kaldea asase so kɔtenaa Haran. Abraham n’agya wu akyi no, Onyankopɔn ma ɔbɛtenaa asase a mote so mprempren yi so. Onyankopɔn amfa asase no fa babiara ankyɛ Abraham sɛ n’ankasa de. Nanso Onyankopɔn hyɛɛ no bɔ sɛ ɛbɛyɛ ɔne n’asefo nyinaa de. Bere a Onyankopɔn hyɛɛ Abraham bɔ yi no, na onni mma. Onyankopɔn ka kyerɛɛ Abraham se, ‘W’asefo bɛtena ananafo asase so ayɛ nkoa wɔ hɔ na wɔayɛ wɔn ayayade mfe ahanan. Na mɛtwe nnipa a wɔbɛsom wɔn no aso; na ɛno akyi wobefi saa ɔman no mu abɛsom me wɔ ha.’

“Onyankopɔn ne Abraham yɛɛ apam na wɔde twetiatwa yɛɛ apam no ho nsɛnkyerɛnne. Eyi nti, wɔwoo Isak nnawɔtwe akyi no, wotwaa no twetia; Isak nso twaa Yakob twetia, saa ara nso na Yakob twitwaa agyanom mpanyin dumiem no twetia.

“Agyanom mpanyin no ani beree Yosef enti wɔtɔn no ma ɔkɔyɛɛ akoa wɔ Misraim. Nanso esiane sɛ na Onyankopɔn wɔ n’afa nti, 10 oyii no fii ne haw nyinaa mu. Bere a Yosef bepuee Misraimhene Farao anim no, Onyankopɔn dom no ahobrɛase ne nyansa. Eyi maa Farao yɛɛ Yosef ɔman no so amrado ne ahemfi hɔ sohwɛfo.

11 “Saa bere no mu,ɔkɔm kɛse ne ahohia sii Misraim ne Kana asase nyinaa so a na yɛn agyanom nnya aduan mpo nni. 12 Enti bere a Yakob tee sɛ aduan wɔ Misraim no, ɔsomaa ne mma a wɔyɛ yɛn agyanom ma wɔkɔɔ hɔ nea edi kan. 13 Wɔkɔɔ ne mprenu so no, Yosef daa ne ho adi kyerɛɛ ne nuanom, na ɛnam so maa Farao huu Yosef abusuafo. 14 Yosef kraa n’agya Yakob sɛ ɔne n’abusuafo nyinaa mmra Misraim. Na wɔn nyinaa dodow yɛ aduɔsɔn anum. 15 Afei Yakob kɔtenaa Misraim na ɛhɔ na ɔne yɛn agyanom nyinaa wuwui. 16 Wɔde wɔn amu no kɔɔ Sekem kosiee wɔn wɔ Abraham asiei bi a ɔtɔ fii Hamor abusua mu no mu.

17 “Bɔ a Onyankopɔn hyɛɛ Abraham no bere redu no, na yɛn nkurɔfo a wɔwɔ Misraim no ase atrɛw. 18 Akyiri yi, ɔhene bi a na onnim Yosef bedii ade. 19 Saa ɔhene yi de atirimɔden dii yɛn agyanom so hyɛɛ wɔn ma wɔtotow wɔn mma gui sɛnea ɛbɛyɛ a wobewuwu.

20 “Saa bere yi mu na wɔwoo Mose a na okita Onyankopɔn anuonyam no. Wɔhwɛɛ no wɔ n’agya fi asram abiɛsa, 21 na woyii no fii hɔ no, Farao babea kɔfaa no de no baa ne fi hwɛɛ no sɛ n’ankasa ne ba. 22 Wɔtetew no Misraimfo nimdeɛ mu ma ɔyɛɛ den wɔ ɔkasa ne nneyɛe mu.

23 “Mose dii mfe aduanan no, ɔyɛɛ n’adwene sɛ ɔrekɔsra ne nuanom Israelfo. 24 Oduu hɔ no, ohui sɛ Misraimni bi resisi ne nuanom mu baako bi. Mose kɔboaa ne nua no maa Mose kum Misraimni no. 25 Mose susuwii sɛ n’ankasa nkurɔfo behu sɛ Onyankopɔn nam no so bɛma wɔade wɔn ho nanso wɔante ase.

26 “Ade kyee no, ohui sɛ Israelfo baanu bi reko enti ɔkɔɔ hɔ sɛ ɔrekɔpata. Obisaa wɔn se, ‘Adɛn nti na moatwa mo ho reko? Munnim sɛ moyɛ anuanom anaa?’

27 “Nea ɔresisi ne yɔnko no sum Mose bisaa no se, ‘Hena na ɔyɛɛ wo yɛn so panyin ne ɔtemmufo.? 28 Wopɛ sɛ wukum me sɛnea nnera wukum Misraimni no anaa?’

29 “Bere a Mose tee saa asɛm yi no, otu fii Misraim kɔtenaa Midian asase so. Ɛhɔ na ɔwoo mmabarima baanu.

30 “Mfe aduanan akyi no, ɔbɔfo bi nam wura bi gyaframa mu yii ne ho adi kyerɛɛ Mose wɔ sare bi a ɛbɛn bepɔw Sinai no so. 31 Nea Mose hui no maa ne ho dwiriw no enti otwiw bɛn ho pɛɛ hwɛɛ no yiye. Ɔtee Awurade nne se, 32 ‘Mene wo agyanom Abraham, Isak ne Yakob Nyankopɔn.’ Ehu kaa Mose nti wantumi anhwɛ.

33 “Awurade ka kyerɛɛ Mose se,’Worɔw wɔ mpaboa, efisɛ, faako a wugyinae no yɛ asase kronkron. 34 Mahwɛ na mahu atirimɔden a wɔde yɛ me manfo a wɔwɔ Misraim no. Mate apini a woresi no nyinaa na maba sɛ merebegye wɔn. Yɛ ntɛm na mensoma wo nkɔ Misraim.’ 35 Saa Mose yi ne obi a Israelfo poo no bere a wobisaa no se, ‘Hena na ɔyɛɛ wo yɛn so panyin ne ɔtemmufo no?’ Ɔno na Onyakonpɔn nam ɔbɔfo a oyii ne ho adi kyerɛɛ no wɔ wura a ɛrehyew no gyaframa mu no, yɛɛ no ɔpanyin ne ogyefo. 36 Ɔno na ɔnam anwonwade ne nsɛnkyerɛnne so yii Israelfo fii Misraim de wɔn twaa Po Kɔkɔɔ no dii wɔn anim wɔ sare so mfe aduanan no.

37 “Mose yi ara na ɔka kyerɛɛ Israelfo se, sɛnea Onyankopɔn somaa me no, saa ara na ɔbɛsoma odiyifo bi a ofi mo mu aba mo nkyɛn.’ 38 Ɔno ne obi a ɔne Israelfo yɛɛ nhyiam wɔ sare no so hɔ; ɔne yɛn agyanom ne ɔbɔfo a ɔkasa kyerɛɛ wɔn wɔ Sinai Bepɔw no so no, na na saa bere no wɔwɔ hɔ. Ne nsa kaa Onyankopɔn asɛm a nkwa wom no de brɛɛ yɛn.

39 “Nanso yɛn agyanom antie no. Wɔpoo no pɛe se wɔsan kɔ Misraim asase so bio. 40 Enti wɔka kyerɛɛ Aaron, se,’Yɛ ahoni bi a wobedi yɛn anim ma yɛn, efisɛ, yennim asɛm a ato saa Mose a oyii yɛn fii Misraim asase so no!’ 41 Wɔyɛɛ nantwi ba sɛso ohoni bi bɔɔ afɔre maa no, gyee wɔn ani sɛnea ɛsɛ.

42 “Onyankopɔn twee ne ho fii wɔn ho ma wɔsom ɔsoro nsoromma sɛnea wɔakyerɛw wɔ adiyifo nhoma mu sɛ, ‘Israelfo, ɛnyɛ me na mode mfe aduanan kum mmoa de bɔɔ afɔre maa me wɔ sare so hɔ. 43 Mode mo ho nyinaa ato Molok nyame, ne mo honi Rɛfan so; wɔyɛ ahoni a moayɛ sɛ mobɛsom wɔn. Saa nti, mɛpam mo makogu Babilonia akyi.

44 “Saa bere no na Ntamadan a edi adanse sɛ Onyankopɔn ka ne manfo ho no ka yɛn agyanom ho wɔ sare so hɔ. Mose sii ntamadan yi sɛnea Onyankopɔn kyerɛɛ no sɛ onsi no no ara pɛ. 45 Akyiri yi yɛn agyanom a Yosua dii wɔn anim no de Ntamadan no baa asase a Onyankopɔn pamoo so nnipa de maa wɔn no so. Esii hɔ ara kosii Dawid bere so.

46 “Onyankopɔn hyiraa Dawid enti obisaa Onyankopɔn sɛ ɔmma onsi asɔredan mma Yakob Nyankopɔn. 47 Nanso Salomo na osii dan no maa Onyankopɔn. 48 Nanso ɔsorosoro Nyankopɔn nte ɔdan a nnipa asi mu sɛnea odiyifo no ka se, 49 ‘Ɔsoro yɛ m’ahengua, Awurade na ose. Na asase yɛ me nan ntiaso. Ɔdan bɛn na wubesi ama me? Na m’ahomegyebea wɔ he? 50 Ɛnyɛ m’ankasa na meyɛɛ eyinom nyina?’

51 “Mo asoɔdenfo, mo a mo koma apirim na muntie Onyankopɔn asɛm. Mote sɛ mo agyanom pɛpɛɛpɛ. Mo nso daa musiw Honhom Kronkron no ho kwan. 52 Odiyifo bi wɔ hɔ a mo agyanom antaa no anaa? Wokum Onyankopɔn asomafo a wodii kan bɔɔ ɔtreneeni a ɔbɛba no ho dawuru. Saa ara nso na moapa no akum no. 53 Mo ara ne nnipa a monam abɔfo so nyaa Onyankopɔn mmara no nanso moanni so.”

Wosiw Stefano abo

54 Agyinatufo no tee asɛm a Stefano kae no, wɔn bo fuw yiye. 55 Nanso Stefano a Honhom Kronkron ahyɛ no ma no maa n’ani so hwɛɛ soro huu Onyankopɔn anuonyam ne Yesu Kristo sɛ ogyina Onyankopɔn nsa nifa so. 56 Stefano kae se, “Mihu sɛ ɔsoro abue na Onipa Ba no gyina Onyankopɔn nsa nifa so!”

57 Wɔteɛteɛɛm de wɔn nsa sisiw wɔn aso. Afei wɔn nyinaa bɔɔ twi kɔtow hyɛɛ no so, 58 twee no kɔɔ kurotia kosiw no abo. Wɔn a wosiw no abo no yiyii wɔn ntama de maa aberante bi a wɔfrɛ no Saulo sɛ ɔnhwɛ so.

59 Wɔresiw Stefano abo no nyinaa na ɔrebɔ mpae se, “Awurade Yesu, wo nsam na mede me honhom mehyɛ!” 60 Afei obuu nkotodwe teɛɛm dennen se, “Awurade, fa wɔn bɔne firi wɔn!” Ɔkaa saa wiei no, owui.