La Bible du Semeur

Ésaïe 27

1Ce jour-là, l’Eternel

interviendra avec sa dure épée, sa grande et forte épée,
contre le Léviathan[a], le serpent fugitif,
contre le Léviathan, le serpent tortueux;
il le tuera, ce monstre qui habite la mer.

La vigne du Seigneur

Ce jour-là, on dira:
Chantez la vigne aux beaux raisins[b].
C’est moi, l’Eternel, qui la garde;
en tout temps, je l’arrose.
De peur que l’on s’en prenne à elle,
nuit et jour je la garde.
Ma colère est passée,
et s’il se trouve des ronces, des épines,
je marcherai contre elles pour leur faire la guerre
et j’y mettrai le feu.
A moins qu’on me prenne pour refuge et rempart,
qu’on fasse la paix,
oui, la paix avec moi.

Dans les jours à venir, Jacob prendra racine,
Israël fleurira et fera des bourgeons,
il couvrira de fruits la surface du monde.
L’Eternel les a-t-il frappés comme il a frappé ceux qui leur donnaient des coups?
Les a-t-il mis à mort comme il a mis à mort ceux qui semaient la mort au milieu d’eux?
Non, c’est avec mesure que tu as conduit leur procès[c], en les envoyant en exil.
Tu les as enlevés par ton souffle terrible
en un jour de vent d’est.
C’est par ce châtiment que sera expiée la faute de Jacob,
et voici quel sera le fruit du pardon de sa faute:
il pulvérisera toutes les pierres des autels idolâtres
comme des pierres à chaux;
les pieux sacrés voués à Ashéra, de même que les encensoirs, ne seront jamais rétablis.

La ville abandonnée

10 La cité fortifiée restera solitaire
et elle deviendra un camp abandonné et délaissé comme un désert;
les veaux y viendront paître, ils s’y reposeront,
ils brouteront les branches.
11 Et quand les branches seront sèches, on viendra les briser,
des femmes les feront brûler.
Car c’est un peuple sans intelligence;
c’est pourquoi celui qui l’a fait n’en aura pas pitié,
et celui qui l’a façonné ne lui fera pas grâce.

Le grand retour

12 En ce jour-là, l’Eternel secouera les arbres des rives de l’Euphrate jusqu’au torrent d’Egypte. Et vous serez recueillis, vous, Israélites, un à un. 13 En ce jour-là, le grand cor sonnera, ceux qui dépérissaient en Assyrie et tous ceux qui étaient exilés en Egypte viendront adorer l’Eternel sur la sainte montagne au milieu de Jérusalem.

Footnotes

  1. 27.1 Selon certains, ce monstre, dont la description est empruntée aux mythes païens cananéens, représenterait des peuples ennemis du peuple de Dieu, comme c’est le cas du monstre Rahav dans d’autres passages de l’Ecriture (30.7 et note). Pour d’autres, il serait le symbole des puissances maléfiques agissant dans l’histoire par l’intermédiaire de ces peuples.
  2. 27.2 Pour les v. 2-6, voir Es 5.1-7.
  3. 27.8 Autre traduction: tu as fait leur procès en les chassant.