La Bible du Semeur

2 Chroniques 12

L’invasion égyptienne

1Une fois que Roboam eut affermi son autorité royale et qu’il fut devenu puissant, il cessa d’obéir à la Loi de l’Eternel, et tout Israël avec lui. La cinquième année du règne de Roboam, Shishaq, roi d’Egypte[a], vint attaquer Jérusalem; ce fut la conséquence de l’infidélité d’Israël envers l’Eternel. Shishaq vint d’Egypte avec mille deux cents chars et soixante mille soldats sur char. Il commandait une armée innombrable de soldats égyptiens, libyens, soukkiens et éthiopiens. Il s’empara des villes fortifiées de Juda et s’avança jusqu’à Jérusalem.

Alors le prophète Shemaya alla trouver Roboam et les chefs de Juda qui s’étaient retirés à Jérusalem à l’approche de Shishaq. Il leur dit: Voici ce que déclare l’Eternel: «Vous m’avez abandonné. A mon tour, je vous abandonne entre les mains de Shishaq.»

Les chefs d’Israël et le roi s’humilièrent et déclarèrent: L’Eternel est juste!

Quand l’Eternel vit qu’ils s’humiliaient, il adressa une nouvelle parole à Shemaya: Puisqu’ils se sont humiliés, dit-il, je ne les détruirai pas; d’ici peu de temps, je leur accorderai la délivrance et je ne déchaînerai pas ma colère sur Jérusalem par le moyen de Shishaq. Toutefois, ils lui seront assujettis et ils pourront apprécier la différence entre me servir et servir des rois d’autres pays.

Shishaq, roi d’Egypte, vint attaquer Jérusalem. Il s’empara des trésors du temple de l’Eternel et de ceux du palais royal. Il prit absolument tout, notamment les boucliers d’or que Salomon avait fait faire[b]. 10 Le roi Roboam fit faire des boucliers de bronze pour les remplacer et les confia aux chefs des gardes chargés de surveiller l’entrée du palais royal. 11 Chaque fois que le roi se rendait au temple de l’Eternel, les gardes venaient les enlever, puis ils les replaçaient dans la salle du corps de garde.

12 Lorsque Roboam s’humilia, la colère de l’Eternel se détourna de lui et sa ruine ne fut pas totale. D’ailleurs, il y avait encore de bonnes choses en Juda. 13 Le roi Roboam affermit son pouvoir à Jérusalem et continua à régner. Il avait quarante et un ans à son avènement, et il régna dix-sept ans à Jérusalem[c], la ville que l’Eternel avait choisie parmi toutes les tribus d’Israël pour y établir sa présence. Sa mère était une Ammonite nommée Naama. 14 Il fit ce qui est mal, parce qu’il n’appliqua pas son cœur à s’attacher à l’Eternel.

15 Les faits et gestes de Roboam, des premiers aux derniers, sont cités dans les Actes du prophète Shemaya et du prophète Iddo où sont enregistrées des listes généalogiques. Roboam et Jéroboam furent tout le temps en guerre l’un avec l’autre. 16 Quand Roboam rejoignit ses ancêtres décédés, il fut enterré dans la cité de David. Son fils Abiya lui succéda sur le trône.

Footnotes

  1. 12.2 Shishaq, fondateur de la XXIIe dynastie égyptienne, a régné de 945 à 924 av. J.-C. La cinquième année du règne de Roboam correspond à 925 av. J.-C.
  2. 12.9 Voir 2 Ch 9.15-16.
  3. 12.13 De 930 à 913 av. J.-C.