Psaumes 104:1-18

Louange au Créateur

Que tout mon être bénisse l’Eternel!
O Eternel, mon Dieu, que tu es grand!
Tu es revêtu de splendeur, et de magnificence,
tu t’enveloppes de lumière comme on se revêt d’un manteau,
et tu déploies le ciel comme une tente.
Tu fixes au-dessus des eaux du ciel la charpente de tes hautes demeures,
tu fais des nuages ton char,
tu te déplaces sur les ailes du vent,
tu fais des vents tes messagers,
les éclairs étincelants sont tes serviteurs[a].

Tu as fondé la terre sur ses bases
pour qu’elle reste inébranlable à tout jamais.
Les eaux de l’abîme la recouvraient tout comme un vêtement,
sur les montagnes les eaux reposaient;
à ta menace, elles se sont enfuies,
au bruit de ton tonnerre, elles se sont vite élancées,
gravissant des montagnes, dévalant vers des plaines[b]
jusqu’à l’endroit que tu leur avais assigné.
Tu as fixé une limite que les eaux ne franchiront plus,
et elles ne reviendront plus pour submerger la terre.

Tu fais jaillir des sources pour alimenter des torrents
qui coulent entre les montagnes.
Elles abreuvent les animaux des champs,
et les onagres[c] y étanchent leur soif.
Les oiseaux nichent sur leurs rives,
et chantent au sein du feuillage.

De tes hautes demeures tu arroses les monts,
la terre est rassasiée par l’effet de tes œuvres.
Tu fais pousser l’herbe pour le bétail,
et tu fais prospérer les plantes cultivées par les hommes,
afin qu’ils tirent de la terre le pain pour se nourrir.
Le vin réjouit le cœur de l’homme
et fait resplendir son visage, le rendant brillant plus que l’huile.
Le pain restaure sa vigueur.
Les arbres, ouvrages de l’Eternel, sont pleins de sève.
Tels sont les cèdres, qu’il a plantés.
C’est là que nichent les oiseaux
et la cigogne a sa demeure dans les cyprès.
Les bouquetins ont leurs retraites sur les monts élevés,
et les rochers sont le refuge des damans.


Footnotes
  1. 104.4 Cité en Hé 1.7 selon l’ancienne version grecque.
  2. 104.8 Autre traduction: et les montagnes se sont élevées et les vallées se sont creusées.
  3. 104.11 Les ânes sauvages.

Read More of Psaumes 104