Proverbes 26:3-12

Le fouet est fait pour le cheval, le mors pour l’âne,
et le bâton pour l’échine des insensés.
Ne réponds pas à l’insensé selon sa sottise, de peur que tu finisses par lui ressembler.
Réponds à l’insensé selon sa sottise
de peur qu’il se prenne pour un sage.
Qui confie des messages à un sot se coupe les pieds et se prépare bien des déboires.
Une maxime dans la bouche des insensés fait le même effet que les jambes inertes d’un estropié.
Décerner des honneurs à un insensé, c’est attacher une pierre à une fronde.
Une maxime dans la bouche des insensés est comme un rameau épineux brandi par un homme ivre[a].
Qui embauche un sot ou un vagabond
est comme un archer qui blesse tout le monde.
L’insensé retourne à ses sottises
comme le chien à ce qu’il a vomi[b].
J’ai vu un homme qui se croit sage:
il y a plus à espérer d’un insensé que de lui.


Footnotes
  1. 26.9 Qui risque de blesser les autres et de se nuire à lui-même (même leçon que le v. 8).
  2. 26.11 Cité en 2 P 2.22.

Read More of Proverbes 26