La Bible du Semeur

Actes 18

Paul à Corinthe

1Après cela, Paul partit d’Athènes et se rendit à Corinthe[a]. Il y fit la connaissance d’un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont[b], qui venait d’arriver d’Italie avec sa femme Priscille[c], car tous les Juifs avaient été expulsés de Rome par un décret de l’empereur Claude[d]. Paul se lia avec eux. Comme il avait le même métier qu’eux – ils fabriquaient des toiles de tente – il logea chez eux et ils travaillèrent ensemble.

Chaque sabbat, Paul prenait la parole dans la synagogue et cherchait à convaincre les Juifs et les Grecs. Quand Silas et Timothée arrivèrent de Macédoine, il consacra tout son temps à annoncer la Parole[e]. Il rendait témoignage aux Juifs que Jésus est le Messie.

Mais ceux-ci s’opposaient à lui et l’injuriaient. Aussi il secoua contre eux la poussière de ses vêtements et leur dit: Si vous êtes perdus, ce sera uniquement de votre faute. Je n’en porte pas la responsabilité. A partir de maintenant, j’irai vers les non-Juifs.

Il partit de là et se rendit chez un certain Titius Justus. C’était un non-Juif qui adorait Dieu, et sa maison était juste à côté de la synagogue. Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur ainsi que toute sa famille. Beaucoup de Corinthiens qui écoutaient Paul crurent aussi et furent baptisés.

Une nuit, le Seigneur lui-même parla à Paul dans une vision: N’aie pas peur, lui dit-il, parle et ne te tais pas, 10 je suis avec toi. Personne ne pourra s’attaquer à toi pour te faire du mal, car il y a dans cette ville un peuple nombreux qui m’appartient.

11 Alors Paul se fixa à Corinthe et, pendant un an et demi, y enseigna la Parole de Dieu.

12 A l’époque où Gallion[f] était gouverneur de la province d’Achaïe, les Juifs se mirent d’accord pour se saisir de Paul et ils l’amenèrent devant le tribunal. 13 Là, ils l’accusèrent ainsi: Cet homme cherche à persuader les gens de servir et d’adorer Dieu d’une façon contraire à la loi[g].

14 Paul se préparait à répondre, quand Gallion dit aux Juifs: Ecoutez-moi, ô Juifs, s’il s’agissait d’un délit ou de quelque méfait punissable, j’examinerais votre plainte comme il convient. 15 Mais puisqu’il s’agit de discussions sur des mots, sur des noms, et sur votre loi particulière, cela vous regarde; je ne veux pas en être juge.

16 Là-dessus, il les renvoya du tribunal. 17 Alors la foule s’en prit à Sosthène, le chef de la synagogue, et le roua de coups devant le tribunal, sans que Gallion s’en mette en peine.

18 Après cet incident, Paul resta à Corinthe le temps qui lui parut nécessaire, puis il prit congé des frères et s’embarqua pour la Syrie, emmenant avec lui Priscille et Aquilas. Avant de quitter le port de Cenchrées[h], Paul se fit raser la tête car il avait fait un vœu[i]. 19 Ils arrivèrent à Ephèse, où Paul laissa ses compagnons. Quant à lui, il se rendit à la synagogue pour y discuter avec les Juifs. 20 Ceux-ci l’invitèrent à prolonger son séjour, mais il refusa. 21 En les quittant il leur dit toutefois: Je reviendrai vous voir une autre fois, s’il plaît à Dieu.

Il repartit donc d’Ephèse par mer. 22 Il débarqua à Césarée et, de là, il monta à Jérusalem[j] où il alla saluer l’Eglise. Puis il redescendit à Antioche. 23 Après y avoir passé un certain temps, il repartit et parcourut de lieu en lieu la région galate de la Phrygie[k], en affermissant tous les disciples dans la foi.

Apollos

24 Un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, était arrivé à Ephèse. C’était un homme très éloquent, qui connaissait très bien les Ecritures. 25 Il avait été instruit de la Voie du Seigneur et parlait avec enthousiasme de Jésus. L’enseignement qu’il apportait sur lui était d’une grande exactitude. Mais il ne connaissait que le baptême de Jean.

26 Il se mit donc à parler avec assurance dans la synagogue. Quand Priscille et Aquilas l’eurent entendu, ils le prirent avec eux et lui expliquèrent plus précisément la Voie de Dieu. 27 Comme il avait l’intention de se rendre en Achaïe, les frères l’y encouragèrent vivement et écrivirent aux disciples de Corinthe de lui faire bon accueil. Dès son arrivée là-bas, il fut, par la grâce de Dieu, d’un grand secours pour les croyants, 28 car il réfutait avec vigueur, en public, les arguments des Juifs, et démontrait par les Ecritures que Jésus est le Messie.

  1. 18.1 Corinthe : capitale de la province d’Achaïe, au sud de la Grèce. Ville très peuplée (700 000 habitants, selon certaines estimations), célèbre dans toute l’Antiquité pour la vie dissolue de ses habitants.
  2. 18.2 Le Pont : province au sud-est de la mer Noire, donc au nord de l’Asie Mineure.
  3. 18.2 Priscille : diminutif de Prisca (2 Tm 4.19).
  4. 18.2 Claude : voir note 11.28. Le décret dont il est question date de l’an 49 ou 50.
  5. 18.5 Voir 17.15; 1 Th 3.1, 6. Paul a pu se consacrer entièrement à l’annonce de la Parole parce que les Philippiens lui ont fait parvenir de quoi pourvoir à ses besoins (Ph 4.16).
  6. 18.12 D’après une inscription de l’époque, Gallion fut en fonction à Corinthe de mai 51 à mai 52 (ou 52-53).
  7. 18.13 La loi romaine accordait au judaïsme le statut de «religion autorisée». Les Juifs accusent Paul d’introduire une nouvelle religion: un crime considéré comme capital. Gallion a pu comprendre: contraire à la Loi juive (v. 15).
  8. 18.18 Corinthe était desservie par deux ports. Cenchrées se trouvait à l’est, sur la mer Egée.
  9. 18.18 Selon la pratique de la consécration par vœu (Nb 6.1-21), on ne se faisait pas couper les cheveux pendant la durée du vœu (voir Ac 21.24).
  10. 18.22 Le texte a seulement: Il monta, ce qui, dans ce contexte, signifie: se rendre à Jérusalem.
  11. 18.23 Autre traduction: parcourut successivement les régions de la Galatie et de la Phrygie.