Proverbes 31:21-31

Pour elle et tous les siens, peu importe la neige,
car toute sa famille est revêtue de doubles vêtements[a].
Elle se fait des couvertures,
elle a des vêtements de fin lin et de pourpre[b].
Son mari est connu aux portes[c] de la ville.
Car il y siège avec les responsables du pays.
Elle confectionne elle-même des habits et les vend,
ainsi que des ceintures qu’elle cède aux marchands.
La force et une grande dignité lui servent de parure.
C’est avec le sourire qu’elle envisage l’avenir.
Ses paroles sont sages,
elle dispense avec bonté l’enseignement.
Elle veille à la bonne marche de sa maison
et ne se nourrit pas du pain de la paresse.
Ses fils se lèvent, la disent bienheureuse,
et son mari aussi fait son éloge:
«Il y a bien des filles qui montrent leur valeur,
mais toi, tu les surpasses toutes.»

Or le charme est trompeur et la beauté fugace;
la femme qui craint l’Eternel est digne de louanges.
Donnez-lui donc le fruit de son travail!
Qu’on dise ses louanges aux portes de la ville pour tout ce qu’elle fait!


Footnotes
  1. 31.21 Selon certaines versions anciennes. Texte hébreu traditionnel: d’écarlate, autrement dit de vêtements luxueux.
  2. 31.22 Tissus de grand prix, marque de noblesse (7.16; Gn 41.42).
  3. 31.23 Lieu de réunion des dirigeants de la cité.

Read More of Proverbes 31