La Bible du Semeur

Ésaïe 23

Contre Tyr et Sidon

1Oracle sur Tyr[a]:

Hurlez, navires au long cours[b],
car votre port d’attache a été dévasté,
ses maisons sont détruites.
Ils en ont reçu la nouvelle au retour de Kittim[c].
Restez muets, habitants de la côte,
vous marchands de Sidon[d] dont les commis
sillonnent de profondes mers[e].
Le blé semé le long du Nil,
les moissons qui croissaient sur les rives du fleuve étaient son revenu;
elle était devenue la place du marché des autres peuples.

Sois confuse, Sidon,
car la mer a parlé,
le refuge des mers
dit: «Je n’ai pas eu de douleurs,
je n’ai pas accouché,
je n’ai pas élevé de jeunes gens,
je n’ai pas élevé de jeunes filles.»
Lorsque l’Egypte en sera informée
et lorsqu’elle apprendra le sort de Tyr, elle sera saisie d’angoisse.

Fuyez jusqu’à Tarsis[f],
poussez des hurlements, habitants des régions côtières.
Est-ce bien là votre cité joyeuse
et dont les origines se perdent dans le temps[g]?
Est-ce bien là la ville qui s’en allait au loin fonder des colonies?
Qui donc a décrété tout cela contre Tyr
qui distribuait des couronnes,
elle dont les marchands vivaient comme des princes
et dont les commerçants étaient considérés comme les grands de cette terre?
Le Seigneur des armées célestes a décrété cela
afin que soit flétri l’orgueil de tout ce qu’on honore,
pour que tous les grands de la terre soient rendus méprisables.

10 Va, population de Tarsis, et cultive ton sol[h]
comme les Egyptiens dans la vallée du Nil.
Le port n’existe plus,
11 car Dieu a étendu la main contre la mer,
il a fait trembler les royaumes.
Oui, l’Eternel a donné l’ordre de détruire les forteresses des Phéniciens.
12 Il a dit: Population de Sidon,
toi, jeune femme molestée, cesse de te réjouir!
Debout, mets-toi en route, va t’établir à Chypre,
mais même là, il n’y aura aucun repos pour toi[i].
13 Car le pays des Chaldéens
qui ne sont pas un peuple,
Assur[j] l’a assigné aux bêtes du désert;
il a dressé des tours pour assiéger la ville,
il en a rasé les palais,
il en a fait des ruines.

14 Hurlez, navires au long cours[k],
car votre forteresse est dévastée
15 et il arrivera, en ce jour-là,
que la ville de Tyr sombrera dans l’oubli pour soixante-dix ans,
aussi longtemps que dure la vie d’un roi.
Ce délai écoulé, il en sera de Tyr
comme de cette courtisane dont parle la chanson:
16 Va, et prends une lyre,
fais le tour de la ville,
courtisane oubliée!
Tâche de bien jouer, et multiplie tes chants,
pour qu’on prête attention à toi!

17 Et il arrivera, quand soixante-dix ans se seront écoulés, que l’Eternel interviendra pour Tyr qui retournera à ses gains et recommencera à se prostituer avec tous les royaumes sur la surface de la terre. 18 Mais ses gains, ses profits, seront tous consacrés à l’Eternel. Au lieu d’être amassés, d’être mis en réserve, ses gains appartiendront aux hommes qui demeurent en présence de l’Eternel pour qu’ils puissent manger à satiété, et s’habiller de vêtements splendides.

Footnotes

  1. 23.1 Tyr : importante ville phénicienne sur la côte nord à l’ouest d’Israël, construite en partie sur la terre ferme, en partie sur un îlot proche. Tyr fut à l’époque le plus grand centre commercial du monde antique, elle avait établi des colonies en Asie Mineure, en Grèce, à Chypre, en Afrique (Carthage) et en Espagne (Tarsis). Comme l’Assyrie représente la puissance militaire, Tyr symbolise le commerce.
  2. 23.1 Autre traduction: navires de Tarsis.
  3. 23.1 Voir Nb 24.24 et la note.
  4. 23.2 Sidon : deuxième port phénicien, à 40 kilomètres au nord de Tyr (voir Ez 28.20-26).
  5. 23.2 dont les commis … mers : d’après le texte hébreu de Qumrân.
  6. 23.6 Tarsis : peut-être Tartessus, un port d’Espagne (voir Jon 1.3).
  7. 23.7 Sa fondation date d’avant 2000 av. J.-C.
  8. 23.10 D’après le texte hébreu de Qumrân et l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a: parcours ton pays.
  9. 23.12 Chypre, colonie phénicienne (voir v. 1 et note).
  10. 23.13 Assur : c’est-à-dire l’Assyrie. Sennachérib a détruit Babylone en 689 av. J.-C. Si l’Assyrie a vaincu la Chaldée, plus puissante que Tyr et Sidon, celles-ci ne pourront pas échapper à l’emprise assyrienne.
  11. 23.14 Autre traduction: navires de Tarsis.

O Livro

Isaías 23

Profecia contra Tiro

1Esta é a mensagem de Deus para Tiro: Chorem, ó navios de Tiro que regressam a casa vindos de terras distantes! Chorem pelo vosso porto, porque desapareceu! Os rumores preocupantes que vos tinham chegado aos ouvidos em Chipre eram afinal certos! Pesa por toda a parte um silêncio de morte. A calma reina no vosso porto, onde antes fervilhava a agitação dos barcos que vinham de Sidom, trazendo mercadorias de além dos mares, do Egipto e do Nilo. Vocês eram os donos do comércio dos mares e do mundo. Envergonha-te, Sidom, a fortaleza do mar. Porque perdeste os teus filhos! Quando o Egipto ouvir estas notícias, haverá grande tristeza. Fujam a chorar para Tarsis, gente de Tiro. Estas ruínas silenciosas é tudo quanto resta da vossa terra que pulsava de alegria. Que triste história a vossa! Pensem só em todos os colonos que mandaram para terras tão longínquas!

E afinal quem foi que trouxe tamanho desastre sobre Tiro, a cidade edificadora de impérios, a sede do comércio mundial? Foi o comandante dos exércitos celestiais quem o ordenou para destruir o vosso orgulho e se opor à altivez dos homens. 10 Façam-se ao mar, ó barcos de Tarsis, naveguem porque o vosso porto desapareceu. 11 O Senhor estende a sua mão sobre os mares; faz tremer as nações da terra. Ele falou contra esta grande cidade comercial, para desfazer a sua força.

12 Diz ele: “Nunca mais, ó desonrada virgem, filha de Sidom, te alegrarás e serás forte. Ainda que fujas para Chipre, nem por isso encontrarás repouso.”

13 Serão os babilónios e não os assírios quem entregará Tiro aos animais selvagens. Sitiá-la-ão, arrasarão os seus palácios, farão dela um montão de ruínas. 14 Uivem, navios que cruzam os oceanos, porque o vosso porto de origem foi destruído!

15/16 Durante setenta anos Tiro será esquecida. E então, nos dias doutro rei, a cidade voltará de novo à vida. Tornará a cantar canções sentimentais, tais como uma prostituta que, saudosa dos seus amantes, vai pelas ruas à procura deles, para que se lembrem dela. 17 Sim, após setenta anos, o Senhor fará reviver Tiro, mas não será diferente do que era antes; tornará de novo aos seus maus caminhos por onde andava em todo o mundo. 18 E contudo, virá o tempo em que todos os seus grandes negócios trarão benefício para o Senhor! Eles não serão entesourados, mas usados para aquisição do melhor alimento e da melhor roupa para os sacerdotes do Senhor!