Amplified Bible

Judges 5

The Song of Deborah and Barak

1Then Deborah and Barak the son of Abinoam sang on that day, saying,


“For the leaders who took the lead in Israel,
For the people who volunteered [for battle],
Bless the Lord!

“Hear, O kings; listen, O rulers!
I will sing to the Lord,
I will sing praise to the Lord, the God of Israel.

Lord, when You went out from Seir,
When You marched from the field of Edom,
The earth quaked, the heavens also dripped,
Yes, the clouds dripped water.

“The mountains quaked at the presence of the Lord,
Yes, this Sinai, at the presence of the Lord, the God of Israel.


“In the days of Shamgar the son of Anath,
In the days of Jael, the highways were deserted,
And travelers went by roundabout ways.

“The villagers ceased to be; they ceased in Israel
Until I, Deborah, arose,
Until I arose, a mother in Israel.

“They chose new gods;
Then war was in the gates.
Was there a shield or spear seen
Among forty thousand in Israel?

“My heart goes out to the commanders of Israel,
The volunteers among the people;
Bless the Lord!
10 
“Sing of it, you who ride on white donkeys,
You who sit on rich carpets,
And you who walk by the way.
11 
“At the sound of those who divide flocks among the watering places,
There they shall recount the righteous acts of the Lord,
The righteous acts toward His villagers in Israel.
Then the people of the Lord went down to the gates.

12 
“Awake, awake, Deborah;
Awake, awake, sing a song!
Arise, Barak, and lead away your captives, you son of Abinoam.
13 
“Then down marched the survivors to the nobles;
The people of the Lord marched down for Me against the mighty.
14 
“From Ephraim those whose root is in Amalek came down,
After you, Benjamin, with your relatives;
From Machir came down commanders and rulers,
And from Zebulun those who [a]handle the scepter of the [office of] scribe.
15 
“And the heads of Issachar came with Deborah;
As Issachar, so was Barak;
Into the valley they rushed at his heels;
Among the divisions of Reuben
There were great searchings of heart.
16 
“Why [Reuben] did you linger among the [b]sheepfolds,
To hear the piping for the flocks?
Among the divisions of Reuben
There were great searchings of heart.
17 
“Gilead remained beyond the Jordan;
And why did Dan live as an alien on ships?
Asher sat [still] on the seacoast,
And remained by its landings.
[These did not come to battle for God’s people.]
18 
“But Zebulun was a people who risked their lives to the [point of] death;
Naphtali also, on the heights of the field.

19 
“The kings came and fought;
Then the kings of Canaan fought
At Taanach by the waters of Megiddo.
Spoils of silver they did not obtain.
20 
“From the heavens the stars fought,
From their courses they fought against Sisera.
21 
“The torrent Kishon swept the enemy away,
The ancient torrent, the torrent Kishon.
O my soul, march on with strength.
22 
“Then the horses’ hoofs beat [loudly]
Because of the galloping—the galloping of his valiant and powerful steeds.
23 
‘Curse [c]Meroz,’ said the messenger of the Lord,
‘Utterly curse its inhabitants;
Because they did not come to the help of the Lord,
To the help of the Lord against the mighty.’

24 
“Most blessed of women is Jael,
The wife of Heber the Kenite;
Most blessed is she of women in the tent.
25 
“Sisera asked for water and she gave him milk;
She brought him curds in a magnificent bowl.
26 
“She reached out her [left] hand for the tent peg,
And her right hand for the workmen’s hammer.
Then she struck Sisera, she smashed his head;
And she shattered and pierced his temple.
27 
“He bowed, he fell, he lay [still] at her feet;
At her feet he bowed, he fell;
Where he bowed, there he fell dead.

28 
“Out of the window she looked down and lamented (cried out in a shrill voice),
The mother of Sisera through the lattice,
‘Why is his chariot delayed in coming?
Why have the hoofbeats of his chariots delayed?’
29 
“Her wise ladies answered her,
Indeed, she repeated her words to herself,
30 
‘Are they not finding and dividing the spoil?
A maiden (concubine) or two for every man;
A spoil of dyed garments for Sisera,
A spoil of dyed garments embroidered,
Two pieces of dyed garments embroidered for the neck of the plunderer?’
31 
“So let all Your enemies perish, O Lord;
But let those who love Him be like the rising of the sun in its might.”

And the land was at rest for forty years.

  1. Judges 5:14 Writing developed in Mesopotamia during the 4th millennium b.c. It began as a system of accounting to record financial matters and trading transactions.
  2. Judges 5:16 Or saddlebags
  3. Judges 5:23 A place in the territory of Naphtali.

La Bible du Semeur

Juges 5

Le cantique de Débora

1En ce même jour, Débora chanta ce cantique avec Baraq, fils d’Abinoam:

Bénissez l’Eternel:
Voici qu’en Israël on a laissé flotter les chevelures[a],
le peuple s’est offert pour le combat.
Ecoutez-moi, ô rois! Prêtez l’oreille, ô princes!
Je veux chanter pour l’Eternel,
je veux jouer de la musique en l’honneur du Dieu d’Israël.
O Eternel, lorsque tu sortis de Séir,
lorsque tu t’avanças depuis les champs d’Edom,
la terre se mit à trembler et le ciel se fondit en eau:
les nuées déversèrent une pluie abondante.
Devant toi, Eternel, les montagnes ont vacillé[b], devant le Dieu du Sinaï,
oui, devant l’Eternel, Dieu d’Israël[c].
Au temps de Shamgar, fils d’Anath,
et au temps de Yaël, les routes étaient désertes,
les voyageurs suivaient des sentiers détournés.
Les villes d’Israël étaient abandonnées,
la vie avait cessé.
Alors, moi, Débora, je suis intervenue,
je suis intervenue comme une mère pour Israël.
Le peuple d’Israël s’est choisi d’autres dieux,
et aussitôt, la guerre venait jusqu’à ses portes.
Ils sont quarante mille soldats en Israël,
mais pas un bouclier, pas une seule lance!
Mon cœur bat pour les chefs en Israël,
ceux qui se sont offerts au sein du peuple pour le combat.
Bénissez l’Eternel!
10 Vous tous qui chevauchez sur des ânesses blanches,
vous qui êtes assis sur des tapis,
et vous qui parcourez les chemins: pensez-y!
11 Ecoutez comme ils chantent, ceux qui font le partage de l’eau près des fontaines:
ils chantent comment l’Eternel a fait justice,
oui, comment il a fait justice par son gouvernement[d] sur Israël,
son peuple est descendu aux portes de la ville.
12 Debout! Eveille-toi, Débora, interviens!
Debout, éveille-toi, entonne un chant de guerre!
Toi, Baraq, lève-toi, ramène tes captifs, ô fils d’Abinoam!
13 Voici qu’un faible reste a triomphé des grands,
oui, le peuple de l’Eternel a maîtrisé pour moi les braves[e]!
14 Ceux qui ont vaincu Amalec sont sortis d’Ephraïm.
Benjamin t’a suivi, il est parmi tes troupes.
De Makir sont venus ceux qui ont commandé,
et de Zabulon ceux qui tiennent le bâton de commandement.
15 Les princes d’Issacar ont rejoint Débora,
et toute sa tribu, sur les pas de Baraq,
s’est précipitée dans la plaine.
Dans les rangs de Ruben, on a délibéré
et discuté sans fin.
16 Pourquoi es-tu resté au milieu des enclos,
écoutant bêler les troupeaux?
Dans les rangs de Ruben, on a délibéré
et discuté sans fin!
17 Galaad est resté au-delà du Jourdain,
et Dan n’a pas bougé d’auprès de ses vaisseaux[f].
Aser est demeuré près du bord de la mer
et il s’est cantonné auprès des ports paisibles.
18 Zabulon est un peuple qui a bravé la mort,
et Nephtali aussi,
sur les hauteurs, dans la campagne.
19 Des rois ennemis vinrent et ils nous combattirent;
oui, ils nous combattirent, les rois de Canaan,
à Taanak, tout près des eaux de Meguiddo;
mais ils n’ont emporté ni argent ni butin.
20 Dans le ciel, même les étoiles ont pris part au combat;
du haut de leurs orbites, elles combattaient Sisera.
21 Le torrent de Qishôn les a tous balayés,
le torrent de Qishôn, celui des temps anciens.
Marchons avec hardiesse!
22 Comme ils ont résonné, les sabots des chevaux qui martelaient le sol!
Au galop! au galop! Fuyez, puissants coursiers!
23 L’ange de l’Eternel dit: Maudissez Méroz[g];
maudissez, maudissez ses habitants:
ils ne sont pas venus prêter main-forte à l’Eternel,
prêter main-forte à l’Eternel au milieu de ses braves.
24 Que Yaël soit bénie entre toutes les femmes,
Yaël la femme de Héber le Qénien!
Oui, qu’elle soit bénie entre toutes les femmes qui vivent sous la tente.
25 Sisera demanda de l’eau, elle a donné du lait.
Dans la coupe d’honneur[h], elle a offert du lait caillé.
26 Et puis elle a saisi un piquet dans sa main
et a pris de sa droite le marteau d’ouvrier
pour frapper Sisera, pour lui percer la tête.
Elle lui a brisé et transpercé la tempe.
27 A ses pieds, il s’affaisse,
il s’écroule, il succombe.
A ses pieds, il s’affaisse, oui, il s’écroule.
Et à l’endroit où il s’est écroulé il gît inanimé!
28 Par la fenêtre, sa mère guette au loin;
à travers le grillage,
elle exhale sa plainte:
pourquoi, pourquoi son char tarde-t-il à paraître?
Pourquoi n’entend-on pas le fracas de ses chars?
29 Sans cesse, elle répète
ce qu’ont dit les plus sages des dames de sa suite:
30 «Sans doute ont-ils trouvé un butin abondant et ils se le partagent:
une fille ou deux filles pour chaque combattant!
Sisera, lui, reçoit des habits de couleur,
des habits de couleur,
deux vêtements brodés d’étoffe de couleur
pour le cou du vainqueur!»
31 O Eternel, que tous tes ennemis périssent de la sorte!
Et que tous ceux qui t’aiment soient comme le soleil
quand, tout éclatant, il se lève!

Après cela, le pays fut en paix pendant quarante ans.

  1. 5.2 Geste qui montre la détermination à aller au combat.
  2. 5.5 Autre traduction: se sont affaissées.
  3. 5.5 Voir Ps 68.8-9.
  4. 5.11 Sens incertain.
  5. 5.13 Autre traduction: est venu auprès de moi parmi les braves.
  6. 5.17 Le port de Jaffa lui appartenait.
  7. 5.23 Une ville de Nephtali qui n’a pas participé au combat.
  8. 5.25 La coupe est celle dans laquelle on offre le vin d’honneur lors des fêtes.