Proverbes 22:7-16

Le riche domine le pauvre,
qui emprunte se met sous la coupe de son créancier.
Qui sème l’injustice moissonnera l’iniquité[a],
et son règne de terreur prendra fin.
L’homme qui regarde autrui avec bonté sera béni
parce qu’il a partagé son pain avec le pauvre.
Chasse le moqueur, et la discorde prendra fin:
les querelles et les insultes cesseront.
Qui aime les intentions pures
et dont les paroles sont bienveillantes
aura le roi pour ami.
L’Eternel veille à préserver la connaissance,
mais il subvertit les propos du perfide.
Le paresseux dit: «Il y a un lion là-dehors,
je risque d’être déchiré en pleine rue!»
La bouche des femmes adultères est comme une fosse profonde:
celui contre qui l’Eternel est irrité y tombera[b].
La tendance à faire des actions déraisonnables est ancrée dans le cœur de l’enfant,
le bâton de la correction l’en extirpera.
Qui opprime le pauvre pour réaliser un gain,
ou qui fait des cadeaux aux riches, finira dans la pauvreté.


Footnotes
  1. 22.8 Autre traduction: le malheur.
  2. 22.14 Voir 2.16; 5.3, 5; 6.24; 7.5.

Read More of Proverbes 22