Psaumes 10:1-11

Pourquoi, Seigneur[a]?

Pourquoi, ô Eternel, es-tu si loin?
Pourquoi te caches-tu aux jours de la détresse?

Le méchant, dans son arrogance, poursuit les pauvres,
il les prend dans ses traquenards.
Le méchant tire vanité de son avidité.
Le profiteur maudit et nargue l’Eternel.
Le méchant, dans son arrogance, déclare: «Dieu n’existe pas.»
Il ne va pas chercher plus loin[b], c’est là le fond de sa pensée.
Toujours ses procédés lui réussissent.
Tes jugements sont bien trop hauts pour retenir son attention,
et il se débarrasse de tous ses adversaires.
Il se dit: «Je ne risque rien,
et je suis pour toujours à l’abri du malheur.»

Sa bouche ne fait que maudire[c], ses mots sont trompeurs et violents,
sous sa langue acérée fleurissent des propos méchants et blessants.
Il est posté en embuscade à proximité des hameaux,
et, dans un endroit bien caché, il assassine l’innocent.
Ses yeux épient les faibles.
Il se tapit dans sa cachette comme un lion dans sa tanière;
oui, il se met en embuscade pour attraper le pauvre;
il attrape le pauvre en l’attirant dans son filet.
Alors le faible se courbe et chancelle,
puis tombe vaincu par sa force.
Il se dit: «Dieu oubliera vite,
il ne regarde pas par là; d’ailleurs, il ne voit jamais rien!»


Footnotes
  1. 10 Voir note Ps 9.
  2. 10.4 Autre traduction: Dieu n’existe pas; il ne punit pas.
  3. 10.7 Cité en Rm 3.14. Voir Mt 12.34.

Read More of Psaumes 10