La Bible du Semeur

Ésaïe 48

L’annonce de choses nouvelles

1Ecoutez bien ceci, ô communauté de Jacob,

vous qui vous réclamez de ce nom d’Israël
et qui êtes issus des sources de Juda,
vous qui prêtez serment au nom de l’Eternel
et qui avez le Dieu d’Israël à la bouche,
mais sans sincérité et sans droiture!
Car vous vous dénommez: «Ceux de la ville sainte»!
Et vous vous appuyez sur le Dieu d’Israël,
sur celui qui s’appelle le Seigneur des armées célestes!

J’ai annoncé depuis longtemps les événements du passé,
j’en ai parlé,
je les ai fait entendre,
puis, soudain, j’ai agi, et cela s’est produit.
Parce que je savais que tu es obstiné,
que ton cou est semblable à un tendon de fer,
et que tu as un front de bronze,
je t’ai annoncé ces événements bien longtemps à l’avance,
je t’en ai informé avant qu’ils se produisent,
pour que tu ne puisses pas dire:
«C’est mon idole qui a fait toutes ces choses,
c’est ma statue de bois, mon image en métal fondu,
qui en a donné l’ordre!»
Tu as bien entendu, considère bien tout cela.
N’allez-vous pas l’annoncer vous aussi?
Maintenant je t’annonce des choses nouvelles, des choses tenues en réserve,
que tu ne connais pas.

Elles sont créées maintenant
et non depuis longtemps;
jusqu’à ce jour, tu n’en avais pas entendu parler
pour que tu ne puisses pas dire:
«Je le savais déjà!»
Non, tu n’en savais rien,
tu ne l’avais pas entendu;
jamais auparavant, ce n’était parvenu à tes oreilles.
Car je te connaissais, et je te savais traître.
Oui, tu t’appelles: «Révolté de naissance[a]
Par égard pour ma renommée,
je retiens ma colère;
et pour que la louange retentisse pour moi,
je me réfrène,
pour ne pas te détruire.
10 Je t’ai fait fondre,
mais non pour en retirer de l’argent.
Oui, je t’ai éprouvé dans le creuset de l’affliction.
11 C’est par égard pour moi,
uniquement pour moi, que j’agirai ainsi.
Comment me laisserais-je déshonorer?
Je ne donnerai pas ma gloire à quelqu’un d’autre.

12 Ecoute-moi, Jacob,
Israël, que j’appelle!
Voilà ce que je suis: moi, je suis le premier
et je suis aussi le dernier[b].
13 C’est de mes propres mains que j’ai fondé la terre
et déployé le ciel.
Dès que je les appelle,
ensemble, ils se présentent.
14 Vous tous, rassemblez-vous et écoutez-moi bien!
Qui donc parmi les autres dieux a annoncé ces choses?
Cet homme que l’Eternel[c] aime
accomplira ce qu’il désire à l’encontre de Babylone,
son bras se lèvera contre les Chaldéens.
15 C’est moi, c’est moi qui ai parlé,
moi qui l’ai appelé
et qui l’ai fait venir.
Je ferai réussir ses entreprises.
16 Approchez-vous de moi, écoutez bien ceci:
Dès le commencement je n’ai jamais parlé dans le secret.
Quand les événements se sont produits, j’étais présent.

Et maintenant le Seigneur, l’Eternel,
m’a envoyé et son Esprit est avec moi.

Ce que Dieu désire

17 Ainsi dit l’Eternel, celui qui te délivre
et le Saint d’Israël:
Moi, je suis l’Eternel, ton Dieu,
et je t’instruis pour ton profit,
je te fais cheminer dans la voie où tu marches.
18 Si toi, tu avais tenu compte de mes commandements,
ta paix coulerait comme un fleuve
et la justice qui te serait faite déferlerait comme les vagues de la mer,
19 Lors ta postérité serait pareille au sable,
ta descendance serait aussi nombreuse que les grains de sable des plages,
ton nom ne sombrerait pas dans l’oubli,
jamais tu ne disparaîtrais de devant moi.

La sortie de Babylone

20 Sortez de Babylone[d]!
Fuyez les Chaldéens!
Avec des cris de joie,
publiez la nouvelle! Proclamez-la,
répandez-la au loin, jusqu’au bout de la terre!
Dites que l’Eternel a délivré son serviteur Jacob.
21 Quand il les a conduits à travers le désert,
ils n’ont pas souffert de la soif
car il a fait couler pour eux l’eau du rocher;
il a fendu le roc,
et les eaux ont jailli.
22 Mais, a dit l’Eternel, il n’y a pas de paix
pour les méchants[e]!

Footnotes

  1. 48.8 Voir 43.27 et note.
  2. 48.12 Voir 44.6; Ap 1.17; 22.13.
  3. 48.14 Probablement Cyrus.
  4. 48.20 Repris en Ap 18.4.
  5. 48.22 Voir 57.21.