Matthieu 8:23-34

Plus fort que la tempête

Il monta dans un bateau et ses disciples le suivirent. Tout à coup, une grande tempête se leva sur le lac et les vagues passaient par-dessus le bateau. Pendant ce temps, Jésus dormait. Les disciples s’approchèrent de lui et le réveillèrent en criant: Seigneur, sauve-nous, nous sommes perdus!

– Pourquoi avez-vous si peur? leur dit-il. Votre foi est bien petite!

Alors il se leva, parla sévèrement au vent et au lac, et il se fit un grand calme.

Saisis d’étonnement, ceux qui étaient présents disaient: Quel est donc cet homme pour que même les vents et le lac lui obéissent?

Plus fort que les démons

Quand il fut arrivé de l’autre côté du lac, dans la région de Gadara[a], deux hommes qui étaient sous l’emprise de démons sortirent des tombeaux et vinrent à sa rencontre. Ils étaient si dangereux que personne n’osait plus passer par ce chemin. Et voici qu’ils se mirent à crier: Que nous veux-tu, Fils de Dieu? Es-tu venu nous tourmenter avant le temps?

Or, il y avait, à quelque distance de là, un grand troupeau de porcs[b] en train de paître. Les démons supplièrent Jésus: Si tu veux nous chasser, envoie-nous dans ce troupeau de porcs.

– Allez! leur dit-il.

Les démons sortirent de ces deux hommes et entrèrent dans les porcs. Aussitôt, tout le troupeau s’élança du haut de la pente et se précipita dans le lac, et toutes les bêtes périrent noyées.

Les gardiens du troupeau s’enfuirent, coururent à la ville et allèrent raconter tout ce qui s’était passé, en particulier ce qui était arrivé aux deux hommes qui étaient sous l’emprise de démons. Là-dessus, tous les habitants de la ville sortirent à la rencontre de Jésus et, quand ils le virent, le supplièrent de quitter leur territoire.


Footnotes
  1. 8.28 Gadara se trouvait en territoire non juif, à 10 kilomètres au sud-est du lac de Galilée.
  2. 8.30 Le porc était, selon la Loi de Moïse, un animal impur (Lv 11.7). Seuls les non-Juifs élevaient des porcs.

Read More of Matthieu 8

Matthieu 9:1-13

Jésus guérit un malade et pardonne ses péchés

Jésus monta dans un bateau, traversa le lac et se rendit dans sa ville[a]. On lui amena un paralysé couché sur un brancard. Lorsqu’il vit la foi de ces gens, Jésus dit au paralysé: Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.

Là-dessus, quelques spécialistes de la Loi pensèrent en eux-mêmes: «Cet homme blasphème!»

Mais Jésus connaissait leurs pensées. Il leur dit: Pourquoi avez-vous ces mauvaises pensées en vous-mêmes? Qu’est-ce qui est le plus facile? Dire: «Tes péchés te sont pardonnés», ou dire: «Lève-toi et marche»? Eh bien, vous saurez que le Fils de l’homme a, sur la terre, le pouvoir de pardonner les péchés.

Alors il dit au paralysé: Je te l’ordonne: lève-toi, prends ton brancard, et rentre chez toi!

Le paralysé se leva et s’en alla chez lui.

En voyant cela, les foules furent saisies de frayeur et rendirent gloire à Dieu qui avait donné aux hommes un si grand pouvoir.

Jésus est contesté

Jésus s’en alla. En passant, il vit un homme installé au poste de péage. Son nom était Matthieu. Il lui dit: Suis-moi!

Matthieu se leva et le suivit.

Un jour, Jésus était à table chez Matthieu. Or, beaucoup de collecteurs d’impôts et de pécheurs notoires étaient venus et avaient pris place à table avec lui et ses disciples. En voyant cela, les pharisiens interpellèrent ses disciples: Comment votre maître peut-il manger de la sorte avec des collecteurs d’impôts et des pécheurs notoires?

Mais Jésus, qui les avait entendus, leur dit: Les bien-portants n’ont pas besoin de médecin; ce sont les malades qui en ont besoin. Allez donc apprendre quel est le sens de cette parole: Ce que je veux, c’est la compassion bien plus que les sacrifices[b]. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.


Footnotes
  1. 9.1 D’après Mc 2.1, Capernaüm était considérée comme étant la ville de Jésus.
  2. 9.13 Os 6.6.

Read More of Matthieu 9