Psaumes 105:12-22

Ils n’étaient alors qu’un très petit nombre,
une poignée d’immigrants[a],
allant çà et là, d’une peuplade à une autre,
d’un royaume vers un autre peuple.
Mais Dieu ne laissa personne les persécuter;
il réprimanda des rois à leur sujet:
«Ne maltraitez pas ceux qui me sont consacrés
et ne faites pas de mal à ceux qui sont mes prophètes[b]

Il fit venir la famine sur tout le pays,
les privant de pain[c].
Il envoya devant eux un homme:
Joseph, vendu comme esclave[d].
On chargea ses pieds de chaînes,
son cou d’un carcan de fer[e]
jusqu’au jour où s’accomplit ce que Joseph avait annoncé.
Alors la parole prononcée par l’Eternel montra qu’il avait raison[f]:
le roi ordonna de le délier;
le dominateur des peuples le fit relâcher[g]
et il l’établit seigneur sur son royaume,
il le nomma gouverneur de tous ses domaines[h]
pour donner ses instructions à ses ministres comme il le jugerait bon,
pour enseigner la sagesse à ses conseillers.


Footnotes
  1. 105.12 Voir Gn 34.30; Dt 7.7; 26.5.
  2. 105.15 Pour les v. 14-15, voir Gn 12.17; 20.3-7.
  3. 105.16 Voir Gn 41.53-57.
  4. 105.17 Voir Gn 37.28; 45.5.
  5. 105.18 Voir Gn 39.20.
  6. 105.19 Voir Gn 37.6-10.
  7. 105.20 Voir Gn 41.14.
  8. 105.21 Voir Gn 41.39-41.

Read More of Psaumes 105