Michée 1

Voici les paroles que l’Eternel a adressées à Michée de Morésheth[a] sous les règnes de Yotam, Ahaz et Ezéchias, rois de Juda[b]. Cette révélation reçue par Michée concerne les villes de Samarie et de Jérusalem[c].

Le jugement sur Israël

Ecoutez vous tous, peuples!
Prête attention, ô terre, et vous tous qui vivez sur elle:
le Seigneur, l’Eternel sera témoin à charge contre vous;
oui, le Seigneur, depuis son sanctuaire.

L’annonce du jugement

Voici que l’Eternel sort de sa résidence.
Il descend et il marche sur les lieux élevés que présente la terre.
Sous ses pas les montagnes fondent,
et le fond des vallées se fend
comme la cire au feu,
comme de l’eau versée coulant sur une pente.
Et pourquoi tout cela? A cause de la transgression des enfants de Jacob[d],
à cause des péchés du peuple d’Israël.
Qui incita Jacob à cette transgression?
N’est-ce pas Samarie?
Et qui donc a promu ces hauts lieux en Juda?
N’est-ce pas toi, Jérusalem?
Aussi vais-je réduire Samarie à un monceau de pierres dans la campagne,
et l’on y plantera des vignes;
je précipiterai ses pierres au fond de la vallée
et je la raserai jusqu’à ses fondations.
Les statues de ses dieux seront toutes brisées,
et tous ses gains impurs seront livrés au feu.
Oui, toutes ses idoles, je les mettrai en pièces:
elles ont été faites grâce au salaire de ses prostitutions.
Aussi serviront-elles comme salaire d’autres prostitutions[e].

Complainte sur les villes de Juda

Voilà pourquoi je vais mener le deuil, je vais me lamenter,
je vais marcher pieds nus, sans vêtements.
Je pousserai des cris, comme ceux du chacal,
et des gémissements comme font les autruches.
La plaie de Samarie est incurable
et elle atteint même Juda.
La voilà qui s’avance jusqu’à la porte de mon peuple:
jusqu’à Jérusalem.
Ne le proclamez pas dans la ville de Gath[f],
ne pleurez pas[g].
Gens de Beth-Leaphra[h], couvrez-vous de poussière!
Habitants de Shaphir[i],
allez nus et honteux!
Le peuple de Tsaanân[j] ne sortira plus de sa ville,
et celui de Beth-Haëtsel[k] ne sait plus que se lamenter et son soutien vous est ôté.
Le peuple de Maroth[l] est bien malade[m].
Oui, le malheur est envoyé par l’Eternel,
jusque devant tes portes, Jérusalem!
Habitants de Lakish[n],
attelez les coursiers aux chars,
car vous êtes à l’origine du péché de la communauté de Sion;
c’est bien chez vous que les transgressions d’Israël ont été imitées.
Voilà pourquoi vous devez donner à Morésheth-Gath[o] sa lettre de divorce[p],
et les maisons d’Akzib[q] seront source de tromperie
pour les rois d’Israël.
Contre vous, habitants de Marésha,
je vais faire venir un nouveau conquérant,
et le glorieux roi d’Israël devra se réfugier à Adoullam[r].
Rasez-vous donc, et tondez-vous la tête, habitants de Jérusalem,
en signe de douleur à cause de vos fils qui font tous vos délices!
Oui, rasez-vous la tête, rendez-vous chauves, pareils à des vautours,
parce qu’ils vont être emmenés loin de vous en exil.


Footnotes
  1. 1.1 Localité située à 35 kilomètres au sud-ouest de Jérusalem, à l’est de Gath.
  2. 1.1 Sur Yotam (740 à 732 av. J.-C.) voir 2 R 15.32-38; 2 Ch 27.1-9. Sur Ahaz (735 à 715 av. J.-C.) voir 2 R 16.1-20; 2 Ch 28.1-27. Sur Ezéchias (715 à 686 ou 698 av. J.-C.) voir 2 R 18 à 20; 2 Ch 29 à 32. Ces datations tiennent compte des co-régences.
  3. 1.1 Samarie et Jérusalem représentent les royaumes dont elles sont la capitale: la première Israël, le royaume du Nord, et la seconde, Juda. Samarie sera conquise par les Assyriens en 722-721 av. J.-C.
  4. 1.5 C’est-à-dire les deux royaumes israélites, celui du Nord et celui de Juda.
  5. 1.7 Les richesses amassées par Samarie au moyen de l’idolâtrie et de la prostitution sacrée seront emportées par les Assyriens: ils les placeront dans leurs temples pour servir au culte de leurs idoles ou encore, leurs soldats s’en serviront pour payer de simples prostituées.
  6. 1.10 Michée joue sur le sens des noms des villes qu’il énumère pour les avertir des malheurs qui les attendent lorsque les Assyriens viendront envahir leur pays. Gath : en Philistie. Le nom de la ville fait assonance en hébreu avec le verbe proclamer.
  7. 1.10 Traduction incertaine. L’ancienne version grecque suggère: ne pleurez pas à Acre, ville située à 14 kilomètres au nord-est de Haïfa, dont le nom fait assonance avec le verbe pleurer. Cependant, toutes les autres villes des versets qui suivent (v. 10-15) sont situées en Juda.
  8. 1.10 Site inconnu. Le nom Leaphra fait assonance avec le mot poussière.
  9. 1.11 Localité située peut-être à 12 kilomètres à l’ouest d’Hébron dont le nom serait conservé dans l’actuel Wadi es-Suffar. Son nom ressemble en hébreu à un terme signifiant: être beau.
  10. 1.11 Site inconnu. Le nom de la ville de Tsaanân fait assonance avec le verbe sortir.
  11. 1.11 Peut-être l’actuelle Dèr el-Asal, à 17 kilomètres au sud-ouest d’Hébron. Le nom Haëtsel ressemble à un verbe hébreu qui signifie: retirer.
  12. 1.12 Site inconnu. Le nom de la ville de Maroth ressemble en hébreu à un terme signifiant: amertume.
  13. 1.12 est bien malade : hébreu obscur. Autre traduction: espérait le bonheur.
  14. 1.13 Une grande ville de Juda, à 45 kilomètres au sud-ouest de Jérusalem. Son nom fait assonance en hébreu avec le mot char.
  15. 1.14 Voir 1.1 et note. Le nom de la ville ressemble en hébreu au terme désignant la fiancée.
  16. 1.14 Autre traduction: voilà pourquoi vous devrez donner pour Morésheth-Gath une dot.
  17. 1.14 A 20 kilomètres au nord-ouest d’Hébron (Jos 15.44). Le nom de la ville fait assonance avec le terme rendu par cause de déception.
  18. 1.15 Marésha et Adoullam : deux villes proches d’Akzib. Le nom de la ville de Marésha fait assonance avec le mot conquérant. Adoullam : allusion à l’épisode rapporté en 1 S 22.1.

Read More of Michée 1

Michée 2

Contre les accapareurs

Malheur à ceux qui méditent le mal

et trament des méfaits alors qu’ils sont couchés.
Au point du jour, ils vont les accomplir
en profitant de leur pouvoir.
Ils convoitent des champs, ils s’en emparent,
des maisons, et ils s’en saisissent.
Ils oppriment les gens,
les dépouillant de leurs habitations et de leurs terres.
C’est pourquoi l’Eternel déclare:
Contre cette nation je projette un malheur:
il sera comme un joug dont vous ne pourrez plus vous dégager le cou.
Vous ne marcherez plus la tête haute,
car ce temps qui arrive est un temps de malheur.

En ce jour-là, on vous citera en exemple dans les proverbes.
On chantera sur vous une lamentation.
On dira: «C’en est fait, nous sommes dévastés, totalement détruits;
il fait passer à d’autres la propriété de mon peuple.
Hélas, il me l’enlève
pour donner aux rebelles nos terres en partage.»

Voilà pourquoi vous n’aurez plus personne
dans l’assemblée de l’Eternel
pour vous distribuer votre part du pays.

Contre les prophètes de la facilité

Voilà quelles paroles débitent tous ces faux prophètes: «Cessez donc de débiter des paroles[a]
Cela ne détournera pas l’outrage pour autant[b]!

Cependant, que dit-on
parmi le peuple de Jacob?
«L’Eternel aurait-il perdu patience,
est-ce bien là sa manière d’agir?»

Certes, pour ceux dont la conduite est droite,
mes paroles sont bienveillantes[c].
Mais hier encore, on a traité mon peuple en ennemi[d].
Vous ôtez le manteau de dessus la tunique
à ceux qui, sans défiance, passent auprès de vous
au retour du combat.
Vous expulsez des maisons qu’elles aiment,
les femmes de mon peuple;
à leurs enfants vous ôtez pour toujours
le glorieux patrimoine que je leur ai donné[e].
Debout! Allez-vous-en!
Car ce pays n’est plus un lieu paisible
parce qu’il est souillé,
et il sera la cause
d’une terrible destruction[f];
la douleur en sera extrême.
Car si un homme vient qui court après le vent,
qui profère des mensonges et qui dit:
«Pour toi je vais débiter des paroles[g],
distiller du bon vin[h], des boissons enivrantes»,
cet homme-là devient le distillateur de paroles pour tout ce peuple!

Le Dieu qui rassemble

Descendants de Jacob, je vous rassemblerai, oui, Jacob tout entier,
et je vais réunir les restes d’Israël,
je les ferai venir ensemble tels des moutons dans un enclos[i].
Et ils seront comme un troupeau au milieu de son pâturage:
on entendra le bruit d’une foule humaine en tumulte[j].
Celui qui fait la brèche marchera devant eux.
Ils se presseront par la brèche,
ils franchiront la porte et sortiront par elle.
Leur Roi marchera devant eux,
l’Eternel sera à leur tête.


Footnotes
  1. 2.6 Le verbe hébreu signifie couler, distiller, d’où le sens figuré de distiller ou débiter des paroles.
  2. 2.6 Il s’agit de la réponse de Michée aux réactions indignées des faux prophètes à sa prédication. Autre traduction, en mettant la fin du v. 6 dans la bouche des faux prophètes: Cessez donc de débiter des paroles pour dire: «Certainement, l’outrage ne vous sera pas épargné.»
  3. 2.7 Il s’agit, ici et dans les versets qui suivent, de la réponse de l’Eternel. L’ancienne version grecque, suivie par plusieurs, ajoute: ses paroles et met ces mots dans la bouche du peuple de Jacob, d’où la traduction: est-ce bien là sa manière d’agir? Ses paroles ne sont-elles pas bienveillantes pour ceux dont la conduite est pleine de droiture?
  4. 2.8 on a traité … en ennemi : texte peu clair. Autres traductions: Hier, mon peuple se dressait contre un ennemi (l’ennemi étant l’Eternel), ou, en modifiant légèrement le texte hébreu traditionnel: vous vous dressez en ennemi de mon peuple.
  5. 2.9 Autre traduction: la gloire d’être à moi.
  6. 2.10 Voir Lv 18.25, 28.
  7. 2.11 Voir 2.6 et note.
  8. 2.11 Autre traduction: pour du bon vin. Soit les paroles agréables distillées par les faux prophètes sont comparées à du bon vin, soit les faux prophètes distillent de telles paroles pour être payés en retour par du bon vin de la part de leurs auditeurs.
  9. 2.12 dans un enclos. Sens obtenu en modifiant très légèrement le texte hébreu traditionnel qui porte: de Botsra.
  10. 2.12 Voir v. 12-13: c’est certainement à ce passage qui unit l’image du berger et de la porte que Jésus fait avant tout allusion en Jn 10 (voir Jn 10.1, 11).

Read More of Michée 2

Michée 3

Contre les chefs du peuple

Je dis: Ecoutez donc, chefs de Jacob,

et vous qui gouvernez le peuple d’Israël.
Ne devriez-vous pas bien connaître le droit?
Vous détestez le bien
et vous aimez le mal.
Vous arrachez la peau des membres de mon peuple, vous arrachez la chair qui leur couvre les os.
Vous dévorez leur chair,
et vous les dépecez,
vous leur brisez les os
et les mettez en pièces,
tout comme des morceaux qu’on met dans la marmite,
oui, comme de la viande qu’on met dans le chaudron.
Voilà pourquoi, quand ils crieront vers l’Eternel,
lui, il ne leur répondra pas.
Mais il se détournera d’eux
à cause du mal qu’ils ont fait.

Contre les faux prophètes

Voici ce que dit l’Eternel des faux prophètes
qui égarent mon peuple:
Ils prédisent la paix
à qui met sous leurs dents un bon morceau à mordre,
et annoncent la guerre
à qui ne remplit pas leur bouche.
A cause de cela, vous serez dans la nuit sans avoir de visions;
ce seront les ténèbres: finies les prédictions.
Oui, le soleil se couchera sur ces prophètes,
le jour s’obscurcira pour eux.
Ceux qui ont des révélations seront couverts de honte,
et les devins perdront la face.
Ils se couvriront le visage,
car Dieu ne leur répondra pas.
Mais moi, grâce à l’Esprit de l’Eternel,
je suis rempli de force,
d’équité, de vaillance
pour dénoncer sa révolte à Jacob
et à Israël son péché.

Ecoutez donc ceci,
chefs du peuple issu de Jacob
et vous qui gouvernez le peuple d’Israël,
qui détestez le droit, qui corrompez toute justice;
vous qui bâtissez Sion en répandant le sang, et Jérusalem par l’iniquité.
Ses chefs rendent leurs jugements contre des pots-de-vin,
et ses prêtres se font payer pour dispenser l’enseignement,
et ses prophètes prédisent l’avenir pour de l’argent.
Et ils s’appuient sur l’Eternel
en disant: «L’Eternel, n’est-il pas au milieu de nous?
Par conséquent, aucun malheur ne pourra nous atteindre.»
Aussi, par votre faute,
Sion sera labourée comme un champ,
et Jérusalem deviendra un tas de ruines;
le mont du Temple sera une colline couverte de broussailles[a].


Footnotes
  1. 3.12 Cité en Jr 26.18.

Read More of Michée 3

Michée 4

Dieu régnera en Sion

Dans l’avenir, il adviendra

que le mont sur lequel est le temple de l’Eternel
sera fermement établi au-dessus des montagnes,
et il s’élèvera par-dessus toutes les hauteurs,
et les peuples y afflueront[a].
De nombreux peuples étrangers viendront,
en se disant les uns aux autres:

«Venez, montons au mont de l’Eternel,
au temple du Dieu de Jacob!
Il nous enseignera les voies qu’il a prescrites;
nous suivrons ses sentiers.»
Car de Sion viendra la Loi,
et de Jérusalem, la Parole de l’Eternel.
Et il sera l’arbitre entre de nombreux peuples;
oui, il sera le juge de puissantes nations, même lointaines.
Martelant leurs épées, ils forgeront des socs pour leurs charrues,
et, de leurs lances, ils feront des faucilles.
Plus aucune nation ne brandira l’épée contre une autre nation,
et l’on n’apprendra plus la guerre.
Chacun habitera en paix sous sa vigne et sous son figuier[b],
il n’y aura personne qui puisse le troubler.
C’est l’Eternel qui a parlé, le Seigneur des armées célestes.
Les autres peuples marchent
chacun au nom de ses divinités,
mais nous, nous marcherons
au nom de l’Eternel, lui qui est notre Dieu,
toujours et à jamais.

Dieu rassemblera son troupeau dispersé

En ce jour-là,
l’Eternel le déclare,
je rassemblerai les brebis, celles qui boitent
et celles qui sont exilées
et que j’ai maltraitées.
Je ferai de celles qui boitent un reste qui subsistera;
de celles qui sont exilées je ferai un peuple puissant.
L’Eternel régnera sur eux, sur le mont Sion, dès maintenant et à jamais.
Et toi, tour du troupeau,
toi, citadelle de la communauté de Sion,
ta souveraineté d’antan
te reviendra:
la royauté que possédait Jérusalem.

Epreuve et délivrance

Et pourquoi maintenant, pousses-tu de tels cris?
N’as-tu donc plus de roi?
Ton conseiller a-t-il péri
pour que les douleurs t’aient saisie
comme une femme qui enfante?
Oui, tords-toi de douleur, gémis,
comme une femme qui enfante,
toi qui habites dans Sion!
Car tu devras quitter la ville
et camper en pleins champs;
tu iras jusqu’à Babylone.
Mais là, tu seras délivré,
car l’Eternel te sauvera
du pouvoir de tes ennemis.
Mais pour l’instant, de nombreux peuples se sont rassemblés contre toi
disant: «Qu’elle soit profanée,
et que nos yeux contemplent de Sion le spectacle!»
Mais ceux-là ne connaissent pas les plans de l’Eternel,
ils ne comprennent pas ses intentions:
il les a rassemblés comme des gerbes pour battre le blé sur une aire.
Debout, foulez le blé, habitants de Sion,
je rendrai vos cornes, d’acier,
et vos sabots, de bronze;
et vous écraserez de nombreux peuples;
vous vouerez exclusivement leurs biens à l’Eternel,
et vous offrirez leurs richesses au Seigneur de toute la terre.
Maintenant, rassemble tes troupes[c],
ville de troupes!
On nous assiège
et l’on frappe à coups de bâton, le chef d’Israël au visage.


Footnotes
  1. 4.1 Les v. 1-3 sont parallèles à Es 2.2-4.
  2. 4.4 Expression proverbiale pour parler d’une paix et d’une sécurité parfaites (voir 1 R 5.5; Am 9.14; Za 3.10).
  3. 4.14 rassemble tes troupes. Autre traduction: fais-toi des incisions, pratique de deuil interdite par la Loi (Lv 19.28).

Read More of Michée 4