La Bible du Semeur

Ésaïe 23

Contre Tyr et Sidon

1Oracle sur Tyr[a]:

Hurlez, navires au long cours[b],
car votre port d’attache a été dévasté,
ses maisons sont détruites.
Ils en ont reçu la nouvelle au retour de Kittim[c].
Restez muets, habitants de la côte,
vous marchands de Sidon[d] dont les commis
sillonnent de profondes mers[e].
Le blé semé le long du Nil,
les moissons qui croissaient sur les rives du fleuve étaient son revenu;
elle était devenue la place du marché des autres peuples.

Sois confuse, Sidon,
car la mer a parlé,
le refuge des mers
dit: «Je n’ai pas eu de douleurs,
je n’ai pas accouché,
je n’ai pas élevé de jeunes gens,
je n’ai pas élevé de jeunes filles.»
Lorsque l’Egypte en sera informée
et lorsqu’elle apprendra le sort de Tyr, elle sera saisie d’angoisse.

Fuyez jusqu’à Tarsis[f],
poussez des hurlements, habitants des régions côtières.
Est-ce bien là votre cité joyeuse
et dont les origines se perdent dans le temps[g]?
Est-ce bien là la ville qui s’en allait au loin fonder des colonies?
Qui donc a décrété tout cela contre Tyr
qui distribuait des couronnes,
elle dont les marchands vivaient comme des princes
et dont les commerçants étaient considérés comme les grands de cette terre?
Le Seigneur des armées célestes a décrété cela
afin que soit flétri l’orgueil de tout ce qu’on honore,
pour que tous les grands de la terre soient rendus méprisables.

10 Va, population de Tarsis, et cultive ton sol[h]
comme les Egyptiens dans la vallée du Nil.
Le port n’existe plus,
11 car Dieu a étendu la main contre la mer,
il a fait trembler les royaumes.
Oui, l’Eternel a donné l’ordre de détruire les forteresses des Phéniciens.
12 Il a dit: Population de Sidon,
toi, jeune femme molestée, cesse de te réjouir!
Debout, mets-toi en route, va t’établir à Chypre,
mais même là, il n’y aura aucun repos pour toi[i].
13 Car le pays des Chaldéens
qui ne sont pas un peuple,
Assur[j] l’a assigné aux bêtes du désert;
il a dressé des tours pour assiéger la ville,
il en a rasé les palais,
il en a fait des ruines.

14 Hurlez, navires au long cours[k],
car votre forteresse est dévastée
15 et il arrivera, en ce jour-là,
que la ville de Tyr sombrera dans l’oubli pour soixante-dix ans,
aussi longtemps que dure la vie d’un roi.
Ce délai écoulé, il en sera de Tyr
comme de cette courtisane dont parle la chanson:
16 Va, et prends une lyre,
fais le tour de la ville,
courtisane oubliée!
Tâche de bien jouer, et multiplie tes chants,
pour qu’on prête attention à toi!

17 Et il arrivera, quand soixante-dix ans se seront écoulés, que l’Eternel interviendra pour Tyr qui retournera à ses gains et recommencera à se prostituer avec tous les royaumes sur la surface de la terre. 18 Mais ses gains, ses profits, seront tous consacrés à l’Eternel. Au lieu d’être amassés, d’être mis en réserve, ses gains appartiendront aux hommes qui demeurent en présence de l’Eternel pour qu’ils puissent manger à satiété, et s’habiller de vêtements splendides.

Footnotes

  1. 23.1 Tyr : importante ville phénicienne sur la côte nord à l’ouest d’Israël, construite en partie sur la terre ferme, en partie sur un îlot proche. Tyr fut à l’époque le plus grand centre commercial du monde antique, elle avait établi des colonies en Asie Mineure, en Grèce, à Chypre, en Afrique (Carthage) et en Espagne (Tarsis). Comme l’Assyrie représente la puissance militaire, Tyr symbolise le commerce.
  2. 23.1 Autre traduction: navires de Tarsis.
  3. 23.1 Voir Nb 24.24 et la note.
  4. 23.2 Sidon : deuxième port phénicien, à 40 kilomètres au nord de Tyr (voir Ez 28.20-26).
  5. 23.2 dont les commis … mers : d’après le texte hébreu de Qumrân.
  6. 23.6 Tarsis : peut-être Tartessus, un port d’Espagne (voir Jon 1.3).
  7. 23.7 Sa fondation date d’avant 2000 av. J.-C.
  8. 23.10 D’après le texte hébreu de Qumrân et l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a: parcours ton pays.
  9. 23.12 Chypre, colonie phénicienne (voir v. 1 et note).
  10. 23.13 Assur : c’est-à-dire l’Assyrie. Sennachérib a détruit Babylone en 689 av. J.-C. Si l’Assyrie a vaincu la Chaldée, plus puissante que Tyr et Sidon, celles-ci ne pourront pas échapper à l’emprise assyrienne.
  11. 23.14 Autre traduction: navires de Tarsis.

Bibelen på hverdagsdansk

Esajas 23

Et budskab om Fønikien

1Et budskab om Tyrus:

Bryd ud i gråd, I mægtige Tarshish-skibe, for Tyrus er ødelagt. Der er ingen havn at komme tilbage til. Da I kom fra Cypern kunne I se ødelæggelsen. 2-3 Bliv stumme af sorg, Sidons handelsfolk og I, som bor langs kysten. Jeres skibe sejlede over det store hav. De bragte jer korn fra Egypten. I blev rige på grund af Nildeltaets høst. I var verdens vigtigste handelscentrum. Men nu må Sidon, den prægtige havneby, skamme sig over sit tab. Nu jamrer havet[a]: „Jeg er som en kvinde uden børn. Mine sønner og døtre er borte.” Når Egypten hører, hvordan det er gået Tyrus, bliver der stor sorg. I vil jamre, kystboere, og prøve at rejse over til Tarshish. Nu ligger jeres ældgamle og engang så blomstrende by i ruiner, den by, hvorfra I drog ud over havet til fjerne egne.

Hvem lod en sådan katastrofe ramme Tyrus, den magtfulde by, hvis handelsfolk blev stenrige stormænd? Herren, den Almægtige, gjorde det for at ydmyge de stolte og nedbøje dem, der sætter deres lid til jordisk rigdom og pragt. 10 Nu må I dyrke jorden, som de gør langs Nilen, for det er forbi med skibshandelen. 11 Herren rakte hånden ud over havet, og jordens riger rystede. Han lod fjendtlige folkeslag tilintetgøre Fønikiens fæstning og forsvar.

12 Han sagde: „Du ligger ilde tilredt, Sidon, der er intet at juble over mere. Rejs bare over til Cypern, men heller ikke der vil du opleve fred.”

13 Det var det kaldæiske rige og ikke assyrerne, der ødelagde Sidon. De byggede angrebstårne, ødelagde byens fæstninger og lagde den i ruiner, så den blev hjemsted for vilde dyr.[b] 14 Græd og sørg, I Tarshish-skibe, som krydser verdenshavene, for jeres havn er ødelagt.

15 Tyrus vil blive glemt i 70 år, svarende til en konges levetid. Derefter vil det gå byen som i visen om den prostituerede kvinde:

16 Ja, grib din harpe, du glædespige.
    Måske vil en mand dig igen berige?
Gå ud i gaderne nok en gang
    og istem din gamle elskovssang.

17 Efter 70 år vil Herren genrejse Tyrus, men hun vil ikke opføre sig bedre end før. Hun vil vende tilbage til sit gamle erhverv og sælge sin sjæl til alverdens kongeriger. 18 Men det, hun tjener på sin forretning, skal ikke længere komme hende selv til gode, men overdrages til Herren og bruges af dem, der tjener ham, så de kan spise sig mætte og klæde sig i fornemt tøj.

Footnotes

  1. 23,4 Teksten er uklar, men da fønikerne betragtede havet som en gud, de var afhængige af, er der nok tale om, at havets gud ikke længere kan give dem deres underhold.
  2. 23,13 Teksten er uklar.